Eaux troubles

© OTO / Vincent Rouby

En raison de l’état sanitaire actuel, il est possible que cet événement soit annulé ou reporté. Un pass sanitaire peut être nécessaire. Renseignez-vous auprès des organisateurs avant de vous y rendre.

EAUX TROUBLES
UNE EXPOSITION DÉDIÉE À LA CÉRAMIQUE
DU 10 SEPTEMBRE AU 24 OCTOBRE 2021

Vernsissage le vendredi 10 septembre à 18h30 (Pass sanitaire demandé)

CURATION : CLAUDINE GAMBINO-CIBRAY ET VINCENT CAMPOS 
 

Le thème de l’eau, de la dérive rejoint les thèmes de Narcisse, d’Ophélie et de bien d’autres...Eaux noires ou bleues des fontaines, flux de l’inconscient, eaux troubles de la mélancolie ou traversée des eaux dormantes...Immersion, écoulement, traversée : à chacun de s’ancrer dans cette profusion de reflets et de lui donner sens par le biais d’une oeuvre privilégiant le me?dium ce?ramique. Les temps trouble?s que nous vivons semblent propices a? une telle recherche... 

Nous vous convions à découvrir un ensemble de propositions ou? la mise en scène et l’installation deviennent des éléments clés de notre appréhension sensible du monde: d’un héritage familial ou? la bienséance peut refléter des échos après en passant par les légendes des forêts de l’Est où les sangs noirs, flux sombres et glaçants relient volontiers le traqueur et le traqué. Le liquide, le flux nous conduit aussi à le canaliser et veiller à ne pas le laisser déborder, nos pensées troubles cheminent au travers de gouttières afin d’être évacuées. L’élément liquide convoquent aussi un onirisme où rêves et souvenirs s’entremêlent : souvenir miroitant d’une piscine et grèves marines sous le vent, fluctuations des marées et gravières du Rhin, allées et venues d’un souffle.... 

Et puis, il a des pièces que l’on laisse sur les hauteurs d’un four où le feu est maitre et où le dépôt de carbone s’aventure comme une pluie. L’aléatoire et le lâché prise prennent alors toute leur importance. Laisser décanter les eaux boueuses afin de mieux laisser advenir les fines particules, entreprendre l’eau, la terre et le feu comme une forme de réconciliation. Et il y a aussi les eaux douces, où les premières formes s’inventent et prennent corps :gestation, germination, prémices de développement et d’évolution. 

Traversons, passons le gue?. 

Claudine Gambino-Cibray et Vincent Campos curateurs 

Artistes exposées :

- Mélanie Battocchi

- Laurent Brunel

- Céline Blaudez

- Alexandre Daull

- Lauriane Firoben

- Elvire Flocken- Vitez

- Thierry Landault

- Elsa Rambaud

- Dominique Stutz

Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

Vendredi 10 Septembre 2021 de 18h30 à 21h, Samedi 11 Septembre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 12 Septembre 2021 de 14h à 18h, Samedi 18 Septembre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 19 Septembre 2021 de 14h à 18h, Samedi 25 Septembre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 26 Septembre 2021 de 14h à 18h, Samedi 2 Octobre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 3 Octobre 2021 de 14h à 18h, Samedi 9 Octobre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 10 Octobre 2021 de 14h à 18h, Samedi 16 Octobre 2021 de 14h à 18h, Dimanche 17 Octobre 2021 de 14h à 18h, Samedi 23 Octobre 2021 de 14h à 18h et Dimanche 24 Octobre 2021 de 14h à 18h

Tarifs :

Gratuit

Galerie photos

  •  © OTO / Vincent Rouby
  •  © Mélanie Battocchi

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !