Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Shopping>Voyages>Les traditions de Noël autour du monde

Les traditions de Noël autour du monde

        

Et si pour une fois, cette année, on changeait de décor ? Si les bredele laissaient place aux beiglis et le vin chaud au ti-punch ? Exit le sapin, place au palmier ! Noël est la plus universelle des fêtes religieuses, mais chaque pays a ses propres traditions. Petit tour d’horizon...

Le schrubb  est un punch de Noël à l’orange © margouillat photo - Fotolia.com Le schrubb est un punch de Noël à l’orange


Aux Antilles : jwayé Nwèl !

Noël aux Antilles, c’est évidemment Noël sous le soleil... la période où les cannes à sucre sont en fleurs ! Dans les îles, on enrubanne les troncs des palmiers de petites lumières blanches.
La tradition ancestrale du « chanté Nwel » a toujours cours en Martinique et en Guadeloupe : chants d’amour et d’espoir, ces cantiques sont entonnés au coucher du soleil, en principe à partir du premier dimanche de l’Avent. Chantés en français, chacun de ces cantiques a son refrain en créole et on y retrouve des rythmes de biguine, de mazurka ou de valses créoles accompagnés de ti-bois, tambours et claquements des mains.
Dès la fin novembre, on prépare aussi le schrubb, un punch aux écorces d’orange, qu’on laisse macérer dans le rhum, au soleil, jusqu’au réveillon.
Et pas de Noël antillais sans cochon ! On le prépare lui aussi bien en avance, sous toutes ses formes : boudin antillais, ragoût de cochon et surtout le traditionnel jambon caramélisé au sucre roux, appelé aussi « jambon de Noël ».
Côté douceur, le clou de la fête est le pône : un pain sucré composé de patates douces, de giraumon (un potiron local), de sucre, de vanille, de raisins, de cannelle. Mais rien de plus réjouissant pour le dessert qu’un blanc manger au lait de coco arrosé d’un coulis de fruits rouges...

 

Au Portugal : feliz Natal !

Chez nos amis Portugais, la tradition est d’offrir une orange parsemée de clous de girofle à chacun des convives avant l’ouverture des cadeaux (apportés ici par l’enfant Jésus, et non par le Père Noël). Le sapin ne fait pas partie des coutumes, mais le soir du 24 décembre, on fait brûler dans la cheminée un petit tronc d’olivier ou de châtaignier bénit.
Au Portugal, pas de Noël sans morue ! Pour le repas du réveillon, le plat par excellence est le bacalhau cozido (morue cuite avec des pommes de terre, du chou et arrosée d’huile d’olive).
Les gourmands attendent surtout les fameux « treize desserts », en hommage aux treize convives de la Cène. Une table entière est dédiée dans chaque maison aux fruits, sucreries et pâtisseries traditionnelles du Portugal ! La pièce maîtresse est le Bolo Rei, la Couronne des Rois, qui se consomme du 15 décembre au 15 janvier : c’est une pâte briochée très riche, truffée et garnie de grandes lamelles de fruits confits et de sucre qui marque la fête du solstice d’hiver.
A minuit, tout le monde se rend à la « messe du coq », nommée ainsi car, comme chacun sait, un coq a chanté au moment de la naissance de Jésus !

 

En Hongrie : boldog Karácsonyt !

Pour les Hongrois, la période de Noël est une période de prophétie. Par exemple, pour connaître le nom de son futur mari, une jeune fille écrit sur onze papiers un nom de jeune homme et laisse un papier blanc. Chaque jour jusqu’à Noël, elle en pioche un et le brûle dans la cheminée. Le papier restant le 24 décembre est le bon (s’il est blanc, elle restera célibataire !).
Le sapin est décoré la veille de Noël, en famille. Les Hongrois pensent qu’il faut d’abord accrocher des fruits (pommes et noix) puis des gâteaux au miel pour avoir une bonne récolte l’année suivante. Une fois le sapin décoré, on allume les bougies et on chante avant d’échanger les cadeaux (déposés par l’enfant Jésus).
Pendant la messe de minuit, il faut laisser une bougie allumée dans la maison pour éviter que les mauvais esprits ne viennent s’y réfugier.
Le repas de Noël traditionnel est composé d’une oie accompagnée de chou rouge épicé ou de sauce aux pruneaux. Le 25 décembre, les familles se rendent visite et s’offrent du beigli, un gâteau roulé aux graines de pavot et aux noix.

Noël, art de vivre et bons plans

  Commentaires

  • mergenthaler julie | 17/07/12 | 10h14

    envie de découverte des saveurs et des traditions de noël c'est une vrai envie de connaitre les chants traditionnelles d'ailleurs et d'ici et les différents repas qui s'offrent à notre palais tous aimants les bonnes choses.on nous offre une explosion de saveurs et de gouts à découvrir sans attendre.

A voir également

Shopping
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS