Magazine>Le match>Le carnaval de Rio vs le carnaval en Alsace

Le carnaval de Rio vs le carnaval en Alsace

Le match

Le carnaval de Rio

https://www.jds.fr/medias/image/le-carnaval-de-rio-vs-le-carnaval-en-alsace-38189 © Gold Stock Images - Fotolia.com

À notre gauche, la fiesta made in Brasil !
Chars géants, plumes, boas et parades de jeunes femmes en petites tenues : c’est bien évidemment le Carnaval de Rio !

① Défilé caliente : En plein mois de février, au Brésil, il fait en moyenne près de 30° (bon, tous les autres mois aussi, à vrai dire). C’est le plein été. On défile donc avec des tenues courtes. Voire parfois très très courtes, l’atmosphère étant étouffante. C’est aussi ça le charme de Rio.

② Y’a d’la samba dans l’air : La colonne vertébrale des animations du Carnaval de Rio est son concours d’écoles de samba. On savait évidemment que la samba était au cœur de la fête, mais pas forcément que des groupes étaient en compétition durant les quatre jours de liesse, avec des classements selon trois catégories et des notes très officielles... Les deux meilleures écoles de chaque série (série Spéciale, séries A et B) sont promues à l’échelon supérieur, et les deux moins bonnes descendent : comme au football !

③ La fête la plus importante du Brésil : Le Carnaval de Rio est tout simplement l’événement annuel le plus populaire du pays. On y participe en masse. Bien avant Nouvel An ou encore le 14 juillet... Attendez voir... Ah oui, on vient de nous indiquer qu’on ne fêtait pas le 14 juillet au Brésil.

④ Des règles très strictes : Dans le sambodrome, on ne transige pas avec la discipline. Un dicton brésilien dit d’ailleurs : « Au Brésil, seules deux choses sont très bien organisées, le désordre et le Carnaval ». Un livre officiel stipule les infractions à ne pas commettre : les groupes de samba doivent boucler le parcours dans un temps limite compris entre 65 et 82 minutes sans le dépasser, n’ont pas le droit d’utiliser des animaux, doivent créer entre 5 et 8 chars originaux et toute nudité y est interdite (non, ce n’est pas une blague).

Le carnaval en Alsace

https://www.jds.fr/medias/image/le-carnaval-de-rio-vs-le-carnaval-en-alsace-1-38190 DR

A notre droite, la fiesta de chez nous
Chars géants, déambulations musicales dans les rues, remise des clés de la ville. En Alsace aussi, on sait fêter Carnaval comme il se doit.

① Le défilé, oui, mais avec les doudounes : Ah, si seulement nous étions au Brésil. Mais non. En février, en Alsace, il fait 2°, si vous avez de la veine. Bonnets, gros pulls, anoraks... on est assez loin de l’ambiance « plumes et danseuses en bikini ». Et pourvu qu’il ne verglace pas, sinon les tracteurs du défilé vont partir dans le décor sans arrêt.

② L’élection de la Reine du Carnaval : Un des points d’orgue du Carnaval en Alsace, c’est bien sûr l’élection de la Reine, en général, une jolie jeune fille fraîche et joviale (mais pas toujours, cela dépend un peu du millésime). On est un poil mauvaise langue, mais on peut, c’est Le Match. Et ça nous fait toujours rire quand des gens le prennent au premier degré et nous téléphonent pour nous dire que c’est honteux.

③ Le Bibala Fritig : Fête réservée aux dames, aussi nommé le Vendredi des Poulettes. C’est une tradition du Carnaval de Mulhouse. Et là, pas besoin de se mettre en bikini à plumes. Il suffit de venir comme on est, et de manger (on est en Alsace).

④ La Guggamusik... pourquoi je ne trouve pas ce style sur iTunes ? : Pas de Carnaval en Alsace sans sa fameuse Guggamusik. Pour ceux qui ne savent pas trop ce que c’est, la Gugga, c’est la musique typique de fanfare, avec gros tambours, percussions, trompettes et autres trombones. Sur le spectre de la musique, à une extrémité, vous avez la Gugga, et à l’autre extrémité, vous avez Pink Floyd. L’origine de la Gugga est suisse. Wikipédia nous informe que le mot Gugge désignait, à l’époque, un petit cornet en papier qui faisait du bruit. Voilà. Maintenant, vous savez quelles sont nos sources pour nos infos.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !