Publicité
Magazine>Actu Magazine>Vivre au soleil sur les terrasses à Mulhouse

Vivre au soleil sur les terrasses à Mulhouse

Le printemps est bien parti, Mulhouse reverdit et s’illumine, et nous avons la joie de voir les places et trottoirs de la ville se repeupler de clients qui passent du bon temps en terrasse... Un petit tour du centre ville s’impose pour tâter l’atmosphère de la saison sur ces indispensables espaces de convivialité.

En cette lumineuse après-midi de miavril, on commence notre tournée du côté de la Place de la Paix. Ce point d’entrée du centre-ville muhousien a adopté l’allure d’une jolie place de village, avec ses jeunes arbres bourgeonnants voilant juste ce qu’il faut les rayons du soleil et le clocher élancé de l’église Saint-Etienne... Dire qu’on avait affaire ici à un vulgaire parking il y a encore une dizaine d’années ! « On est un peu en retrait, il y a de la verdure, le soleil ne cogne pas mais on profite bien des premiers rayons le matin », se réjouit Mme Pham, qui tient ici avec son époux le Vanilla Café, détenteur de l’une des plus grandes et des plus belles terrasses de Mulhouse. « Notre clientèle, c’est surtout des habitués : il y a des familles, des vieux, des jeunes, des profs et des élèves du lycée à côté... » Et le choix autour de la place s’étend aussi au bar à vins Les Domaines qui Montent et au restaurant d’insertion Un P’tit truc en plus : trois ambiances, trois références en leur domaine !

Sur la place du village

Traversons le square Steinbach pour rejoindre la Place de la Réunion, qui reste bien sûr le lieu de convergence privilégié des Mulhousiens depuis... Toujours Les chantiers de tuyauterie sont terminés et un espace toujours plus large est réservé aux terrasses, sur lesquelles il ne s’agit évidemment pas de fixer des rendez-vous secrets. Le Guillaume Tell, le Colombus Café, le Café Mozart et La Terrasse tout simplement, se partagent maintenant l’espace en face du Temple Saint-Etienne. Incontournables !

Pro-terrasse

À deux pas de là, la Winstub Factory se poste sur la place des Victoires, e plein milieu de la Rue du Sauvage, l’axe phare du shopping mulhousien. « On reçoit plutôt des gens qui travaillent en semaine, des gens qui font du shopping le samedi, deux tiers de Mulhousiens, un tiers de touristes », évalue le gérant Romain Schupp. « On est ouvert entre midi et minuit sept jours sur sept, toujours complets à midi... Il y a vraiment du mieux sur les terrasses à Mulhouse, la mairie est plutôt pro-terrasse et les riverains les acceptent mieux, ils sont davantage conscients de ce qui est normal quand on vit en ville, tant qu’il y a du respect. J’aimerais juste que l’éclairage soit plus conséquent sur la place ». Direction la gare, rejoignons un autre espace emblématique : les arcades longeant le square de la Bourse, où la brûlerie artisanale de cafés Omnino a racheté Les Arcades pour en faire un lieu de dégustation qui ravira aussi bien les esthètes que les voyageurs. Rooftop ou arcades ?

Ici, on vous donne à lire une fiche détaillée sur les caractéristiques du café choisi et le circuit court est privilégié, y compris pour le pastis (de Sainte-Marie-aux-Mines) ou le whisky (de Lapoutroie). « Le coin est pas mal, on a du
soleil le matin et de la fraîcheur l’aprèsmidi, on contribue à redynamiser les arcades, souligne le responsable Baptiste Schneider. Les touristes apprécient souvent de pouvoir trouver un lieu qui correspond aux principes auxquels ils sont sensibles sur l’éthique des produits. Par ici, les problèmes viennent surtout des voitures et scooters qui font des rodéos, ou des vélos qui prennent le trottoir trop vite... ». Installé sur un toit - pardon, en rooftop -, suivant une formule maintenant bien connue dans les grandes villes européennes, L’Astronome échappe évidemment à ces contingences et le succès est au rendez-vous, du côté de la rue des Maréchaux, avec vue sur le Temple et déco qui invite à l’évasion.

Mais c’est toujours près de la Porte Haute, sur les rues des Franciscains et de la Loi avec extension sur la rue de l’Arsenal en été, que vont se rendre les Mulhousiens pour le bain de foule de la soirée devant le Gambrinus. Un peu plus haut, Les Trois Singes agrandissent leur terrasse après avoir racheté Le Greffier. « Par ici, les clients font la tournée des bars, ils peuvent par exemple commen cer au Gambri et s’arrêter chez nous dans une ambiance plus intimiste ! », déclare la gérante Solange Vonarb. « On croise des doigts pour que la rue de la Loi soit bientôt piétonnisée comme promis... ».


De retour vers le building du JDS à la Fon derie, on s’arrête encore au Nomad, où la
terrasse de 200 places est prise d’assaut midi et soir dans une ambiance postindustrielle désormais tournée vers l’université, la formation et le numérique avec l’UHA, l’UIMM et la pépinière KMØ. « On est un peu à l’écart de la ville, ça nous apporte plus d’espace, la possibilité d’avoir des DJ’s en été par exemple, témoigne la responsable du lieu, Dora Kacem. J’aime bien l’ambiance ‘‘guinguette’’ qu’on peut se permettre ici... ».

Biergärten für allen !

À la manière des Biergärten en Allemagne, les Mulhousiens raffolent en effet de ces espaces dépaysants où l’on a l’impression de voyager en dehors de la ville. Le Babylon Beer Bar, sur le Champ de Foire de Dornach, au bord de l’Ill, s’apprête à rouvrir sa guinguette après une belle saison d’hiver sous chapiteau : « le chapiteau sera toujours sur place mais avec, en plus, un aménagement extérieur, dans l’herbe et sous les arbres », indique l’équipe. Le résultat est annoncé pour la mi-mai. À l’arrière de Motoco, au bord d’un étang sur la friche DMC, on s’attend
déjà à passer de belles soirées, comme les années précédentes, au pied de ce haut-lieu du patrimoine industriel et de la création artistique à Mulhouse... Verdure et dépaysement garantis. En résumé, si « Mulhouse s’est embellie, a maintenant bonne réputation et est reconnue comme l’une des villes les plus appréciables où vivre » (comme le rappelle Mme Pham), ses terrasses n’y sont sûrement pas pour rien, dans toute leur variété. « Avec les événements qui arrivent comme la Fête de la Musique ou Scènes de Rue, les gens vont encore davantage sortir, c’est bénéfique pour tout le monde : il y a du choix et de la place » !

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !