Magazine>Actu Magazine>Docteur Schweitzer : une vocation humanitaire née il y a 100 ans

Docteur Schweitzer : une vocation humanitaire née il y a 100 ans

La couverture du Time Magazine le 11 juillet 1949, dédiée à Schweitzer La couverture du Time Magazine le 11 juillet 1949, dédiée à Schweitzer © ERNEST HAMLIN BAKER

Albert Schweitzer, l’Alsacien le plus célèbre du monde, Prix Nobel de la Paix en 1952, partait il y a 100 ans au Gabon pour fonder un village-hôpital.L’occasion pour l’Alsace de fêter l’enfant du pays, à travers des dizaines de manifestations.

Il y a 100 ans, Albert Schweitzer partait au Gabon pour fonder l’hôpital de Lambaréné. C’est en découvrant un prospectus de la Société des missions évangéliques de Paris, qui recherchait des volontaires, qu’il a eu un déclic : il serait médecin, il ferait de l’humanitaire, et dirait adieu à sa vie de bourgeois. « Il n’était pas du tout préparé à ça. C’était un intellectuel, un pasteur, un philosophe, un musicien, un écrivain, qui avait une belle carrière devant lui, une voie toute tracée. Quand il a dit à sa famille et à ses amis qu’il voulait faire de l’humanitaire, il a été très critiqué. On lui a dit : tu es déjà pasteur, tu ne veux pas simplement prêcher ? », raconte Annette Braun, présidente de la Société d’histoire de Kaysersberg.

Les premiers médecins "sans frontières"

C’est donc sur le tard, à 30 ans, qu’Albert Schweitzer commence ses études à la faculté de médecine de Strasbourg. Il y étudie pendant 7 ans, puis se forme pendant un an à la médecine tropicale à Paris et à Berlin. Une fois ses diplômes en poche, il part en mars 1913 pour Lambaréné, l’actuel Gabon. Mais voilà, né Allemand à Kaysersberg, il est assigné à résidence pendant la Première guerre mondiale dans cette colonie française, puis arrêté et mis en détention dans les Pyrénées, puis à Saint-Rémy de Provence. « Il a été terriblement marqué par cet épisode : il était dépressif à la fin de la guerre, sa femme était malade. Il a dû repartir de zéro après la guerre, récolter des fonds. En 1924, il est retourné au Gabon et il a construit de ses propres mains l’hôpital actuel, le Lambaréné historique, avec son cabinet de consultation, le cabinet dentaire, la salle de chirurgie », explique Annette Braun. Des milliers de patients sont soignés par des médecins et infirmières du monde entier, les premiers médecins « sans frontières », même si l’expression n’a été inventé que 50 ans plus tard.

Prix Nobel en 1952

Pour récolter des fonds, le docteur sillonne le monde entier : il donne des concerts, des conférences. En 1949, il est invité aux Etats-Unis sur la demande de son ami Albert Einstein, et fait même la couverture du Time Magazine. En 1952, il reçoit le Prix Nobel de la Paix pour son action humanitaire en Afrique, et se sert de l’argent perçu pour construire le village des lépreux. Aujourd’hui, l’œuvre d’Albert Schweitzer se poursuit, à plus grande échelle encore. En 2006, l’hôpital de Lambaréné pratiquait 46 000 consultations, 60 000 examens de laboratoires, 7300 hospitalisations, 900 accouchements par an.

Au cours de sa vie, il a écrit une trentaine d’ouvrage, avec des principes philosophiques fondés sur « le respect de la vie » et proche du bouddhisme.« Son maître mot : le respect de la vie, de l’homme, de l’animal, de la nature. C’était un grand humaniste, avec une philosophie fondée sur la confiance en en l’autre, avec l’idée que tout seul, on n’arrive à rien », conclut Annette Braun.

Infos pratiques

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Le chemin des Cimes à Drachenbronn
    Le chemin des Cimes à Drachenbronn

    Actu Magazine

    Drachenbronn-Birlenbach

    Ouverture prévue pour le printemps 2021 ! Le belvédère tout en bois nommé "Le chemin des Cimes" pourra accueillir ses premiers visiteurs (si la situation sanitaire le permet) fin mars. Les travaux ont débuté en septembre 2020 et sont sur le point de s'achever pour l'ouverture printanière. Avec un chemin des cimes de 1 050 mètres et une […]

  • Poussez les portes virtuelles des Dominicains de Haute-Alsace !
    Poussez les portes virtuelles des Dominicains de Haute-Alsace !

    Actu Magazine

    Les Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller sont un lieu d’exception de la Vallée du Florival et plus largement dans le paysage culturel et patrimonial alsacien. Ancien couvent, ils offrent une architecture exceptionnelle, où la musique opère instantanément. En raison de la situation sanitaire, les portes des Dominicains de Haute-Alsace sont actuellement […]

  • L'audience du JDS

    Actu Magazine

    Avec son audience de 1 200 000 de visites mensuelles, JDS.fr est la 1ère plateforme Sorties & Loisirs en Alsace. Augmentez votre visibilité et rencontrez de nouveaux clients en devenant annonceur sur JDS.fr. 

  • L\'OSM se réinvente sur Youtube
    L'OSM se réinvente sur Youtube

    Actu Magazine

    OSM - Orchestre Symphonique de Mulhouse

    En attendant de vous retrouver en salle, l'Orchestre symphonique de Mulhouse vous offre plusieurs concerts à voir et à revoir sur sa chaîne Youtube. L’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM) regroupe plus de 50 musiciens, qui évoluent depuis 2018 sous la baguette de Jacques Lacombe, directeur artistique et musical. Des solistes de renom, des chefs prestigieux […]

  • Tous à table !
    Tous à table !

    Actu Magazine

    La Saint-Valentin approche et la pandémie sème la pagaille dans le programme de nombreux amoureux. Pas de panique, une plateforme en ligne lancée par la Ville de Mulhouse permet d’inviter son restaurant préféré dans son salon ! Offrir un petit cadeau à l’occasion d’un dîner aux chandelles… Si ce programme est de […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !