Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>Epopia : des lettres qui font de votre enfant un héros

Epopia : des lettres qui font de votre enfant un héros

        

Votre enfant n’aime pas lire ? Il va peut-être changer d’avis avec Epopia. Tout commence par un courrier qui lui annonce qu'il est nommé roi, directeur ou capitaine...La suite de l’histoire dépend de lui et de ses réponses, dans un échange épistolaire qui stimule son imagination. Une belle aventure que l’on décrypte avec Rémy Perla, fondateur de cette entreprise alsacienne.

L\'aventure Epopia est accessible aux enfants entre 5 et 10 ans © Epopia L'aventure Epopia est accessible aux enfants entre 5 et 10 ans

Comment est née cette idée de faire de la lecture un jeu ? Une mauvaise expérience à l’école ?

A l’origine, je suis dyslexique et dysorthographique, je connais l’échec scolaire pour l’avoir vécu dans ma jeunesse. Mais l’idée m’est venue quand une collègue de bureau m’a parlé des difficultés qu’avait son enfant à lire. Je me suis souvenu, qu’enfant, j’avais reçu un jour une lettre avec une petite clé de voiture qui me disait d’aller chez le concessionnaire pour l’essayer. Je savais que c’était une pub mais j’ai relu et relu cette lettre, j’y ai répondu, ça a excité mon imagination. Et c’est ça qu’on reproduit avec Epopia. On envoie des éléments physiques pour stimuler l’imaginaire des enfants et changer leur rapport à la lecture.

A l’heure des SMS et des mails, la correspondance par courrier, ça fonctionne encore ?

Plus que jamais ! Les enfants passent beaucoup de temps sur les écrans, beaucoup trop même, et cela inquiète les parents qui sont demandeurs d’autres activités. Beaucoup de parents nous disent dans leurs témoignages : mon enfant est accro à la console, mais quand le courrier arrive, il se précipite pour l’ouvrir. Il est content de recevoir du courrier comme papa et maman, comme un grand. Il veut savoir ce qu’il y a dedans : c’est comme un cadeau qu’il reçoit. Cette correspondance, c’est beaucoup plus fort en termes de relationnel que la télé ou les jeux vidéos. Les enfants accrochent à fond.

Comment faites-vous pour que chaque histoire soit adaptée à l’âge et au goût de l’enfant ?

On a une équipe de 20 personnes, dont la moitié de créatifs (écrivains, illustrateurs, graphistes…) qui y travaille. Au départ, on écrit une histoire avec trois niveaux de lecture différents pour s’adapter à la maturité de l’enfant et son aisance de lecture : choix du vocabulaire, complexité grammaticale, volume de texte… Selon le principe du livre dont vous êtes le héros, l’enfant va choisir sa route. Dans son courrier, il peut nous poser des questions, nous donner des ordres. Nous allons rédiger de nouveaux paragraphes en fonction. Il y a beaucoup de mécanismes derrière pour que chaque lettre soit unique.

Pour l’instant, vous avez trois histoires au catalogue. Vous comptez en rajouter d’autres ?

L’objectif est d’en faire une par an. On a commencé avec le monde médiéval car il y avait une forte demande sur ce thème. On a ensuite développée une histoire dans une réserve naturelle avec la découverte de la flore et la faune et une autre sur les dinosaures avec un voyage temporel pour partir à leur rencontre. On en a d’autres dans les tuyaux : une aventure spatiale, de pirate…On se laisser guider par les envies des enfants et ce qui est dans l’air du temps.

Au final, combien de temps peut durer cette aventure ?

Tant que l’enfant nous répond, on répond. Les enfants mettent entre une semaine et trois mois à répondre, selon leur investissement. Avec un abonnement de 12 courriers, l’échange peut durer un an ou deux : chaque enfant va à son rythme. Chaque histoire est écrite pour avoir une suite possible, donc on peut repartir potentiellement sur une deuxième ou troisième année.

Quels sont les retours des utilisateurs ?

Très enthousiastes parce qu’on leur propose une expérience hors du commun. Les enfants attendent avec impatience leurs courriers, ils se mettent à écrire avec plaisir, ils lisent et relisent les lettres, ils font attention à bien faire, demandent l’aide des parents. On reçoit des montagnes de lettres chaque jour, avec leurs textes, leurs dessins, leurs bricolages…C’est magique ! On a créé l’expérience dont on aurait rêvé enfant et on veut la rendre accessible au plus grand nombre. Plus de 30 000 enfants ont déjà participé à l’aventure dans 65 pays avec des francophones et des expatriés. On va même développer le concept à l’étranger, en langue anglaise et espagnole.

☛ Propos recueillis par Sandrine Bavard

  Commentaires

  • Dolorès | 12/04/18 | 18h09

    Oui recevoir du courrier...quand on est enfant ce doit être magique. Quelle bonne idée, toute simple

  • Anaïs L | 05/03/18 | 14h08

    C'est génial ! J'aurais trop aimé avoir ça quand j'étais petite :)

A voir également

  • D’Âme Nature : la tournée des fleurs
    D’Âme Nature : la tournée des fleurs

    Actu Magazine

    Elle rêve de s'acheter un camion pour vendre ses compositions florales de village en village. Virginie Solinhac a choisi le commerce itinérant plutôt que de rester derrière un comptoir. Quand Virginie Solinhac a souhaité se lancer dans l’activité de fleuriste sur Colmar, elle a tout de suite choisi l’itinérance : « Rester […]

  • Tootopoids : du vrac, du bio, et de la proximité
    Tootopoids : du vrac, du bio, et de la proximité

    Actu Magazine

    Villé

    Virginie Renard a lancé il y a 9 mois Tootopoids, une épicerie itinérante 100% vrac et bio qui sillonne le cœur de l’Alsace de Turckheim à Molsheim, d’Ensisheim à Strasbourg. Pour démocratiser le vrac et le bio, rien de tel qu’aller à la rencontre des consommateurs. C’est ce que fait Virginie Renard depuis 9 mois dans […]

  • Le petit camion de laine d\'Andrea Tschernig
    Le petit camion de laine d'Andrea Tschernig

    Actu Magazine

    Mulhouse

    Vendre de la laine à bord d'un camion? C'est l'idée originale d'Andrea Tschernig qui a lancé Laines&Co en 2015. Au volant d’Hypolite, son camion Citroën de 1964, Andrea Tschernig sillonne les marchés du Haut-Rhin pour vendre de la laine depuis trois ans. « Au départ, je voulais ouvrir un magasin de laines, mais quand j’ai fait un […]

  • Pétale : des pâtisseries aux fleurs
    Pétale : des pâtisseries aux fleurs

    Actu Magazine

    A l’heure du thé, prendra-t-on bientôt des « perles de fleurs » à la place du kougelhopf ou de la tarte aux quetsches ? Cette nouvelle gourmandise a été inventée par Cathy Kienner et Alexandre Perez,deux jeunes alsaciens installés à Rustenhart. Ils n’étaient ni dans la pâtisserie ni dans les […]

  • Naissance de suricates au zoo de Mulhouse
    Naissance de suricates au zoo de Mulhouse

    Actu Magazine

    Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse

    Le parc botanique et zoologique de Mulhouse a annoncé la naissance de 4 bébés suricates, des mangoustes originaires d'Afrique du Sud. Grâce au Roi Lion et au personnage de Timon, tout le monde voit à peu près à quoi ressemble un suricate. Mais depuis 2010, on peut les admirer en vrai au Parc zoologique et botanique de Mulhouse, dans un enclos […]

Le QUIZ de la semaine Festival des Véhicules Anciens Festival des Véhicules Anciens

Cette semaine, on vous offre vos entrées pour le Festival des Véhicules Anciens au Parc Expo de Mulhouse les 30 juin et 1er juillet 2018. 10 entrées à gagner.

Participer
Le QUIZ de la semaine Fana Briques Fana Briques

Cette semaine, on vous invite au parc expo de Colmar pour l'évènement Fana Briques, un rassemblement de fans de Lego les 29, 30 juin et 1er juillet 2018. 10 entrées à gagner !Attention, les gagnants seront prévenus par mail.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 309

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS