Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>Un tour des lieux les plus mystérieux du Haut-Rhin

Un tour des lieux les plus mystérieux du Haut-Rhin

  • Du 08/11/2013 au 08/11/2020

        
La Tour des Sorcières de Ribeauvillé © M.O. La Tour des Sorcières de Ribeauvillé

C’est bientôt la Toussaint. A l’occasion de la fête des morts, c’est bien connu, les esprits se réveillent et l’imagination de certains se met en branle. Bruits bizarres, chuchotements, malédictions, maisons hantées, folklore : c’est parti pour un tour des endroits les plus angoissants de la région, un tour que vous n’êtes pas prêts d’oublier ! Mouhahahaaa... Un dossier à ne pas prendre trop au sérieux. Par Mike Obri

Les Tours de Ribeauvillé

Ribeauvillé est un magnifique petit village typique sur la Route des Vins. Sa visite vaut le détour, et sa citadelle d’époque, au sommet de la ville est d’une remarquable beauté anachronique. En son centre et à son entrée-est, nous y trouvons deux tours : la Tour des Bouchers, symbole de la ville, où de nombreux touristes se prennent par ailleurs en photo, et la Tour des Sorcières, bien plus discrète. Jusque-là, rien de bien sorcier (oh, le jeu de mots !) Des légendes racontent qu’au temps de l’inquisition, on y enfermait les hérétiques soupçonnées de magie et de pratiques déviantes. Une histoire raconte qu’à la nuit tombée, on entend encore les plaintes de ces femmes résonner dans les murs de cette ancienne fortification.

Quant à la Tour des Bouchers, elle fut érigée au XIIIème siècle afin de séparer la Ville Moyenne de la Vieille Ville. Son nom si particulier vient du fait que plusieurs boucheries et abattoirs étaient installés le long de la Grand’Rue. La tour servait alors de beffroi, mais aussi de prison. Le sang des animaux et les sanglots des détenus ont donc afflué au pied de cet édifice. Il n’en fallait pas plus pour que la rumeur et les ragots fusent. « Bien sûr, aujourd’hui, cet endroit, par ailleurs très joli, est prisé des touristes », explique René, un retraité Ribeauvillois croisé dans la rue, intrigué et amusé par notre enquête. « Mais il y a quelques siècles, il y avait beaucoup de malheur ici-même... les murs ont parfois de la mémoire, et franchement, je n’aimerais pas passer une nuit dans la tour ! », plaisante-t-il. Nous non plus. Cela dit, aucun témoignage ne relate la présence d’esprits ou de fantômes dans les alentours. Nous voilà rassurés.

Ferrette : la Grotte des Nains et le Château

Il ne fait pas bon se promener dans la nuit noire sur les hauteurs de Ferrette. Plusieurs promeneurs imprudents rapportent avoir constaté des phénomènes étranges autour de la ruine du vieux château : halos de lumière, chuchotements, hurlements de loups... Un peu plus loin dans la montagne se trouve la célèbre Grotte des Nains, accessible depuis la Gorge des Loups (un nom charmant), autrefois refuge de ce peuple mythique qui vivait sous la terre pour éviter les moqueries des humains. La forêt alentour serait ainsi enchantée. Un très beau sentier vous fait faire le tour de ce coin admirable. Le tout, c’est de savoir si vous aurez le courage de vous aventurer dans ces contrées mystérieuses.

La Tour des Sorcières de Rouffach et le Bollenberg

La colline du Bollenberg, au sud de Rouffach, est bien connue pour ses vignes. Mais parait-îl que jadis, d’après les légendes locales, des sorcières y avaient élu domicile, en raison notamment de la présence de nombreuses herbes et plantes médicinales sur ces lopins de terre fertile. Une petite chapelle, Sainte Appolonia, trône toujours en plein milieu de la colline. Pour quelle raison, à votre avis ? Elle fut érigée au XIXème siècle pour faire fuir les sorcières et les empêcher de se rassembler sur ces terres. Appolonia est la Sainte Patronne des dentistes. Celle que l’on invoque pour soulager les maux de dents. On raconte que c’était le nom d’une Rouffachoise soupçonnée de sorcellerie. Son bourreau lui arracha les dents une par une pour la faire parler.

Au centre de Rouffach se dresse la fameuse Tour des Sorcières. Certes, à l’image de Ribeauvillé, Thann, Cernay, ou encore Châtenois, ce type de tour se retrouve dans de nombreux villages alsaciens. Mais d’après les archives, cette Tour-là fut une des plus « actives » de la région aux alentours du XVIème siècle. On comptait en effet près d’une centaine de procès en sorcellerie à Rouffach chaque année, qui se finissaient d’ailleurs tous de la même façon : sur le bûcher. On enfermait les sorcières dans la Tour, qui y attendaient sans surprise le verdict final. Les anciens du village racontent que parfois, à la Toussaint, les sorcières reprennent possession de la Tour et gare à celui qui voudra y pénétrer ! Cris, hurlements, portes qui claquent, malédiction... vous pourriez bien avoir la frousse de votre vie. A vous de vous faire votre avis. Superstitions ? Histoires imaginaires servant à faire peur aux enfants ? Qu’en est-il réellement de ces endroits ? Les lieux peuvent-ils avoir une mémoire ?

Le cas étrange de l’hôtel abandonné de Sélestat

Tous les habitués de la RN83 connaissent cette vieille et imposante bâtisse de trois étages, à l’abandon depuis les années 70, entre Sélestat et Saint-Hippolyte, sur le chemin de la Werb. C’est un ancien hôtel qui n’a jamais été exploité. Tout ce qui a pu être volé ou détérioré l’a été : il n’y a plus ni portes ni fenêtres, la toiture s’est effondrée, les murs intérieurs comme extérieurs sont souillés de nombreux graffitis. La rumeur dit l’hôtel hanté...

La première chose qui frappe, c’est que l’on y rentre comme dans un moulin. Aucune entrée n’est condamnée, et depuis la cave, on accède facilement à l’escalier qui mène aux étages. Les squatteurs et jeunes gens du coin, en mal de sensations fortes, n’ont pas oublié de laisser des traces de leur passage : on retrouve pêle-mêle bouteilles, mégots, tags, canettes de bière... Mais que penser de cet amas de plusieurs mètres de diamètre de chaussures et de dizaine de boîte en fer, exclusivement de la marque « Ricoré » ? Les lieux seraient-ils hantés par l’ami du petit déjeuner ?

Plus on avance dans les décombres et plus les corridors deviennent angoissants, dignes d’un mauvais film d’horreur. Draps déchirés qui virevoltent au gré du vent, poutres qui grincent, tags esothériques mystérieux... Certaines personnes pensaient que durant les années 80, une secte satanique se rendait régulièrement à l’hôtel pour y officier des messes noires. D’autres rumeurs disaient que l’hôtel était hanté par le fantôme d’une jeune femme, qui ferait toujours des apparitions la nuit, aux fenêtres du dernier étage. Quoi qu’il en soit, voilà un bâtiment très surprenant, objet de mythes depuis de longues décennies dans le Centre Alsace. Une chose est certaine : hanté ou non, l’atmosphère qui règne dans cet hôtel est pesante, lourde. Nous vous déconseillons sa visite.

Infos pratiques

  • Renseignements :

    Horaires :

    Du Vendredi 8 Novembre 2013 au Dimanche 8 Novembre 2020

 Galerie photos

  • La Tour des Sorcières de Ribeauvillé © M.O.
  • L'hôtel "hanté" de Sélestat sur la RN83 © M.O.

  Commentaires

  • ROUSSEAU CHANTAL | 06/11/17 | 7h54

    L'entrée est libre, l'hôtel est ouvert à tous les vents, mais devient de plus en plus dangereux.
    Donc prudence, ne jamais y aller tout seul

  • Elodie | 24/08/17 | 20h57

    Saviez vous si c'est légal d'aller y faire une visite ?
    Et si oui est ce que il y a un prix d'entrer ? Comment ça marche pour y rentrer ?

    Merci ?

  • Paulo | 22/10/12 | 13h46

    Voilà un article original et amusant sur l'histoire de notre Alsace !!

A voir également

Magazine
Le QUIZ de la semaine Ecomusée d'Alsace : Rêves & Veillées de Noël Ecomusée d'Alsace : Rêves & Veillées de Noël

Cette semaine le JDS vous invite à profiter des animations de Noël à l'Ecomusée d'Alsace. 10 lots de 2 entrées à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 302

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS