Gastronomie>Actu Gastronomie>20 questions nulles à un chef étoilé : Jean-Michel Feger, d'Il Cortile* à Mulhouse

20 questions nulles à un chef étoilé : Jean-Michel Feger, d'Il Cortile* à Mulhouse

Jean-Michel Feger en selfie devant le Cortile Jean-Michel Feger en selfie devant le Cortile © Mike Obri

Ils ont une ou deux étoiles au guide Michelin, ce sont des références derrière les fourneaux, et pourtant, ils ont accepté de répondre à une série de questions idiotes que personne ne se pose jamais.   Commis par Mike Obri

1) Jean-Michel, comment vous sentez-vous ?
Là, maintenant ?! Libre.

2) Vous devez renommer votre restaurant, vous l'appelez comment ?
Quand j'ai racheté Il Cortile avec mes partenaires fin 2017, on s'est posé la question de changer de nom. Pour démarrer un nouveau chapitre de façon claire pour les clients... Mais ici, c'est Il Cortile, et c'est tout. Si je devais absolument changer de nom, je prendrais : Comme Chez Vous.

3) Imaginez que vous êtes une star de la chanson. Quel serait le nom de votre plus gros tube ?
« Ce n'est plus un rêve ». Mais en anglais.

4) Juste en face du Cortile, il y a une boutique spirituelle qui s'appelle "Autour des Pierres" et qui propose des voyages chamaniques. On essaie ?
(Rires) Je sens des vibrations à certains endroits, ça, par contre, ce n'est pas une blague. Certaines pièces, parfois... vous y sentez de très mauvaises ondes. Il m'est déjà arrivé d'y jeter du sel avec de la sauge. Non, mais je déconne pas !

5) Meilleur conseil jamais reçu ?
Lâchez-vous !

6) Le truc le plus chelou qu'un client ne vous ait jamais demandé ?
Du coca dans le vin rouge.
- Un calimucho.
- Quoi ! ça a un nom ce truc-là ?!

7) Est-ce qu'il vous arrive de recuire les restes ?
Il n'y a jamais de restes au Cortile !

8) Est-ce que sucrer, c'est tromper ?
Non, du tout !

9) Votre film préféré et pourquoi ?
Les Enfants du Marais, avec Jacques Gamblin et Jacques Villeret. On l'a regardé au moins cinq fois avec ma femme. Ce film est... solaire ! Il respire la bienveillance et j'aime ça.

10) La dernière fois où vous avez pleuré ?
Quand ma belle-mère est partie, en février. Je me sentais très proche d'elle.

11) Le pire cadeau que l'on puisse vous faire ?
J'ai bien une petite idée...

12) Qu'est-ce que vous faites les lundis après-midis ?
Mon jour de congé est totalement ritualisé ! On a un home-cinema. Avec ma femme, on se vautre chacun dans son canapé attitré et on se fait un bon film. J'adore le cinéma belge : La Merditude des Choses. Alabama Monroe. Et après, je fais mon potager : c'est mon exutoire.

13) Si vous ne pouviez boire qu'un seul vin jusqu'à la mort... vous choisissez ?
Le Chassagne-Montrachet du domaine Gagnard-Delagrange. Un vigneron que j'ai rencontré il y a longtemps... bourru, froid. Et puis il nous a débouché cette bouteille et il s'est ouvert comme une fleur. Ce vin l'a fait rayonner. Un très grand souvenir.

14) Quelle est la faute qui vous inspire le plus d'indulgence ?
La faute de goût. Par exemple, se pointer avec un sac banane... (rires)

15) Je suis végan : vous me foutez dehors ?
Non. Je vais faire mon possible pour satisfaire votre demande. Mais pourquoi venir chez nous ? Il y a plein de restos végan très sympas à Mulhouse. Un couple de végan est venu, un soir, il n'y a pas si longtemps. Comme ils avaient prévenu par téléphone, on s'est adapté et on leur a fait un menu spécial. Quand on leur a énoncé en salle, le monsieur a dit : "vous n'avez pas mieux à nous proposer ?"

16) Quel est le moment de votre vie que vous aimeriez revivre... pendant 5 minutes ?
Je revois mon grand-père, Pépère, assis devant chez lui, sa chienne entre les jambes. Il m'attendait. Je venais passer les vacances chez lui. On regardait la petite télé dans sa cuisine, avec l'éclairage horrible au néon. Les fous rires en famille, avec papa, devant Le Petit Baigneur.

17) Votre insulte préférée ?
La première, on ne peut pas la publier. La seconde, que j'aime beaucoup, c'est « Pétard de bois » !

18) Qu'est-ce qu'il y a après la mort ?
La vie ! Autre chose. J'en suis persuadé. Mon beau-père, je le sens parfois dans mon jardin, avec moi. Je sens comme un guidage. Il y a le chagrin de la perte physique de la personne, mais il en reste quelque chose après. Un rayonnement. Positif.

19) On vous envoie au Purgatoire dans dix minutes. Est-ce que vous considérez avoir réussi votre vie ?
(Très longue réflexion) ... Ouais.

20) Il y aura marqué quoi sur votre épitaphe ?
« Merci pour tout ».

... Un selfie pour finir ?
Avec vous, Mike, alors !
- Non.
- Oh, pourquoi ?
- On me verrait sur les selfies tous les mois, alors bon...
- Ah, oui, c'est sûr.

Infos pratiques

Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Maison et Innovations

Cette semaine, on vous invite au Salon Maison et Innovations à Belfort-Andelnans. 40 entrées sont en jeu !

Participer au jeu concours
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !