Magazine>Actu Magazine>Ferme Auberge du Sondernach Ried : jouer la carte de la différence

Ferme Auberge du Sondernach Ried : jouer la carte de la différence

La souriante équipe du Sondernach Ried La souriante équipe du Sondernach Ried © MO

Chers gourmands et gourmandes, si on vous dit ferme auberge, vous allez automatiquement penser : tourte à la viande et menu marcaire. Les traditions ont du bon, mais Michel Schertzinger et l'équipe du Sondernach Ried imaginent leur coin de paradis autrement, quelque part entre originalité, authenticité des produits et surprises à tous les étages.

Dans les années 60 et 70, le fameux menu marcaire - à la carte de quasiment toutes les fermes auberges alsaciennes - a contribué à sauver l'activité de ces lieux montagnards emblématiques. Le paysan accueille le visiteur et lui propose cette spécialité à base de viande de porc fumée et de roïgabrageldi (pommes de terre cuites durant plusieurs heures). Aujourd'hui, le repas marcaire est toujours l'incontournable de la ferme auberge. Une tradition. Mais à la ferme auberge du Sondernach Ried, sur les hauteurs du Petit Ballon, on voit les choses différement. Michel Schertzinger travaillait dans l'industrie du papier jusqu'à ce que son vieux rêve de gosse, devenir paysan, ne finisse par s'imposer à lui. En 2000, il rachète la ferme auberge avec sa femme Armande. Michel décide coûte que coûte d'y mener les choses comme il l'entend.

L'évolution, oui, mais pas à n'importe quel prix

« Ici, vous ne trouverez jamais de tourte à la viande ou de menu marcaire. On ne propose pas non plus de carte. Il y a un menu unique chaque jour, et ce que vous aurez sur l'assiette, c'est la surprise. C'est ça, la vraie table du paysan », explique avec une passion évidente pour son métier Michel Schertzinger.

« La démarche peut sembler un peu déroutante, mais avec le temps, les gens nous ont fait confiance. Notre convinction, c'est l'authenticité et la proximité. Les viandes ne proviennent que de notre réseau local, les produits laitiers nous sont fournis par nos amis de la ferme Landersen juste en dessous, la volaille, vous la voyez évoluer devant notre terrasse et les fruits et légumes viennent de notre potager bio situé à l'Abbaye de Marbach. On est à l'opposé de ce comportement de société qui prône le tout instantané. Nous, on se prend le temps, on est revenu au savoir-faire paysan, au bon sens, au respect de l'environnement. Un exemple : les poules. Chez nous, on élève uniquement la Poule Noire d'Alsace. Pas du tout intéressante pour un industriel : pour arriver à maturité, il lui faut plusieurs mois de plus qu'une poule rousse. Avec l'industrie agro-alimentaire, on a un peu oublié certaines bases. L'évolution, oui, mais pas à n'importe quel prix. »

Faire autrement

Michel nous emmène ensuite en cuisine, à la rencontre de Thi Xay, d'origine vietnamienne, qui officie aux fourneaux. Elle aime mélanger les saveurs et proposer aux clients de la ferme auberge des créations originales. Avec la petite touche personnelle, des fleurs sauvages sur les plats. Au menu ce midi-là, une onctueuse soupe de légumes, suivie de palette rôtie accompagnée de spaetzles, sauce aux champignons, beignets au fromage et fleurs de soucis. Et en dessert, le crêmé du Ried, la spécialité maison, que vous ne trouverez nulle part ailleurs. D'autres jours, vous aurez peut-être droit à un pot-au-feu, à des bouchées à la reine ou même à des spécialités vietnamiennes...

Une ferme auberge qui joue la carte de la différence. C'est assez culotté pour être signalé. La formule a du succès. En effet, le week-end, c'est souvent complet deux à trois semaines à l'avance... Que souhaiter à l'équipe du Sondernach Ried pour la suite ? « Qu'il y ait une évolution vers les produits de qualité et surtout que les jeunes générations se sentent concernées par ces questions alimentaires. », conclut Michel.    M.O.

Infos pratiques

Galerie photos

  • La souriante équipe du Sondernach Ried © MO
  • Le plat du jour ! © MO
  • La vue © MO

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Le Best Western Cheval Blanc à Baldersheim prépare la rentrée
    Le Best Western Cheval Blanc à Baldersheim prépare la rentrée

    Actu Magazine

    Best Western - Hôtel Au Cheval Blanc Mulhouse Nord - Baldersheim

    Presque la rentrée ! Le Cheval Blanc de Baldersheim, réputé pour son restaurant Maître Restaurateur et son hôtel 4*, passe à la vitesse supérieure ! L'hôtel bénéficie maintenant du label Best Western PLUS suite à la rénovation de ses chambres et de son Espace Détente. Côté restaurant, une belle […]

  • La Camelote dans votre ville
    La Camelote dans votre ville

    Actu Magazine

    Vous êtes en charge des animations dans votre ville ou collectivité ? La Camelote des frangins Lindecker vous propose de mettre l'ambiance dans les rues ! Le tout, en respectant les gestes barrières bien-sûr. Le groupe La Camelote, composé d'un chanteur et de 3 à 6 musiciens (musiciens dont un violoniste, des guitaristes et des cuivres et percussions) […]

  • La Cour des Maréchaux et ses commerçants vous attendent !
    La Cour des Maréchaux et ses commerçants vous attendent !

    Actu Shopping

    Cour des Maréchaux - Mulhouse

    Quartier piétonnier ou galerie commerciale ? Entre les deux alternatives du shopping contemporain, la Cour des Maréchaux ne choisit pas ! Une formule originale qui fait le succès de cet ensemble central à Mulhouse. Par Sylvain Freyburger L’inusable trompe l’œil visible au coin de la rue des Maréchaux et de la rue Lambert rappelle que le […]

  • A Mulhouse, les balades autonomes pour redécouvrir le patrimoine local
    A Mulhouse, les balades autonomes pour redécouvrir le patrimoine local

    Actu Magazine

    Découvrez ou re-découvrez le patrimoine et les lieux insolites de Mulhouse et ses environs en totale autonomie ! De nombreux circuits sont proposés par la Maison du Patrimoine et labellisées Ville d’art et d’histoire. La Maison Steinbach, l'ensemble manufacturier du XVIIIe siècle ou encore plus insolite, la maison de Paul Curie, le grand-père […]

  • Sam, de Pfaffenheim... à Koh Lanta !
    Sam, de Pfaffenheim... à Koh Lanta !

    Actu Magazine

    Sam Haliti, 20 ans à peine, ébéniste de formation souhaitant devenir militaire et originaire de Pfaffenheim à côté de Rouffach, est le plus jeune candidat de l'émission à succès Koh Lanta, diffusée en ce moment sur TF1. C'est l'une des personnalités "marquantes" du programme cette saison, chouchou du public, car Sam […]

Le QUIZ de la semaine Best Western Union (Baldersheim)

10 apéros pour deux personnes (1 planchette apéro à partager et 2 bières pression) à déguster en été les vendredis et samedis soirs

Participer au jeu concours
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !