Publicité

Sandra fait des millions de vues sur Insta et Tik Tok avec ses recettes

Sortons des cuisines des pros pour s'attaquer à un tout autre univers : celui des réseaux sociaux. Avec ses vidéos et photos de recettes sur Instagram et Tik Tok, la Mulhousienne Sandra Bassi touche un auditoire très important. Nous avons rencontré l'influenceuse dans sa cuisine, lieu de tournage de ses vidéos !

Sandra, en plein travail dans sa cuisine © M.O. Sandra, en plein travail dans sa cuisine

Elle se qualifie elle-même de « faiseuse de gourmandise ». Sur ses très populaires comptes Instagram et Tik Tok, Sandra Bassi poste des photos et des vidéos courtes de recettes de cuisine simples et pratiques. Des recettes expédiées en 30 secondes, parfois vues plus de 4 millions de fois : cela laisse pantois !

Croque-monsieur au saumon, riz crémeux au poulet et à la feta, potimarron farci au Mont d'Or, nems au Reblochon, burger végé, fluffy pancakes... Ses images colorées donnent instantanément faim. « Alors, à l'origine, je travaillais dans un collège, mais j'avais envie de monter ma propre boîte. Je prenais en photo des petits plats que je cuisinais pour le fun, mais je ne pensais pas en faire mon activité. Pendant le confinement, il y a eu un engouement, mon Insta a décollé... ça m'est tombé dessus un peu par hasard ! », nous confie Sandra Bassi. Le célèbre site web Marmiton repartage plusieurs fois ses contenus Insta... et c'est parti !

Une vidéo sponsorisée pour 2000€

« Ensuite, j'ai démarché des marques. Après ma première collaboration, ça s'est enchaîné, ça a fait boule de neige. Aujourd'hui, je travaille avec une quinzaine de marques différentes, mais j'ai surtout trois contrats annuels principaux : je réalise une vidéo par mois pour chacune d'entre elle. Ce sont des références nationales, mais j'aimerais travailler davantage avec des entreprises alsaciennes ! Je revendique le fait d'être mulhousienne. »

Une vidéo de sponsoring peut être rémunérée à hauteur de 1000 ou 2000€, en fonction de l'importance de votre communauté de suiveurs. Pour les grands influenceurs nationaux, ajoutez-y un zéro. Les sommes peuvent devenir carrément délirantes - mais les audiences sont là.

Sandra fait des millions de vues sur Insta et Tik Tok avec ses recettes © Sandra Bassi Sandra fait des millions de vues sur Insta et Tik Tok avec ses recettes

L'algo et le hashtag

L'une des clés du succès d'un compte "foodie", c'est de veiller à l'esthétisme des plats. Pour cela, Sandra a investi dans un bon appareil photo et un objectif haut de gamme. Mais d'après elle, c'est avant tout l'assiduité qui finit par payer. Les algorithmes d'Instagram, comme ceux de Tik Tok, mettent en avant les créateurs de contenus réguliers, façon horloges suisses.

« Si tu ne postes pas plusieurs fois par semaine, Instagram te shadow ban (ndlr : te rend invisible pour les utilisateurs) et ça peut devenir très compliqué. Il faut être à 100% dessus et j'ai parfois du mal à déconnecter. Il faut suivre les tendances, toujours faire super gaffe aux mots-clés que l'on utilise. Un bon hashtag peut faire la différence entre une vidéo qui cartonne et une autre qui ne marche pas ! » à raison de quatre publications par semaine, cela commence à faire une sacrée tripotée de contenus à produire à l'année. « Je me prévois deux jours de tournage par semaine pour faire plusieurs recettes d'affilée et avoir du stock. J'avoue avoir des pannes d'inspiration parfois, mais l'avantage d'être son propre chef, c'est qu'on peut gérer son temps comme on le souhaite », continue-t-elle.

Le compte Insta de Sandra © M.O. Le compte Insta de Sandra

Fan de photos, Sandra a dû se mettre aux vidéos il y a deux ans, un peu à reculons : « Tik Tok, je n'étais pas fan au départ, mais c'est la plateforme phare du moment. L'audience y est différente de celle d'Insta : plus jeune, culture zapping, et davantage de haters » (ndlr : des gens qui vous pourrissent en commentaires). Malgré tout ce succès digital, Sandra regrette parfois l'aspect solitaire de son activité. On a beau cumuler des millions de vues, on n'en reste pas moins isolé dans sa cuisine, avec ses courgettes et son fenouil. « Travailler avec les réseaux sociaux, ce n'est pas comme un contrat à durée indéterminée : le risque, c'est que ça peut s'arrêter du jour au lendemain... »  Mike Obri

Insta : @sandrabssi

TikTok : @sandrabssi

Dans la même rubrique

  • Le CRAC : laboratoire de l'art contemporainDepuis près de vingt ans, le Centre Rhénan d’Art Contemporain partage sa mission entre la découverte d’artistes et l’accessibilité […]

    Image non communiquée
  • Espace Fernet-BrancaVoisin de Bâle, l’une des capitales mondiales de l’art contemporain, l’Espace Fernet-Branca peut s’enorgueillir de créer […]

    Image non communiquée
  • Comment bien gérer votre compte courant ?Ouvrir un compte courant est indispensable pour gérer ses dépenses quotidiennes. Associé à une carte bancaire, il sert à effectuer la […]
    Comment bien gérer votre compte courant ?
  • Le Hopla Comedy : se lancer dans le stand-up dans le 68Mohamed Saïd Ahamada est à la tête du Hopla Comedy, qui fédère et forme les jeunes talents locaux de l'humour. Rencontre avec un passionné de […]
    Le Hopla Comedy : se lancer dans le stand-up dans le 68
  • Du pain, du vin et des copains ... et sur un vélo tout chemin d'Amanda !En 2023, Amanda Pinto lançait sa p'tite entreprise de location de vélos électriques à Châtenois : Les Balades Alsaciennes. Ce mois-ci, elle […]
    Du pain, du vin et des copains ... et sur un vélo tout chemin d\'Amanda !
  • Les trucs qui nous énervent sur Tik TokVous connaissez probablement le réseau social par excellence depuis cinq ans, Tik Tok. Puisque le JDS a aussi son compte Tik Tok @JDSmulhouse où l’on poste […]
    Les trucs qui nous énervent sur Tik Tok
  • L'influence de la guitare sur les genres musicaux populairesDe nombreux albums de musique les plus écoutés dans le monde doivent leurs succès à la guitare. Ce fameux instrument à cordes peut émettre […]
    L\'influence de la guitare sur les genres musicaux populaires
  • Archi-culture : Le château de l'ErmitageC'est une des plus belles demeures de Mulhouse, le château de l'Ermitage que l'on appelle simplement "le château" a été construit en 1868 par l'architecte […]
    Archi-culture :  Le château de l\'Ermitage
  • Les Haies vives d'Alsace, l'association qui fait revivre la biodiversité !Depuis près de 10 ans, l'association alsacienne les Haies Vives d'Alsace œuvre à travers toute la région pour réimplanter les arbres […]
    Les Haies vives d\'Alsace, l\'association qui fait revivre la biodiversité !
  • Le pont suspendu de Todtnau – BlackforestlineLa Blackforestline : un pont suspendu à découvrir ! La Blackforestline est le nouveau pont suspendu de Todtnau, passant au-dessus de la cascade tonitruante de […]
    Le pont suspendu de Todtnau – Blackforestline
  • Trions mieux ensemble !À l'occasion de la journée mondiale du recyclage, le SIVOM qui assure la gestion des déchets de l'Agglomération, alerte sur la baisse massive du tri du […]
    Trions mieux ensemble !
  • Archi-culture : L'immeuble Écran porte de BâleInauguré en 1955, cet immeuble mulhousien de cinq étages a été conçu par l’architecte Daniel Girardet, un élève de Perret et […]
    Archi-culture :  L\'immeuble Écran porte de Bâle
  • Le Marché du canal couvert à Mulhouse !Mulhouse est dotée d’un des plus grands marchés de la région avec une grande halle couverte et plus de 300 stands aux multitudes de produits. […]
    Le Marché du canal couvert à Mulhouse !
  • Comment diversifier son portefeuille d'investissement ?Vous avez un capital à investir et vous souhaitez déroger un peu aux investissements dits « classiques » (PEA, assurance-vie, SICAV...). Afin de […]
    Comment diversifier son portefeuille d\'investissement ?
  • Cagnotte en ligne : De l'ombre à la lumièreDécouvrez le projet de livre photo sur les châteaux forts alsaciens imaginé par Lucas Ruch, un fan de culture et de patrimoine local ! Pour participer […]
    Cagnotte en ligne : De l\'ombre à la lumière
  • Le Flop 5 de la Saint-ValentinQue célèbre-t-on au mois de février ? La fête des amoureux, pardi ! Nous avons décidé de puiser dans nos souvenirs récents […]
    Le Flop 5 de la Saint-Valentin
  • Assurance auto : l’importance de demander des devis en ligneL’assurance automobile est une nécessité absolue pour tout conducteur, car elle permet d’être couvert en cas de sinistre quel qu’il soit, que […]
    Assurance auto : l’importance de demander des devis en ligne
  • Au Vert : L'histoire de la ferme biologique PulvermühleL'agriculture biologique est au coeur de leur démarche et cela fait 50 ans que ça dure ! La ferme familiale Pulvermühle, c'est 80 hectares de culture […]
    Au Vert : L\'histoire de la ferme biologique Pulvermühle

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Publicité

Abonnez-vous à la newsletter du JDS

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties


Publicité