Déco Maison>Extérieur>Des plantes peu gourmandes en eau

Des plantes peu gourmandes en eau

Le bégonia aile du dragon, une espèce créée il y a 20 ans ! Le bégonia aile du dragon, une espèce créée il y a 20 ans ! © Sandrine Bavard

Chaque été, c’est le même refrain : on manque d’eau, jusqu’à parfois subir des restrictions ! Pour profiter quand même d’un beau jardin fleuri, pourquoi ne pas se tourner vers des plantes résistantes à la chaleur et peu gourmandes en eau ?

La terre se réchauffe. Depuis les premiers relevés de température à la fin du XIXe siècle, les trois dernières années, de 2015 à 2017, ont été les plus chaudes enregistrées ! De quoi faire réfléchir à l’utilisation de l’eau dans son jardin, et peut-être de changer ses habitudes.

Pas besoin de renoncer à un beau jardin fleuri pour autant ! Il suffit simplement de se tourner vers des plantes résistantes à la chaleur, voire à la sécheresse, et peu gourmandes en eau. Elles intéresseront aussi ceux qui ne veulent pas passer trop de temps à cultiver leur jardin car elles nécessitent de fait peu d’entretien. « Ce sont des plantes qui peuvent crier la soif. Si on prend l’exemple du Dipladenia, moins il a d’eau, mieux il se porte. On arrose simplement quand la terre est très sèche », indique Katia Eichinger, à la tête du Point Vert à Hochstatt.

Des plantes grasses

Et ne croyez pas que cela va limiter votre choix, parce que ces petites buveuses sont assez nombreuses pour varier les plaisirs au jardin. On peut chercher des plantes grasses du côté de la famille des Crassulacées, souvent très robustes comme les sedums et les sempervivums qui poussent dans des jardins secs, et même en rocaille ou sur les murets.

On peut aussi se tourner vers les plantes mellifères, bon pour les abeilles et la pollinisation, comme la lavande qui s’adapte bien à tous les terrains. Les ficoïdes peuvent venir tapisser des talus alors que les Heuchera peuvent former de belles bordures denses avec leur feuillage abondant.

Lewisia, dipladenia, Marguerite du Cap...

Si vous aimez les belles fleurs, vous avez là aussi l’embarras du choix. Si vous les aimez petites et discrètes, pourquoi ne pas opter pour la Lewisia, une plante succulente et rustique originaire de l’Amérique du Nord ?

Si vous les aimez grosses et voyantes, privilégiez le dipladenia, une plante vivace originaire d’Amérique du Sud qui donne des fleurs aux couleurs éclatantes : blanche, rose, rouge, ou encore jaune.

Plusieurs plantes originaires d’Afrique du Sud peuvent aussi s’épanouir dans la région. C’est le cas de la Dimorphotéca, ou Marguerite du Cap qui donnent souvent des fleurs abondantes, aux couleurs vives, ou encore du Gazania qui produit de belles fleurs dans les tons jaune, orangé, rouge ou brun. Ils feront merveille dans les massifs, bordures ou potées.

De nouvelles espèces voient même le jour comme le bégonia aile du dragon, un hybride entre deux bégonias créé en 1997 aux États-Unis, qui peut donner des résultats spectaculaires, aussi bien en pot, jardinière ou massif, et même en suspension, sans trop d’efforts. ? S.B.

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !