Fort de Queuleu - Metz

Fort de Queuleu Fort de Queuleu © Fort de Queuleu à Metz, via Facebook

Le fort de Queuleu, aussi nommé fort Goeben à été construit entre 1868 et 1870 au sud-est de la ville de Metz. Au départ fort milliaire de la première ceinture fortifiée de Metz, il devient un camp d’internement nazi au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, c’est un lieu de mémoire de la résistance et de la déportation.

L’histoire du fort de Queuleu

Le fort de Queuleu est composé de plusieurs bâtiments, qui n’auront pas été complètement achevés lorsque la guerre franco-prussienne se déclare. Utilisé pour la première fois à cette période, soit dès août 1870, le fort est occupé par les troupes françaises et se fait bombarder à de nombreuses reprises. 

La même année, le fort passe aux mains de l’Empire Allemand après le siège de Metz, perdu par les Français. De nombreux travaux de modernisation sont alors effectué à cette période - construction de nouveaux bâtiments, installation de monte-charge, blindage des fenêtres etc. 

C’est ensuite en 1943 et 1944 que le fort de Queuleu est utilisé par les Allemands en tant que camp annexe du camp de concentration de Natzweiler-Struthof ainsi qu’en lieu d’interrogatoire de la Gestapo. En deux ans, environ 1 800 personnes, en grande partie des résistants, y seront enfermées.

En 1971, après 104 années d’occupation militaire, le fort est désaffecté puis réhabilité pour des visites. 

Visite du fort de Queuleu : les tarifs et horaires

Il est possible de visiter l’extérieur du fort de Queuleu tout au long de l’année. En revanche, il est impossible de se rendre à l’intérieur sans un guide. Ainsi, des visites guidées sont organisées les dimanches et les autres jours sur rendez-vous. Retrouvez les tarifs des visites du fort sur le site officiel, lien en bas de page.

Pour cause de dégradations extérieures suite à la tempête Aurore ainsi que de dégradations intérieures par des personnes mal intentionnées, le fort de Queuleu est fermé au public depuis octobre 2021.

Lire la suite

Renseignements

A proximité

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !