Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Déco Maison>Extérieur>Plantes et Fleurs : Des plantes d'intérieur contre la pollution

Plantes et Fleurs : Des plantes d'intérieur contre la pollution

Certaines plantes d'intérieur, en plus de décorer agréablement nos domiciles auraient des vertues "dépoluantes", Enquête

        
DR

Se soucier de l’environnement est devenu une évidence pour tous. Depuis quelques années, des scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Nos maisons et appartements – de mieux en mieux isolés – sont proportionnellement beaucoup plus pollués que le grand air extérieur. Des substances aux noms étranges et évidemment invisibles à l’œil nu nous agressent continuellement.

Les ennemis ? Formaldéhyde, benzène, trichloroéthylène, pentachlorophénol, monoxyde de carbone… Pour simplifier, tous les Composés Organiques Volatils (COV) toxiques qui émanent de sources diverses : désodorisants, fumée de cigarette, insecticides, mais pas seulement ! Produits ménagers, moquette collée, parquets, fenêtres en PVC, papier peint, peintures, anciens isolants, tous les produits chimiques sont susceptibles de distiller, et ce pendant de longues années, des substances indésirables et toxiques.
Heureusement, les parades existent. Aérer lorsque la température le permet et, en saison hivernale, adopter des plantes vertes.
On sait depuis longtemps que les plantes «respirent». Plus les plantes sont grosses, plus la surface de feuille est importante et plus l’échange gazeux est important. La nuit, elle rejette du gaz carbonique mais la journée, grâce à la photosynthèse, elles retransforment ce gaz carbonique en oxygène. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de risque à mettre une plante verte dans la chambre à coucher. En cinq minutes, le matin, elle réabsorbera le gaz carbonique qu’elle a rejeté dans la nuit… et le vôtre.

1 plante minimum par 9 m²

Beaucoup de laboratoires et même la Nasa (pour ses futurs longs voyages dans l’espace) se sont penchés sur le problème. Après de longues années de recherche, les avis sont unanimes : le traitement naturel est efficace et ils ont vérifié que certaines plantes sont plus spécialisées que d’autres. Il convient donc de panacher selon les pièces et leur probable pollution.
Par chance, ces auxiliaires de dépollution sont peu chers - de 5 à 30 € -  faciles à soigner et de plus, esthétiques.
Avant de franchir le pas, soyez logique. Il faut impérativement opter pour un terreau biologique, ne pas utiliser de produits nocifs sous peine d’arriver au contraire de l’effet recherché…

Voir également :

Plantes et Fleurs : Quelques championnes de la dépollution

Plantes et Fleurs : 3 plantes faciles à cultiver

Plantes et fleurs dans le Haut Rhin

  Commentaires

A voir également

Déco Maison
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS