Penthésilé.e.s

texte de Marie Dilasser
conception et mise en scène Laëtitia Guédon

© Pauline Le Goff

Penthésilée est une figure de la guerre de Troie. Elle est la reine des Amazones. Une société de guerre et de violence qui a exclu le masculin. Puisant sa source dans ce mythe ancien, Laëtitia Guédon explore la relation complexe que les femmes entretiennent avec le pouvoir.

Penthésilée est plurielle : tantôt guerrière insatiable de brutalité, tantôt corps métamorphosé mi-femme mi-homme mi-animal, tantôt déesse au langage vocal insondable. Pour l’incarner, trois artistes se succèdent. Tout commence dans ce lieu mystérieux réservé aux femmes : le hammam. Évoluant dans une brume obscure, Penthésilée est face à ses conflits intérieurs, son déchirement d’aimer un homme, Achille. On la devine, on entend sa voix. Celle de la comédienne Marie-Pascale Dubé, teintée d’un chant de gorge singulier, incarne cette première figure. Mais quand la brume se dissipe, c’est le pouvoir qui se révèle, la guerrière qui s’impose sur le champ de bataille. Cette Penthésilée conquérante, incandescente, est interprétée par la comédienne Lorry Hardel. Elle soutient par les mots le danseur Seydou Boro, troisième incarnation de la reine des Amazones, sa nécessaire part masculine. Un chœur de quatre femmes accompagne de ses chants de deuil l’épopée de Penthésilée, tandis qu’en vidéo s’immiscent des portraits de femmes croisées au quotidien. Les Amazones d’aujourd’hui.

Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

Mercredi 24 Novembre 2021 à 20h et Jeudi 25 Novembre 2021 à 19h

Tarifs :

22/16/10/6€

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !