Formation>Métiers>L'Armée de Terre recrute : plus qu'un simple métier, une autre vie !

L'Armée de Terre recrute : plus qu'un simple métier, une autre vie !

Signé, c\'est signé ! Signé, c'est signé ! DR

Afin d'entretenir une armée active et bien entraînée, le recrutement de jeunes gens est nécessaire en permanence. En 2015 et 2016, le nombre de recrutements a nettement augmenté, passant à plus de 15 000 jeunes chaque année.

Ce n'est pas toujours un réflexe. Mais l'Armée offre elle aussi de nombreuses possibilités de formation aux jeunes gens de 17 à 30 ans, de tous horizons, avec ou sans diplômes. L'Armée de Terre est peut-être même le "recruteur" le plus ouvert et le plus compréhensif de France, puisqu'elle chercher à proposer au jeune qui s'y engage un métier correspondant à ses attentes et à ses possibilités, près de chez lui ou au contraire à des milliers de kilomètres s'il le désire.

Depuis 2015, le recrutement annuel est en constante augmentation sur décision du Président de la République. « Jusque là, le nombre de jeunes qui poussaient la porte des CIRFA (Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées) et venaient nous voir suffisaient à la sélection de 10 000 jeunes recrues. En ayant pour objectif 15 000 recrues, cela ne suffit plus. C'est pour cela que nous communiquons davantage ! », détaille avec précision le Capitaine Sébastien Brouder, chef de la Section Opérations de Recrutement du Groupement de Recrutement du Nord-Est.

« Les critères de sélection n'ont toutefois pas été baissés : ce n'est pas imaginable. Mais tout d'abord, on tient à dire aux jeunes gens qu'il faut venir nous voir pour se renseigner. Ce n'est pas parce que vous poussez la porte d'un CIRFA que vous allez ressortir en treillis ! », sourit-il.

1500 postes en Alsace et à Belfort

L'Armée de Terre, ce n'est pas le cliché du militaire avec son Famas : il y a plus de 100 spécialités maison, car l'Armée a besoin de logisticiens, d'informaticiens, de mécaniciens, de pilotes d'engins, de secrétaires... Des métiers que les engagés pourront retrouver dans le civil, une fois le contrat avec l'Armée terminé - d'une durée à déterminer, de plusieurs mois à plusieurs années.

Concrètement comment cela se passe-t-il ? Vous visitez le site www.sengager.fr ou mieux, vous passez la porte du CIRFA de Mulhouse ou de Strasbourg pour y rencontrer un recruteur de l'Armée. Ensemble, vous allez déterminer quelle est votre motivation et quelles sont vos envies. Un dossier pourra être ouvert : il vous permettra par la suite de passer les différents tests d'aptitude. Un petit niveau sportif reste exigé - même un informaticien dans l'Armée doit être capable de courir un peu et de faire quelques tractions...

En 2016, plus de 600 jeunes ont poussé la porte du CIRFA de Mulhouse et 144 se sont engagés. 1500 postes sont disponibles en Alsace et à Belfort en 2017. N'oubliez pas : devenir militaire, c'est acquérir des savoir-faire mais aussi un savoir-être.

CIRFA, 1a Rue de Vauban à Mulhouse - 03 89 60 51 43 www.sengager.fr

Commentaires

A voir également

  • Performance de l’organisation : LE MATCH entre le sport collectif et l’entreprise

    Dans le sport comme en entreprise, l’organisation est un moyen et non une finalité, qui génère au moins la moitié de la performance de l’équipe. Elle n’est pas bonne ou mauvaise dans l’absolu : elle présente des avantages et des inconvénients au regard du projet qu’elle sert et des caractéristiques propres à l’entreprise. Pour gagner le match de […]

  • Performance de l’organisation : LE MATCH entre le sport collectif et l’entreprise

    Métiers

    Dans le sport comme en entreprise, l’organisation est un moyen et non une finalité, qui génère au moins la moitié de la performance de l’équipe. Elle n’est pas bonne ou mauvaise dans l’absolu : elle présente des avantages et des inconvénients au regard du projet qu’elle sert et des caractéristiques propres […]

  • Le Cnam : redonner du sens  à sa vie professionnelle !
    Le Cnam : redonner du sens à sa vie professionnelle !

    Métiers

    Le Cnam Alsace possède trois antennes à Mulhouse, Colmar et Strasbourg. Depuis plusieurs décennies, il propose des formations supérieures et des cours du soir permettant aux salariés de s'épanouir dans leurs trajectoires professionnelles et aux étudiants de se former tout en ayant déjà un pied en entreprise. Crée en 1794 […]

  • La formation diplômante : la philosophie du Serfa à Mulhouse
    La formation diplômante : la philosophie du Serfa à Mulhouse

    Métiers

    Le Serfa est un organisme de formation professionnelle continue adossé à l’Université de Haute-Alsace. Il développe l’un des catalogues les plus riches des environs en terme de formations, diplômantes ou non, de courte durée ou réalisées sur plusieurs années. Rencontre avec son directeur, José Martins. Le Serfa, […]

  • L\'Afpa forme à plus de 180 métiers
    L'Afpa forme à plus de 180 métiers

    Métiers

    L'Afpa, l'association pour la formation professionnelle des adultes, forme à plus de 180 métiers rien que sur le Grand-Est. En 2014, 61% des stagiaires Afpa ont trouvé un emploi dans les 6 mois suivant leur formation. Au-delà de titres professionnels, l'Afpa propose des parcours de qualification menant à l'emploi. L'Afpa maille avec efficacité le […]

  • Se former aux métiers de la communication en Alsace
    Se former aux métiers de la communication en Alsace

    Métiers

    Les métiers de la communication ont toujours eu le vent en poupe chez les étudiants. Ils bénéficient bien souvent d'une image globale positive et dynamique, à une époque où l'ultra-communication est de mise. Mais le domaine est vaste et recouvre des métiers très différents. Le dossier suivant s'intéresse à l'aspect […]

Le QUIZ de la semaine Maison et Innovations

Cette semaine, on vous invite au Salon Maison et Innovations à Belfort-Andelnans. 40 entrées sont en jeu !

Participer au jeu concours
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !