Si ça bouge, c'est dedans !
Magazine>La rencontre>Rencontre avec Suzanne Roth, la gastronome du Sundgau

Rencontre avec Suzanne Roth, la gastronome du Sundgau

Suzanne Roth prépare son septième livre de recettes Suzanne Roth prépare son septième livre de recettes © Sandrine Bavard

En près de 30 ans et 6 livres, Suzanne Roth est devenue une référence culinaire en Alsace. Elle défend le patrimoine alsacien, avec une cuisine de terroir, faite pour la vie de tous les jours.

Propos recueillis en janvier 2013.

On dit que c’est la cuisinière préférée des Alsaciens. Depuis son premier livre, Les Recettes de nos grands-mères, jusqu’au dernier ouvrage, Le livre de cuisine des Alsaciennes, elle n’a connu que des succès de librairie. Certains livres comme Sundgau à table sont épuisés, d’autres sont réédités parce que les premiers tirages n’ont pas suffi à la demande. Pour expliquer ce succès, Suzanne Roth invoque le travail bien fait : « A chaque fois que je dédicace, on me dit que mes recettes fonctionnent, qu’il n’y a pas de raté. Cela prouve que je teste toutes mes recettes, que j’ai dosé tous les ingrédients. Je sais de quoi je parle, je peux donner des conseils, expliquer le pourquoi du comment.»

Une cuisine de terroir

Suzanne Roth est tombée dans les marmites quand elle n’était encore qu’une enfant, encouragée par une mère très bonne cuisinière. Sa passion l’amène à faire un livre Recettes de nos grands-mères d’Alsace, pour lequel elle recueille le témoignage des femmes de son village, à Muespach-le-haut dans le Sundgau : « Je m’intéressais surtout à la cuisine de grand-mère qui allait se perdre, une cuisine locale avec les produits du potager, des produits qu’on avait sous la main. Il y avait alors ce phénomène de fast-food, de plats cuisinés, on ne prenait plus le temps de cuisiner. Moi, j’avais le souci de sauver le patrimoine alsacien, parce que la gastronomieen fait partie », explique-t-elle.

Suzanne Roth revendique une cuisine simple, de tous les jours, et même des restes. Elle se félicite du retour vers une cuisine de terroir, avec des légumes d’autrefois : rutabaga, panais, topinambour… : « Tout ce que j’ai prêché pendant 28 ans - je n’étais pas la seule, mais j’étais une des première à dire qu’il fallait sauver le patrimoine culinaire – a été entendu. Maintenant, tous les grands chefs en parlent. Ils délaissent la nouvelle cuisine pour revenir à des valeurs sûres. »

La table, lieu de transmission

Cette cuisine de terroir, transmise de génération en génération, crée un lien affectif, inaltérable, qui est sans doute aussi la clé de ce succès. « Si vous saviez le nombre de livres que je dédicace parce que la personne a envie de refaire ce qu’elle mangeait chez sa grand-mère ou chez sa mère ! Et que ce soit dans n’importe quel pays, même en Amérique, ce qui prouve que les Alsaciens sont partout et qu’ils n’oublient pas leurs origines. Quand on se réunit en famille autour de la table, il y a quelque chose qui se passe et qui ne s’oublie pas, il y ‘a un échange, un partage. Et la famille, c’est précieux. Quand je vois que des gens mangent assis devant la télé avec une assiette sur les genoux, je trouve ça dommage. Il faut prendre le temps de se réunir autour de la table. »

Si le titre de cuisinière préférée des Alsaciens est peut-être subjectif, il y a des titres qui sont bien réels et tangibles : Suzanne Roth a remporté le prix Prosper Montagné, présidé par Marc Haeberlin (3 étoiles au Michelin) pour sa tarte au fromage blanc en 82, pour son mendiant aux cerises en 85, pour son foie sauté en 86. En 2011, elle a obtenu le Grand Prix de l'Académie Nationale de Cuisine pour Le livre de cuisine des alsaciennes sur un salon dédié aux professionnels de l'hôtellerie et de la restauration à Lyon. Mais ces titres ne lui montent pas à la tête pour autant : « Tout est à prendre avec beaucoup d’humilité, il faut rester simple dans la vie, même si vous êtes mis à l’honneur. On va beaucoup plus loin si on reste abordable que si on joue les fiers », témoigne-t-elle.

Pour aller plus loin

Découvrez la Route de la carpe frite du Sundgau

Commentaires

  • Conreaux Bruno | 22/03/18 | 8h11

    Est il possible de prendre qq cours de cuisine avec Suzanne Roth pour la préparation de ma nouvelle carte pour mon restaurant svp ?

    Bruno.conreaux@Gmail.com

    Restaurant le belle vue
    Au col de ste marie aux mines

  • Marie Jo | 17/11/17 | 12h48

    Bonjour , j’ai votre livre les petits gâteaux d’Alsace éditions du Rhin 1986. À la page 71 pour la recette pains d’épices au miel il manque la quantité de farine . Pourriez vous m’indiquer la quantité . Par avance merci cordialement

  • Valérie François | 17/12/14 | 13h02

    Bonjour.
    Je lis que Mme Roth a gagné un prix avec sa recette de tarte au fromage blanc. Au dos du livre consacré aux gâteaux, il est dit que cette recette est inclus dans un livre. Mais lequel ?
    Merci beaucoup

  • Tous les commentaires (6)

A voir également

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier 2017. « La photo a toujours été […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    Le Chambard ** - Kaysersberg-Vignoble  -  Kaysersberg-Vignoble

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview par Mike Obri. Propos recueillis en décembre 2012. Olivier Nasti, votre parcours de chef […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez Haeberlin à l’Auberge de l’Ill, […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim  -  Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer l’aventure et maintenir le niveau d’excellence […]

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    La rencontre

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    La rencontre

    Le Chambard ** - Kaysersberg-Vignoble

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview par Mike Obri. Propos recueillis en […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    La rencontre

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    La rencontre

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer […]

  • Margaux et Martin : duo de choc sur scène, duo de charme à la ville
    Margaux et Martin : duo de choc sur scène, duo de charme à la ville

    La rencontre

    Margaux et Martin, 50 ans à eux deux, forment un duo musical piano-voix depuis 2017. Ces p'tits jeunes font un tabac sur les scènes alsaciennes avec leurs chansons à texte. on en cause ? Par Mike Obri Margaux et Martin ont la fraîcheur et l'énergie de leur jeunesse. The World is Yours, c'était le mantra de Scarface. Les deux jeunes gens se sont […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !