Publicité
Magazine>Actu Magazine>5 expressions alsaciennes... pour comprendre la vie

5 expressions alsaciennes... pour comprendre la vie

Mamama a toujours raison avec ses expressions alsaciennes ! Mamama a toujours raison avec ses expressions alsaciennes ! DR

Ce week-end, on a rendu visite à Mamama, et on lui a demandé quelques grandes leçons de vie bien alsaciennes. On en a tiré cinq « vérités », pleines de bon sens populaire. S’esch woch !   Par Mike Obri

1) D’r àlt bock well immer e jungi geiss / Le vieux bouc désire la jeune chèvre

En bon français, on parlerait du fameux « démon de midi » ou de la crise de la quarantaine. En Alsace, où l’on a toujours eu la décence d’appeler un chat un chat, on qualifie directement de vieux bouc le quinqua un peu libidineux...

2) An einem ohr hört er nix, un’ am andere esch er daub / D’une oreille il n’entend rien, et de l’autre il est sourd

Voici une brillante formulation pour décrire une personne butée et têtue.

3) Denne vu Milhüse esch’s égàl wenn d’Strosburier im Rhin brùnze / Les Mulhousiens se fichent de savoir que les Strasbourgeois pissent dans le Rhin

Et vous avez deviné pourquoi : c’est le sens du courant qui compte !

4) Pariser Schueh, awer Schlettstadter Fiess / Des pompes de Paris mais des pieds de Sélestat

Encore une bien belle parabole pour décrire une personne qui fait ses besoins plus haut que son fondement mais qui, sous ses atours trompeurs, n’en demeure pas moins « e bür », un plouc.

5) Verbotene frùcht schmeckt àm bescht / Le fruit défendu a meilleur goût

Dans nos sociétés puritaines, on cherche à museler tout ce qui a trait au désir. Les Alsaciens avaient déjà tout pigé il y a bien longtemps, en confirmant ce que tout le monde pense tout bas. C’est nous les bescht !

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !