Publicité

Kean, le virtuose des dégradés

L'artiste haut en couleur qui ne s'arrête pas de monter !

Rencontre avec le maître incontesté des nuances de couleurs et des dégradés. un art dont seul Kean à le secret. l'artiste mulhousien nous transporte dans son monde virevoltant et intense, un voyage chromatique tout en douceur et un appel à la contemplation... Par Alix S

C'est en terre mulhousienne que commence l'aventure de Jordan, aka Kean, un jeune passionné de graffiti et de culture urbaine, entre les friches industrielles de sa ville, sa bande de potes et les bombes colorées qu'il aime faire onduler sur les murs...
Kean, c'est avant tout l'âme pure d'un artiste qui, à force de persévérer, a trouvé sa voie et sa façon à lui de s'épanouir. La passion du street art ne l'a jamais vraiment quitté, mais c'est sous une autre forme d'art que Kean à commencé à expérimenter sur la toile.

Kean, le virtuose des dégradés © Kean Kean, le virtuose des dégradés

La magie des dégradés

C'est en 2017 que l'artiste a une révélation "lumineuse"; "Je me rendais en Islande et à l'époque je faisais beaucoup de photos de paysages, j'ai eu à ce moment-là une vision d'un camaïeu de bleus par le hublot, c'était saisissant" explique Kean. C'est donc le point de départ d'une aventure chromatique vibrante et expérimentale.
"J'ai commencé par travailler avec une ligne d'horizon, puis un assemblage de couleurs harmonieuses avec beaucoup de nuances et de variations" détaille Kean. Sur ses toiles, on ressent cette grande douceur et ce sens inné de la précision au point que ces dégradés en grand format vous happent par leur réalisme. Une fascination chromatique, maniée par Kean qui a inventé sa propre méthode pour réaliser des dégradés harmonieux, un geste précis et maîtrisé. La magie opère, les yeux se perdent dans ces toiles intemporelles aux nuances variées, comme un voyage introspectif.

L'abstraction ou rien

En 2018, son travail est repéré par un galeriste de la Villa Tschaen à Colmar, c'est le coup de pouce du destin qui allait le propulser sur le devant de la scène, après qu'il se soit lancé à plein temps dans la peinture. À cette époque, il fait partie d'un collectif d'artistes mulhousiens qui exposent comme lui, aux quatre coins de la France et à l'étranger. Mais quand le besoin d'émancipation artistique est trop fort, il faut voler de ses propres ailes  ! Kean quitte le collectif et l'atelier qu'il partageait et rejoint fin 2021 un nouveau lieu de création à Motoco en compagnie de l'artiste Niack et de sa petite sœur et agent Emma. C'est ici, dans cet atelier lumineux aux volumes hors normes, dans cette ancienne friche industrielle, que Kean s'épanouit pleinement. Il crée avec une grande rigueur et une facilité presque déconcertante, installant ses pots de couleurs au sol, en arc de cercle autour de sa toile blanche.

La lumière de l'artiste

Kean est un artiste rigoureux et appliqué, en recherche perpétuelle de nouvelles expérimentations et de nouvelles nuances. Ses nombreuses influences artistiques telles que Rothko, en passant par Pierre Soulages, Felipe Pantone, ou Thomas Trum lui donnent cette envie continue de créer et d'un jour peut-être, de passer "maître" de la couleur !

Questions/réponses avec Kean 

Une chanson en boucle ? 
"Weird Fishes" du groupe Radiohead.

Ce qui te plait le plus dans ton travail ?
Atteindre une sorte de perfection dans les nuances de dégradés, c'est comme accéder à une transcendance !

Un film ou série qui vous a marquée ?
En ce moment je regarde la série Gomorra, librement inspirée de l'histoire de la Camora napolitaine, vraiment grisant !

Une personnalité admirée ?
L'artiste peintre Pierre Soulages, le maître incontesté de "l'outrenoir".

Un café ou resto dans le coin ?
Le Tandem à Mulhouse, un super endroit où tous les produits sont locaux et la cuisine ultra-fraîche !

Votre dernière grande joie ?
Mon fils de (presque) 2 ans !

Votre dernière grande colère ?
Dernièrement, j'ai utilisé un mauvais vernis de finition sur une de mes toiles...Un désastre !

Truc préféré en Alsace ?
Le restaurant gastronomique l'Orchidée à Altkirch, une cuisine fusion thaï à savourer sans modération !

Dans la même rubrique

  • Le duo Pierre Fraenkel et Anne BdFUn duo de Mulhousiens surprenant, passionné et amoureux ! Pierre Fraenkel et sa compagne Anne BdF nous mènent dans leur univers commun tout en relief, entre art […]
    Le duo Pierre Fraenkel et Anne BdF
  • Billy Martini, architecte mulhousienUn architecte amoureux de mulhouse et à la recherche d’un subtil équilibre entre la rigueur de l’architecture et la création pure. au cœur du […]
    Billy Martini, architecte mulhousien
  • Rencontre avec le cuisinier triplement étoilé Marc Haeberlin Auberge de l'Ill ** - IllhaeusernMarc Haeberlin est probablement le chef le plus connu et le plus respecté d'Alsace. Une tradition familiale, un nom, un homme, une légende. Son Auberge de l'Ill […]
    Rencontre avec le cuisinier triplement étoilé Marc Haeberlin

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Publicité

Abonnez-vous à la newsletter du JDS

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties

Publicité