Magazine>Le match>L'automne en Alsace, le vis bien vs L'automne en Alsace, le vis (pas trop) bien

L'automne en Alsace, le vis bien vs L'automne en Alsace, le vis (pas trop) bien

Le match

L'automne en Alsace, le vis bien

https://www.jds.fr/medias/image/l-automne-en-alsace-le-vis-bien-vs-l-automne-en-al-56377 © STphotography - Fotolia.com

L’été n’est plus qu’un lointain souvenir. Tant mieux, la chaleur ce n’est pas vraiment votre truc. Voilà la plus belle saison qui arrive, l’automne et son défilé d’odeurs et de couleurs.

① Les journées à 35°, c’est fini pour de bon : Enfin, on respire ! Le soleil, c’est très bien, mais en Alsace, en été, il faut toujours que ça dégénère et que ça se transforme en canicule. Vous endormir sous une bonne couette douillette - et pas en train de suer toute l’eau de votre corps sur votre alèse : que du bonheur.

② Vous trouvez la nature bien plus belle en automne : Ces feuilles mortes qui tombent au sol, c’est si poétique. Ces dégradés d’orange, de rouge, de gris, ça a quelque chose de définitivement lyrique. L’odeur de la pluie sur l’herbe, on n’en parle même pas, c’est votre Madeleine de Proust.

③ C’est la saison des salons du vin, des sorties au théâtre, du petit chocolat chaud après la promenade du dimanche : Le gros avantage avec l’automne et ses températures, c’est qu’on peut cacher les petits excès du quotidien plus facilement. Raison de plus pour profiter des salons gastronomiques et œnologiques du coin. Chaque année en octobre, votre estomac se détend naturellement. Et puis il y a aussi The Walking Dead et Les Revenants (éventuellement Money Drop et Les Experts) qui recommencent à la télé, encore deux bonnes raisons de grignoter compulsivement sans sortir de chez soi.

④ Vos plus beaux vêtements sont des vêtements chauds : Vous avez hâte de ressortir la collection automne/hiver de votre imposante penderie. En effet, une jupe d’été, des tongs, c’est facile et pas très fashion ! Ce n’est pas ça, l’esprit Rabanne, vous préférez le sophistiqué, le multi-couches, rebelle chic et choc.

L'automne en Alsace, le vis (pas trop) bien

https://www.jds.fr/medias/image/l-automne-en-alsace-le-vis-bien-vs-l-automne-en-al-1-44203 © Alexander Novikov - Fotolia.com

L’été n’est plus qu’un lointain souvenir, et cette phrase à elle seule vous donne envie de pleurer. Voilà l’automne qui arrive, son défilé d’intempéries et tout le « tralala ».

① Il n’y a pas si longtemps, il faisait jour jusqu’à 21h et les gens avaient l’air heureux : Et dans quelques semaines, il va falloir allumer la lumière chez vous vers 17h30. Au revoir Soleil, c’était chouette, on se revoit dans six mois... Il va faire nuit tout le temps et fatalement, il en sera de même dans votre petit cœur.

② Les baignades, les barbecues, les balades, les sourires, les rigolades, tout ça, c’est terminé : Qu’est-ce qu’il y a de bien à faire en automne ? D’après vous, pas grand chose, il pleut tout le temps, il fait froid, il faut se méfier des collègues de bureau qui se mettent à tousser dans votre dos... Automne rime avec monotone et ce n’est pas pour rien.

③ Le budget « pharmacie » qui explose : C’est idiot, mais vous aviez oublié le concept même du rhume. Vous ne vous souveniez plus de ce que ça faisait, un bon gros mal de gorge. Il va falloir refaire des provisions d’Aspro et de Strepsil, et ça vous colle un cafard monstre. Bientôt, la salle d’attente du généraliste...

④ Votre chauffage central est en panne, mais vous ne pouviez pas le savoir, sauf le jour où il a fallu le remettre en route : Vous avez attendu le plus longtemps possible avant de chauffer à nouveau la maison - histoire de réaliser quelques économies - mais aujourd’hui, vous ne tenez plus. 16° dans le salon, ce n’est plus possible, allez hop, c’est reparti... Et puis finalement non, le chauffage est cassé. Le réparateur passera dans trois/quatre semaines, comme annoncé au téléphone. Bien évidemment.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !