Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville
Si ça bouge, c'est dedans !
Magazine>La rencontre>Rencontre avec Christophe Carmona, illustrateur passionné par les châteaux d'Alsace

Rencontre avec Christophe Carmona, illustrateur passionné par les châteaux d'Alsace

      

Christophe Carmona, dessinateur passionné par le patrimoine, sort un nouveau livre sur les châteaux d’Alsace et continue ses aventures d’Aline en B.D. 

Christophe Carmona DR Christophe Carmona

Propos recueillis en février 2014.

Alors que nous montons jusqu’au château de Spesbourg à Andlau, Christophe Carmona se fait de plus en plus enthousiaste. Il nous montre une vieille pierre à peine visible avec la végétation, que nous prenions pour une… vieille pierre, mais qui est en fait la porte du château. Oui, Christophe Carmona a l’œil pour dénicher les moindres détails et dessiner le plus fidèlement possible ces châteaux, comme dans son nouveau livre Châteaux d’Alsace, hier et aujourd’hui (lire encadré). « Je fais une restitution des châteaux avec les indices trouvés sur place. Mais c’est une interprétation parce qu’il n’y a pas de certitudes. Les architectes du Moyen-Âge travaillaient sans plan. Il est peu fréquent d’avoir une gravure d’un château. On ne peut que se rapprocher de la vérité et ceux qui disent le contraire sont d’une prétention totale », affirme-t-il. Et pour faire ce livre, Christophe Carmona a sillonnée l’Alsace de haut en bas, allant sur certains sites plus de 10 fois pour se faire une idée plus précise. « J’aime bien discuter avec les historiens, avec les archéologues, mais il ne faut pas se laisser envahir, sinon on mettrait 30 ans pour faire un dessin », ajoute-t-il.

Les vieilles pierres ont toujours fasciné Christophe Carmona, né il y a 50 ans au Maroc, qui a grandi sous les remparts de Rabat avant d’arriver à Haguenau à l’âge de 8 ans. Un choc culturel : « Rabat, sous protectorat français alors, était proche dans sa façon de vivre de Paris, avec des grands cinémas partout, une vie culturelle intense. Quand je suis arrivé à Haguenau, les rues étaient encore en terre : ça m’a fait drôle. Mais je me suis tourné vers les Vosges et j’ai vu des trucs bizarres accrochés sur la montagne. C’était des châteaux, c’était mystérieux ! », se souvient-il. Aujourd’hui, il aime particulièrement les châteaux situés sur des éperons rocheux, avec un petit faible pour le château de Wasigenstein à Niedersteinbach, « le plus romantique », un château coupé en deux et qui semble le prolongement naturel du rocher.

De l’historique au fantastique

Dans son Haguenau sans grande distraction, Christophe Carmona se passionne aussi pour la bande dessinée : « Je gribouillais sur mes propres B.D et j’ai bousillé comme ça un Blueberry. Je me posais beaucoup de question sur la narration et le fait que le dessin parle et raconte quelque chose. Je mettais des pointillés dans la direction où regardait un personnage dans une bulle. Je ne travaillais pas bien en classe mais je disais à mes parents : ne vous inquiétez pas, plus tard, je dessinerai ! » Et c’est ce qu’il a fait en autodidacte ! D’abord comme dessinateur pour le bâtiment puis pour la publicité, avant de réaliser sa première B.D dans les années 90, La guerre des rustauds, racontant le soulèvement de paysans alsaciens en 1525 contre l’ordre établi.
Puis il a créé sa propre héroïne, Aline, jeune fille dotée de pouvoirs fantastiques qui peut voyager dans le temps et résoudre des énigmes dans des lieux historiques, comme au Haut-Koenigsbourg, au Mont Saint-Michel, aux Tours de Blandy…« Je voulais un personnage fictif, moderne, et plein de fraîcheur : j’ai pensé introduire cette fille dans un monde de brutes, peuplé de chevaliers et d’épées qui s’entrechoquent », indique l’illustrateur. Il rêve maintenant de l’emmener dans le pays Cathare ou encore, plus exotique, en Égypte. Du moment qu’il y ait un site historique prestigieux qui l’attend, Christophe Carmona est partant.

Son actu
Christophe Carmona qui dessine les châteaux d’Alsace depuis plus de 25 ans sort le livre Châteaux forts d’Alsace, hier et aujourd’hui, chez ID Éditions. Des châteaux qui ont bien évolué au fil des ans, certains en bien grâce aux fouilles des archéologues ou la passion des bénévoles comme à Kagensfels, d’autres en pire parce qu’ils sont laissés à l’abandon et que la végétation a repris ses droits. Il a sélectionné au final plus de 60 châteaux : « Je montre les plus beaux, les plus visitables, les plus intéressants. La plupart des dessins sont inédits ou vus sous un angle différent », explique l’illustrateur. Pour le texte, il a fait appel à Guy Trendel et focalise l’attention des lecteurs sur certains détails intéressants pour la visite. « Il y a des Alsaciens qui ne savent même pas qu’il y a autant de châteaux en Alsace, parfois tout près de chez eux. Avec mes dessins, j’espère les faire connaître, et pourquoi pas donner envie à certains de rejoindre une équipe de bénévoles et participer à la restauration », confie le dessinateur.

Des goûts et des couleurs
 - En boucle sur votre Ipod ?
J’écoute la B.O du Hobbit et Stromae grâce à mon fiston

- Votre livre de chevet ?
Les aventures de Valérian en bande dessinée et je relis Jules Verne en ce moment.

- Un spectacle à ne pas manquer ?
J’attends la suite du Hobbit au cinéma

- Une personnalité que vous admirez ?
Albert Jacquard, car il disait des choses justes sur l’état de la société et le fait qu’elle va droit dans le mur. Quand on l’écoute, on a l’impression que le niveau s’élève d’un cran.

- Un endroit où vous sentez bien ?
Le château de Wasigenstein

- Votre bar ou resto préféré dans le coin ?
Le restaurant du château à la Petite Pierre

- Le truc que vous appréciez chez les autres ?
L’humour

- Le truc qui vous énerve chez les autres ?
Je déteste le fait qu’ils aiment le foot. Quand j’étais à l’armée, pendant un France-Espagne, j’ai crié vive l’Espagne et les gars m’ont regardé comme un fou. C’était un très bon moment (rires)

A voir également

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier 2017. « La photo a toujours été […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    Le Chambard ** - Kaysersberg  -  Kaysersberg

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview. Propos recueillis en décembre 2012. Olivier Nasti, votre parcours de chef […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez Haeberlin à l’Auberge de l’Ill, […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim  -  Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer l’aventure et maintenir le niveau d’excellence […]

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    La rencontre

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    La rencontre

    Le Chambard ** - Kaysersberg

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview. Propos recueillis en décembre […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    La rencontre

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    La rencontre

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer […]

  • Denis Leroy, directeur de l\'Ecomusée d\'Alsace : « Je mise sur l\'énergie collective de ce lieu »
    Denis Leroy, directeur de l'Ecomusée d'Alsace : « Je mise sur l'énergie collective de ce lieu »

    La rencontre

    Printemps 2019. Denis Leroy vient de prendre la tête de l'Ecomusée d'Alsace. Il souhaite d'abord bien connaître le lieu et ceux qui le font vivre avant d'en imaginer les projets futurs. Par Mike Obri Le nouveau directeur de l'Ecomusée, arrivé le 1er mars dernier, est un manager qui aime jouer collectif. Trait de personnalité surprenant dans un quotidien de […]

Commentaires

  • Val Hérian | 02/01/14 | 20h06

    Et un historien prétentieux et envahissant qui aime le foot, ça donne quoi ?

Le QUIZ de la semaine Foire aux Vins Colmar 2019 Foire aux Vins Colmar 2019

Cette semaine, on prépare déjà l'été et on vous offre vos places pour assister aux concerts du Festival de la Foire aux Vins de Colmar 2019 ! À gagner : - 5 x 2 places pour Aldebert - 3 x 2 places pour - M - - 3 x 2 places pour Supertramp's Cock Robin Murray Head Attention, les gagnants seront prévenus par mail à la suite du jeu.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 320

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !

JDS sélectionne pour vous les meilleures idées de sorties en Alsace. Vous aussi profitez pleinement de tout ce qu'il se passe près de chez vous.