Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>On a testé pour vous le stand up paddle !

On a testé pour vous le stand up paddle !

        

Le stand up paddle, c’est glisser sur l’eau comme un surfeur mais sans vagues et avec une pagaie. Du coup, la discipline est beaucoup plus abordable, surtout quand elle pratiquée sur eau calme comme au Parc des Eaux Vives. On s’est jeté à l’eau rien que pour vous !

On peut s\'élancer à toute vitesse et sauter sur sa planche pour glisser comme un surfeur © Sandrine Bavard On peut s'élancer à toute vitesse et sauter sur sa planche pour glisser comme un surfeur

Vous voulez marcher sur l’eau ? Non pas parce que vous traversez une crise mystique et que vous rêvez de miracle à la Jésus-Christ, mais parce que vous souhaitez prendre du bon temps et vous initiez à un sport de plus en plus tendance. Comme vous avez raison ! Bon, soyons honnête, avec le stand up paddle, vous ne marcherez pas littéralement sur l’eau, mais sur une planche, type surf, et il faudra pagayer pour avancer plus ou moins prestement. « C’est un sport qui vient de Hawaï, les gens qui faisaient du surf ont pris une pagaie les jours où il n’y avait pas de vent pour continuer à s’entraîner. On peut le faire en mer en suivant les vagues comme au surf, on peut le faire en rivière pour des personnes déjà expérimentées, ou sur un plan d’eau calme comme ici pour tous publics », explique Nicolas Derouet, directeur adjoint du Parc des Eaux Vives.

Voir la vidéo de présentation du Parc de Eaux Vives.

Une initiation en 45 minutes

Pour faire connaître cette discipline au grand public, le Parc des Eaux vives propose des initiations tous les jeudis entre 12h15 et 13h. Prenant notre courage à deux mains et surtout notre maillot de bain, nous étions au rendez-vous. Sécurité oblige, on enfile d’abord un casque et un gilet de sauvetage, voire une combinaison si la température de l’eau est encore fraîche. Puis on prend sa planche gonflable, quasiment aussi rigide qu’une planche en résine, sauf qu’on se fait moins mal si on tombe dessus et qu’elles ne se rayent pas. Vous comprendrez son bien-fondé plus tard, quand, voulant virer pour ne pas taper contre un bord, vous prendrez de la vitesse pour arriver tout droit contre autre un mur ou une balise. L’erreur typique du débutant !

D'abord, apprendre à pagayer

Dans un premier temps, on apprend à pagayer à genoux, soit à l’aide de ses bons vieux bras, soit à l’aide de sa pagaie qu’il faut manier d’un côté ou de l’autre pour avancer (presque) droit. Une fois que vous avez compris comment pagayer, il ne reste plus qu’à se lever et trouver son équilibre. C’est-à-dire ni trop à l’avant sinon la planche va piquer dans l’eau, ni trop à l’arrière sinon la planche va se lever. Jusque là, tout va bien.

Tenir l'équilibre

Toujours à genoux, il faut se positionner sur la pointe de ses pieds et se lever tout doucement, en prenant votre pagaie qui est positionnée à l’horizontale sur la planche (un peu comme un haltérophile qui soulèverait une barre au ralenti). Ca tremble un peu au début, mais l’astuce consiste à avoir les pieds bien écartés et les cuisses fléchies pour tenir l’équilibre. On n’est même pas tombé, c’est-dire si c’est fastoche !

Des abdos-fessiers qui travaillent

Pendant ce temps-là, les cuisses-abdos-fessiers travaillent dur sans que l’on s’en rendre compte, trop occupé qu’on est à avancer ou à maintenir son équilibre. Maintenant, il faut apprendre une autre manière de pagayer : avec la main sur la poignée, la pale bien enfoncée dans l’eau, et bien verticale à planche, on tourne légèrement la pagaie vers la fin. Et c’est parti pour des tours de bassin de plus en plus rapide et grisant au fur et à mesure qu’on maîtrise la planche. Plus technique, on peut apprendre à tourner plus rapidement, en déplaçant ses pieds vers l’arrière, en faisant lever sa planche à l’avant…Mouais, ça sera pour une prochaine fois.

Des jeux ludiques

Car le stand up paddle a un gout de reviens-y. Pour les prochaines séances, on pourra descendre et remonter le Rhin sur 400m. On pourra faire plein de jeux ludiques, comme courir sur le rebord et sauter sur sa planche pour glisser le plus loin possible sur l’eau, ou faire un demi-tour sur soi-même en sautant sur sa planche. Ce qui se solde en général par une belle chute à l’eau. Mais ça, on n’a pas voulu tester, l’eau était encore à 14 degrés ce jour-là.

Infos pratiques

A voir également

  • Faites de la luge...même en été!
    Faites de la luge...même en été!

    Guide de l'Alsace

    Dévaler les pistes en été ? C’est possible avec la luge sur rail, une activité qui se développe de plus en plus dans les Vosges, et qui convient à toute la famille. Panorama des spots du Haut-Rhin pour descendre à toute vitesse. Les stations de ski font tout pour attirer les touristes en hiver comme en été et sont de plus en […]

  • 20 000 lieues sous la terre... Vous êtes au parc minier Tellure !
    20 000 lieues sous la terre... Vous êtes au parc minier Tellure !

    Guide de l'Alsace

    Lors de son lancement en 2009, le parc minier Tellure, sur les hauteurs de la Vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, n’avait pas franchement bonne presse. Cela a bien changé car aujourd’hui, le lieu a revu ses priorités et propose des visites sous la terre qui valent franchement le détour. ☛ Mike Obri Les amateurs de sorties en Alsace ont forcément […]

  • 50 secondes de chute libre... avec Alsace Parachutisme à Colmar
    50 secondes de chute libre... avec Alsace Parachutisme à Colmar

    Guide de l'Alsace

    Alsace Parachutisme est la seule société haut-rhinoise à proposer des sauts en parachute en tandem, en compagnie d’un moniteur. Basée à l’aérodrome de Colmar, son équipe vous y propose une montée d’adrénaline surpuissante à 4000 mètres du sol. Impressions. Par Mike Obri Vendredi après-midi. […]

  • Cyclotourisme : pédaler ensemble
    Cyclotourisme : pédaler ensemble

    Guide de l'Alsace

    Faire du vélo seul, c’est bien. Faire du vélo à plusieurs, c’est mieux. C’est un peu la philosophie des clubs de cyclotourisme – une trentaine dans le Haut-Rhin – qui proposent des excursions à la journée ouvertes à tous, comme le club cyclo La Concorde à Mulhouse. « Le cyclotourisme, c’est un peu le […]

  • Tester le wakeboard À l\'Oxylane Village
    Tester le wakeboard À l'Oxylane Village

    Guide de l'Alsace

    Le wakeboard est un sport de glisse qui a le vent en poupe, et même les enfants dès 7 ans peuvent s'y mettre. Au Wakepark de Wittenheim, tout commence sur la terre ferme par des petits exercices pour apprendre le B.A.BA, comme se relever sur la planche. Ensuite, l'enfant peut profiter des joies de la glisse, tracté par un système de câble : il lui faut en […]

 Galerie photos

  • On peut s'élancer à toute vitesse et sauter sur sa planche pour glisser comme un surfeur © Sandrine Bavard
  • Chacun va à son rythme et on peut pratiquer plus tranquillement © Sandrine Bavard
  • Votre plus grand risque? Tomber à l'eau. Pas trop désagréable quand il faut chaud. © Sandrine Bavard

  Commentaires

Le QUIZ de la semaine Journées d'octobre à Mulhouse 20118 Journées d'octobre à Mulhouse 20118

Cette semaine le JDS vous offre vos entrées pour les Journées d'octobre et Folie'Flore, du 4 au 14 octobre au Parc Expo de Mulhouse. 15 lots de 2 entrées à gagner

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 311

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS