Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Théâtre>Angelus Novus Antifaust

Angelus Novus Antifaust

        

Mise en scène Sylvain Creuzevault

Le metteur en scène Sylvain Creuzevault dynamite le mythe de Faust dans son Angelus Novus, créé au TNS - Théâtre National de Strasbourg et joué à la Filature à Mulhouse.

Angelus Novus, un spectacle qui brasse plusieurs formes théâtrales DR Angelus Novus, un spectacle qui brasse plusieurs formes théâtrales

Il aime piocher dans les mythes et fondements de notre passé pour raconter notre monde d’aujourd’hui. Le metteur en scène Sylvain Creuzevault s’est déjà attaqué à la révolution française dans Notre terreur, puis à Karl Marx et au monde du travail en reprenant son Capital. Et cette fois, il s’intéresse à un mythe, Faust, savant qui rêve de posséder la connaissance universelle et qui vend son âme au diable pour parvenir à ses fins.

Il est transposé ici dans notre siècle, en 2016, lors de la remise des Prix Nobel, dans une société qui fait du savoir une marchandise : « La valeur marchande fait du savoir un pouvoir, et une solitude ; c’est la marchandise n°1, loin devant les armes à feu. Peut-on dès lors découvrir un territoire, construire un lieu, une commune, où l’usage d’un savoir ne s’achève ni en amertume ni en corruption ? Nous écrivons une pièce qui veut répondre oui quand tout lui démontre que non », déclare Sylvain Creuzevault dans sa note d’intention.

Trois anti-Faust

Pour cela, il met en scène trois Faust, ou plutôt anti Faust d’aujourd’hui : Marguerite Martin, fille d’agriculteur français, experte en manipulation génétique, Kacim Nissim Yildirim un neurologue germano-turc spécialiste de la mémoire, et Theodor Zingg, un chef d’orchestre avant-gardiste, en proie avec leurs démons intérieurs. L’actualité politique surgira au cours du spectacle : Nuit Debout, les Zones à Défendre (Zad), les manifestations contre la loi travail et, en point de mire, l’élection présidentielle de 2017.

Comme toujours chez Sylvain Creuzevault, les représentations sont le fruit d’un travail collectif, basé sur des discussions et des improvisations avec les acteurs, toujours en évolution. Elles entraînent le spectateur dans un tourbillon d’idées et d’images, où se succèdent de nombreuses formes théâtrales et même un mini-opéra.

Infos pratiques

 Galerie photos

  • Angelus Novus, un spectacle qui brasse plusieurs formes théâtrales DR
  •  © Jean-Louis Fernandez

  Commentaires

A voir également

Agenda
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 301

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS