Déco Maison>Intérieur>Canapé : quel revêtement choisir ?

Canapé : quel revêtement choisir ?

Canapé : quel revêtement choisir ? Canapé : quel revêtement choisir ? © Goran Bogicevic - Fotolia.com

Le canapé est un peu LE centre du monde à la maison, sans doute le meuble le plus utilisé. Raison de plus pour choisir le revêtement approprié à ses goûts, mais surtout à son mode de vie, pour qu’il dure le plus longtemps possible.

Les canapés en tissu

On trouve majoritairement sur le marché des canapés en coton, très prisés, parce que moins chers, mais aussi car ils permettent de choisir parmi des centaines de coloris et d’opter pour n’importe quelle fantaisie (rayures, pois, motifs…). Mais voilà, le coton est fragile et salissant : il attire la poussière, il décolore au fil du temps, et les tâches s’incrustent dans les fibres et les mauvaises odeurs (bon à savoir pour les fumeurs).
Selon votre budget, vous pourrez choisir les tissus les plus performants et vérifier qu’ils répondent aux normes les plus exigeantes : test Martindale (pour la résistance à l’abrasion), Pilling test (résistance au changement d’aspect), test de solidité des couleurs et résistance au lavage. Les tissus peuvent aussi être traités contre les tâches, les parasites et les acariens. Pour les plus petits budgets, il vaut mieux opter pour des canapés déhoussables, plus faciles d’entretien.
On trouve aussi sur le marché des tissus 100% naturels, 100% chic, mais aussi plus fragiles. C'est le cas du lin qui est en général associé à du coton pour plus de résistance ou même à du viscose pour les amateurs d'un effet froissé. C'est le cas également de la laine, très confortable, peu salissante mais qui a tendance à se déformer facilement.

Les canapés en cuir

Matière noble par excellence, le cuir a bien d’autres avantages que son côté esthétique. Pas de poussière, de poils d’animaux ou d’acariens qui traînent avec lui. Il ne retient pas non plus les odeurs de la cuisine ou de cigarettes. Grâce à son élasticité, il est résistant au déchirement, mais pas aux griffes du chat quand même. C’est un produit « vivant » qui évolue au fil du temps, se bonifie même avec l'âge, qui est fait pour durer longtemps.
Le must en la matière, c’est le cuir pleine fleur, la partie la plus noble du cuir qui a conservé son aspect naturel et son épaisseur, mais qui nécessite un entretien régulier et adapté. Vient ensuite le cuir pleine fleur pigmentée, un peu moins fragile, qui a subi une coloration par pigments. Le cuir le plus pratique est le cuir fleur corrigé, poncée pour enlever les petits défauts et pigmentée pour unifier la teinte : il est le plus résistant et facile d’entretien. La croûte de cuir bénéficie elle aussi d’une protection pigmentée épaisse, ce qui la rend résistante, mais ce n’est pas la même qualité qu’un cuir naturel, elle est donc aussi moins cher à l’achat. Le nubuck, poncé pour avoir un aspect velours très doux, est beaucoup plus délicat à entretenir, car il sensible à la lumière et à la saleté.

Les microfibres

Le tissu microfibre est un tissu synthétique, doux au toucher, style peau de pêche, qui a une très bonne tenue. Il est très résistant parce qu’il s’obtient par une filature très serrée, évitant la poussière et les tâches. Les fibres sont imperméables à l’eau et s’entretiennent facilement. Autant dire qu’il plaira particulièrement aux familles avec des enfants en bas âge, à des personnes qui reçoivent beaucoup à la maison, ou dont les animaux squattent le canapé. Citons notamment la microfibre alcantara, avec 70% de polyester environ et 30% de polyuréthane, la microfibre Softline composé à 90% de polyester et à 10% de coton, ou encore le tissu Texas, 100% polyester. Mais attention, les tissus microfibres décolorent quand ils sont exposés aux rayons du soleil.

 

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !