Magazine>Actu Magazine>Les Artisans du Son ont 40 ans

Les Artisans du Son ont 40 ans

La vision haute fidélité d’une famille mulhousienne de passionnés

Une boutique qui en connaît un rayon sur le bon son ! Une boutique qui en connaît un rayon sur le bon son ! DR

Les Artisans du Son, boutique spécialisée dans la haute-fidélité audio et vidéo, célèbre cette année ses 40 années d’existence. Un business de famille, imaginé par Robert Rapp, qui ne s’attendait pas à devenir la référence en la matière dans la région. Par Mike Obri

Welcome in the 70's

Nous sommes dans les années 70, à Mulhouse. Robert Rapp est électronicien. Il commercialise et répare du matériel pour les professionnels de la hi-fi et les discothèques du coin. Inventif, il dépose plusieurs brevets et commercialise ses trouvailles audio partout en Europe et dans le monde ! Puis arrive la fin de l’analogique et le début du numérique, avec l’arrivée du CD, dans les années 80.

Au départ, Robert Rapp refuse catégoriquement de commercialiser les lecteurs CD, peu qualitatifs et incroyablement chers (6 000F, un salaire moyen à l’époque) ! Quelques années plus tard, le marché évolue et les grands fabricants s’y lancent. C’est l’âge d’or de la hi-fi : « Tout le monde voulait sa chaîne stéréo ! », s’amuse Matthieu Rapp, son fils. Les Artisans du Son développent alors un catalogue de marques prestigieuses et la boutique se met à tourner comme jamais...

Une famille... au diapason

Robert Rapp a démarré dans quelques mètres carrés, avec ses machines à souder et ses amplis d’une autre époque. Petit à petit, il a racheté les logements autour et au-dessus de sa petite boutique de la Rue de l’Arsenal. « Il lui a fallu 25 ans pour faire des Artisans du Son cette vaste boutique de plus de 600 m² sur six niveaux ! ça n’existe nulle part ailleurs », commente Gilles Rapp. Depuis quelques années, Robert Rapp traîne toujours dans le magasin mais a cédé l’affaire à ses deux fils, l’aîné, Gilles, et le benjamin, Matthieu, tous deux tombés dans la marmite du bon son à leur adolescence.

« Gosses, on traînait dans la boutique. On accompagnait les clients de papa dans les étages... J’ai fait des études de commerce, pris un boulot de commercial dans l’automobile, mais l’esprit n’était pas le même. Ici, on écoute les clients, on cherche à leur proposer ce qu’il y a de mieux pour eux, en fonction de leur budget. On les cerne en parlant de la musique ou des films qu’ils aiment, on est dans l’émotion. »

Du matériel de dingue

Si vous trouvez qu’écouter des clips musicaux mal compressés sur YouTube avec vos enceintes d’ordi, c’est le summum de l’expérience sonore, pas sûr que Les Artisans du Son puissent vous être d’un grand secours. Pour les autres, c’est le paradis.

Le concept est de venir écouter ses chansons cultes (pour la partie son) ou visionner ses Blu-Ray préférés (pour la partie home cinéma) sur différents amplis, enceintes, vidéoprojecteurs... et de se faire une idée de ce qui vous convient le mieux. De 500 à 10 000€, il y en a pour (presque) toutes les bourses.

Ici, uniquement des marques très qualitatives et pas forcément connues du grand public comme Focal, Klipsch, B&W, Naim, Marantz, Devialet... Les enceintes Avantgarde (en photo) dépassent les 20 000€. Cette année, la boutique a installé un système hi-fi de 100 000€ chez un client. Ah, quand même !

Évoluer avec les époques

Dans les années 80, c’est l’avènement du CD. Puis dans les années 90, on passe au home cinéma, avec le laser-disc et le DVD. Le Blu-Ray, dans les années 2000, pose les bases de la HD. Aujourd’hui, la Haute Définition, c’est la norme. Depuis peu, il y a la 4K (résolution deux fois supérieure au HD), et qui sait ce qu’il y aura demain ?

« Il faut sans cesse évoluer avec le marché. C’est un métier de passion. Actuellement, on est sur la 4K pour l’image et la musique entièrement dématérialisée côté son », détaille Matthieu Rapp. Internet a fait pas mal de tort à la boutique, mais celle-ci a su garder sa clientèle et en attirer une nouvelle grâce à une image sérieuse et rigoureuse : « Avant, il y avait trois ou quatre magasins de hi-fi par grande ville. Et maintenant ? Dans les environs, on est les seuls. On a des clients qui viennent de tout le Grand Est et aussi de Suisse. »

Infos pratiques

Galerie photos

  • Une boutique qui en connaît un rayon sur le bon son ! DR
  • Du bon matos, ça ne se jette pas, ça se ressoude ! DR
  • Des marques de grande qualité DR

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !