Magazine>La rencontre>Rencontre avec Serge Dumont, biologiste spécialisé dans les gravières d'Alsace

Rencontre avec Serge Dumont, biologiste spécialisé dans les gravières d'Alsace

Serge Dumont, biologiste spécialisé dans les gravières d\'Alsace Serge Dumont, biologiste spécialisé dans les gravières d'Alsace DR

Biologiste, chercheur, plongeur, réalisateur et défenseur de la nature, Serge Dumont enfile plusieurs casquettes pour mieux faire connaître les milieux aquatiques et en particulier les gravières d’Alsace.

Propos recueillis en septembre 2013.

« On ne peut pas faire une bonne science de l’environnement si on n’a pas une parfaite connaissance du terrain, il faut absolument corréler les modèles mathématiques avec des observations sur place », déclare Serge Dumont qui n’hésite pas à mouiller le « maillot ». En bon scientifique qu’il est, il a calculé qu’il a passé 8 mois sous l’eau, en temps cumulé. L’eau, une passion qui l’a pris dès le plus jeune âge : « Tout petit, j’accompagnais mon père à la pêche et je suis tombé amoureux de ces milieux. J’ai fait de la spéléo, du canyoning, de la voile, tous les sports qu’on peut faire sur et sous l’eau ».

Serge Dumont, enseignant-chercheur à l’université de Strasbourg, a longtemps fait des recherches en biologie cellulaire, avant de se consacrer à plein temps à son sujet de prédilection : les milieux aquatiques et plus particulièrement les gravières d’Alsace. Un sujet méconnu jusque-là : « On faisait simplement des études d’impact pour connaître l’état de la nappe phréatique avant et après. Les gravières étaient considérées comme un mal nécessaire pour faire du gravier. Maintenant, on voit aussi ces gravières comme des zones humides, qu’il faut essayer de rendre à la nature, pour qu’elles accompagnent le maximum d’espèces », souligne Serge Dumont. Car il y a de la vie dans ces lieux, avec de nombreuses espèces de poissons (gardons, carpes, silures…) et des invertébrés moins connus.

Sensibiliser le public

Cet amoureux de la nature est aussi aux premières loges pour constater que les gravières se dégradent les unes après les autres. Il a donc décidé de faire des films, via son association Ried Bleu, pour sensibiliser le public. « Les gens ne bousillent pas les gravières intentionnellement mais par méconnaissance du milieu. Par exemple, quand les pêcheurs mettent trop de carpes dans l’eau, elles remuent le sol pour manger, font la razzia sur les invétébrés, et détruisent les autres espèces », déplore le chercheur.

Les plongeurs peuvent aussi nuire au milieu sans le savoir… En 2002, Serge Dumont contacte la Fédération française de plongée pour intervenir dans la formation des moniteurs et les informer sur l’environnement dans lequel ils évoluent, ce qui a servi à développer la charte du plongeur responsable en eau douce : « Les choses ont changé depuis. Avant, la majorité des plongeurs prenait la gravière pour une grande piscine pour faire leur exercice. Mais ils peuvent faire beaucoup de dégât en remuant le sol ou en gênant la reproduction de certains poissons. Maintenant, ils ne laissent plus d’empreintes et jouent le rôle de sentinelle », se réjouit-il.

Les recherches de Serge Dumont permettent d’améliorer la connaissance de l’environnement, mais pas seulement. Elles auront peut-être aussi demain un impact dans notre vie : « Je travaille aussi en pharmacologie. Certaines algues par exemple, parce qu’elles sont profondes, n’ont à certains moments de l’année, ni lumière, ni oxygène. Je compare leurs métabolites à ceux des algues que l’on trouve à 6/7m de profondeur pour savoir si elles ne synthétisent pas des molécules originales. Est-ce qu’elles n’auraient pas des propriétés anti-inflammatoires, anticancéreuses et anti-fongiques ? », avance le chercheur, qui opère décidément sur tous les fronts.

Dans la même rubrique

  • Rodolphe Burger, le musicien insatiable de Sainte-Marie-aux-Mines

    Chanteur et guitariste aux projets éclectiques, Rodolphe Burger n'a jamais perdu de vue son Alsace natale, de son studio De Sainte-Marie-aux-Mines à Mulhouse, où on l'applaudira au Noumatrouff en ce mois de décembre 2022. Par Sylvain Freyburger Rodolphe Burger, en […]

  • Giom Von Birgitta : La magie de la céramique pour Noël

    Cet amoureux de Mulhouse, artiste céramiste et potier ne risque pas de vous laisser de marbre...Enfin plutôt de terre ! Ses réalisations, Giom les façonne pour les rendre à la fois belles et utiles dans la vie quotidienne. La période des fêtes de fin […]

  • Séverine Libold, du Tilvist à Mulhouse

    Une femme engagée, libre et dynamique, animée par l'envie d'entreprendre et de faire vivre sa ville ! Avec une force et une soif de partage hors du commun, Séverine nous mène dans son univers merveilleux, entre passion et travail acharné. Par Alix S Sans nul doute […]

  • Orlinda Lavergne, miss street art

    Orlinda Lavergne tient une galerie d'art spécialisée dans le street art au centre de mulhouse, et démocratise l'art urbain dans les rues de la ville. Rencontre avec une femme qui a les pieds sur terre et les doigts dans la peinture aérosol.  Par Mike Obri On a […]

  • Rencontre avec le cuisinier triplement étoilé Marc Haeberlin

    Auberge de l'Ill ** -Illhaeusern

    Marc Haeberlin est probablement le chef le plus connu et le plus respecté d'Alsace. Une tradition familiale, un nom, un homme, une légende. Son Auberge de l'Ill à Illhausern, ses trois étoiles au Guide Michelin, depuis 1967... Mais qui est Marc Haeberlin, l'homme […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Recevez chaque jeudi les meilleures idées sorties et les bons plans pour le week-end !

Le QUIZ de la semaine Gagnez vos coffrets spa+ repas + hôtel Gagnez vos coffrets spa+ repas + hôtel

Lot 1 : 1 nuit d'hôtel avec petits dej pour deux + accès daily spaLot 2 et 3 : 1 repas à la Brasserie K pour 2 pers entrée plat dessert + 2 verres de vin eau et boisson chaudes

Participer au jeu concours