Magazine>Le match>Fan de jardinage vs Fan de remue-ménage

Fan de jardinage vs Fan de remue-ménage

Le match

À notre gauche, tout pour le potager !

https://www.jds.fr/medias/image/fan-de-jardinage-vs-fan-de-remue-menage-24764© Jérôme Berquez - Fotolia.com

Non, nous ne sommes pas en train de dire que vouer une passion sans limite au jardinage, ce n’est pas fun ! Mais tout de même. Votre obsession des légumes du jardin et de la haie bien taillée est en train de vous rendre un peu barjot...

① Le lundi au soleil ; le samedi à la jardinerie : Pour vous, toute l’année s’organise en saisons - et donc en gestes à accomplir dans votre jardin. Au printemps, il faut griffer la terre, rempoter les agrumes... L’hiver, on récolte les choux et les betteraves... Vous ne vous imaginez même pas comment les gens en appartement font pour continuer à exister sans lopin de terre à cultiver. Tous vos samedis, vous les passez chez Jardi World, au rayon « Anti-nuisibles » ou « Outillage à main ». Et vous adorez ça.
② Le parfait équipement : A Noël, pour vous faire plaisir, c’est facile : on oublie les classiques parfums ou paniers garnis... Il suffit de vous offrir un beau scarificateur sur roues avec une tête en acier inoxydable ou une solide cisaille à haies. Vous avez même pleuré de joie l’année dernière en découvrant votre débroussailleuse thermique à décompresseur automatique qui facilite le démarrage (ça a l’air super...)
③ Le comble du jardinier : Raconter des salades. Évidemment. Humour. Elle vous fait toujours rire celle-là.
④ Obsession léguminophile : Votre potager est si bien entretenu qu’il fournit fruits et légumes toute l’année. Comme vous ne pouvez pas tout manger, vous inondez vos proches avec vos récoltes : « Tiens Sylvie, prends des carottes ! Hé Guschti, n’oublie pas ton seau de pommes ! » C’est gentil, mais votre famille n’en peut plus des soupes et des salades... Et Sylvie ne sait pas quoi faire de vos rutabagas de toute façon. Elle les utilise comme petites balles pour le chat.

A notre droite, tout pour s’éclater !

https://www.jds.fr/medias/image/fan-de-jardinage-vs-fan-de-remue-menage-1-24766© © Yuri Arcurs - Fotolia.com

Vous avez un peu de mal à comprendre vos voisins qui passent la moitié de leur journée dans leur jardin, et ce dès 7h du matin, même le dimanche. Le jardinage, bof, la fête et le remue-ménage, oui !

① Le lundi, c’est Guronsan, le samedi... vous ne vous souvenez plus : Votre crédo, ça pourrait être « Demain, je préfère pas y penser, et hier, je préfère oublier ». Vos week-ends sont festifs, et vous ne vous imaginez pas passer un samedi soir sans danser sur du David Guetta ou du Collectif Métissé. Quand vous rentrez d’after, vers 7h, vous croisez vos voisins déjà affairés dans leur jardin. Les fous. Vos débuts de semaine sont difficiles et vous tournez à quatre tubes de Guronsan par mois (voilà un truc utile qu’ils pourraient cultiver dans leur potager : des aspirines...)
② Vos habitudes alimentaires : Comme vous êtes toujours occupé(e) à caler des soirées avec vos amis et à prendre un verre dans un lieu différent tous les soirs, vous n’avez pas franchement le temps de cuisiner. Votre Tata, qui a la main verte, essaie régulièrement de vous refourguer ses paniers de légumes, mais vous confondez courgettes et concombres, ignorez pourquoi votre céleri-rave n’est pas déjà coupé en lamelles tout en baignant dans la rémoulade, et à quoi peut bien servir un rutabaga. Du coup, ça fait une petite balle pour le chat. Merci Tata.
③ Le comble du fêtard : Qu’ils passent de la bonne musique en discothèque.
④ Vous êtes plutôt céleri-rave-party : Un jour, vous avez bien essayé de faire pousser des bégonias sur votre balcon, mais tout ce qui est végétal aime mourir sous votre supervision

Galerie photos :

  • Fan de jardinage vs Fan de remue-ménage © Jérôme Berquez - Fotolia.com
  • Fan de jardinage vs Fan de remue-ménage © © Yuri Arcurs - Fotolia.com

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !