Publicité
Gastronomie>Recettes>Le lamala (ou lamele) de Pâques

Le lamala (ou lamele) de Pâques

Découvrez la recette traditionnelle du Lamala de Pâques, une recette alsacienne qui séduit les petits et les grands gourmands. Et c'est ultra simple à réaliser... Alors à vos moules en forme d'agneau !

Le lamala de Pâques fait maison Le lamala de Pâques fait maison © JDS

La recette du Lamala de Pâques :

Les ingrédients :

  • 2 œufs
  • 80 g de sucre
  • 40 g de Maïzena
  • 60 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • du beurre et de la farine pour le moule

Les étapes :

  1. Préparez le moule. Beurrez avec un pinceau partout, surtout les oreilles. Laissez figer le beurre. Saupoudrez de farine partout. Vous tapoterez à la fin pour ôter l’excédent.
  2. Blanchir les œufs avec le sucre jusqu’à obtention d’une mousse de couleur claire. Opération longue mais indispensable pour obtenir une pâtisserie bien aérienne.
  3. Incorporez la farine, la Maïzena et la levure tamisées.
  4. Versez la pâte dans le moule - remplir à 3 cm du bord. Tapotez trois quatre fois pour que la pâte aille bien dans les oreilles.
  5. Faites cuire votre Lamala 20 à 25 minutes à 180°C au four. Vérifiez en sortie de four, une lame dans l'agneau, à cœur. Si elle ressort sèche, c'est bon.
  6. Laissez tiédir le Lamala 5 minutes avant de le démouler.
  7. Une fois bien refroidi, saupoudrez-le de sucre glace.

La réalisation de la recette du Lamala en vidéo, étape par étape :

Le Lamala ou la tradition qui défie la modernité

Si quelques régions se vantent à bon escient de leur agneau de prés salés, nous sommes les seuls au monde à faire paître les nôtres dans les prés sucrés. Il suffisait d'y penser et nous l'avons fait. Cette témérité nous permet aujourd'hui de vous offrir la recette des succulents Lamala.

N'ayez crainte, nos laboratoires scientifiques préparent l'avenir et nous offrirons demain à l'humanité d'autres spécialités issues de nos fertiles imaginations… peut-être des poules en miel ou encore des kangourous en réglisse…

Chez nous, nourrir des biscuits d'agneau avec du sucre est une vieille coutume. Nos ancêtres étaient déjà téméraires et cette recette est attestée dans une correspondance du théologien catholique Thomas Murner en 1519. Pendant que Charles Quint, connu pour ses collections, missionnait Cortés pour chercher du Xocoatl dans les contrées Aztèques, nos ateliers Recherche & Développement peaufinaient ce qui allait devenir, en toute modestie, la meilleure pâtisserie de la planète, du moins en forme d'agneau.

Nous pressentions qu'il fallait un met de choix pour accompagner le chocolat chaud qui allait déferler dans la vieille Europe et nous avons pris de vitesse tous nos concurrents. Il faut avoir trempé un jour un agneau de pré salé dans le chocolat chaud pour admettre la justesse de notre vision et la légitimité de notre solution.

Il faut, ici encore, saluer les artisans de Soufflenheim qui, dès 1142, s'initiaient à la poterie pour pouvoir répondre, trois siècles plus tard, au prérequis technologique : pouvoir fabriquer avec de la glaise de la forêt d'Haguenau deux moules vernissés qui, assemblés, formeraient un petit agneau joli comme tout. Cette collaboration participative, ce joint-aventure d'avant la date entre les pâtissiers et les potiers allait nous offrir, et ce jusqu'à aujourd'hui, le leadership incontesté dans la niche de l'agneau sucré joli comme tout.

Prêt pour le marché intergalactique

Des observateurs attentifs noteront qu'il y a un paquet d'œufs dans la recette et ils nous permettront de signaler qu'il s'agit là d'une excellente gestion du stock car la poule, athée, continuait à pondre pendant le carême alors même que l'Alsacien, pratiquant, lui, jeûnait. L'Alsacien est non seulement humble, beau, inventif, entrepreneurial, généreux, modeste mais également économe. (NDLR : nous avons également un savoir-faire en communication qui supplante l'entendement et qui fait bien des envieux, y compris dans d'autres galaxies. Alsace is ready for the Martian Sugar Lam Market).

Bon à savoir. On ne s'improvise pas réalisateur de Lamala aussi facilement. Il faut des moules en métal ou, mieux, en terre cuite vernissée, un batteur électrique. Il faut impérativement culotter des moules en terre neufs. Badigeonnez d'huile et passez ½ heure au four à 250°. Laissez refroidir, renouvelez l'opération. Ceci évitera que la pâte accroche…

Galerie photos :

  • Le lamala de Pâques fait maison © JDS
  • Le lamala  de Pâques © Simone Andress - Fotolia.com
  • Le lamala (ou lamele) de Pâques © A_Lein - Fotolia.com

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !