Shopping>Actu Shopping>Ambiance mulhousienne : Bourse-République

Ambiance mulhousienne : Bourse-République

Ombre et lumière sur la ville

Les terrasses ensoleillées sont de retour sur les places centrales du Nouveau Quartier Les terrasses ensoleillées sont de retour sur les places centrales du Nouveau Quartier DR

Décadence ou renouveau ? L’évolution du quartier de la place de la République et du square de la Bourse - soit l’entrée du centre-ville, côté gare -, telle qu’elle est perçue par les commerçants du secteur, résume bien les différences de points de vue entre ceux qui « y croient » ou pas.

Côté soleil, Maddy, la nouvelle gérante du Café Républic’ (voir notre page Nouveau en ville), se montre optimiste pour sa première saison sur la place du même nom. « On a déjà eu la terrasse pleine par beau temps ! », témoigne-t-elle en ce début de printemps. « Nos souhaits  ? Pouvoir encore ajouter trois ou quatre tables dehors, ce serait super ! ».

Terrasse côté soleil

Ses confrères sur cette place historiquement peuplée de cafés et de terrasses se montrent pour la plupart satisfaits de leur situation. Kevin Sifferlen gère le Bagelstein depuis juillet dernier : « il y a du passage, des arrêts de tram et de bus, c’est la première place qu’on voit en venant de la gare... Elle pourrait être identifiée comme une vraie place à restos. J’aime la proximité avec les autres commerçants, on s’entend bien ».

Au Bureau a pris la place du mythique Moll depuis plusieurs années et l’établissement reste l’un des points de rendez-vous privilégiés de la ville : « il y a des hôtels à côté, des banquiers, des personnes qui travaillent dans l’immobilier, des lycéens..., déclare Aurélie, assistante manager de la brasserie, décrivant sa clientèle. J’aime bien les événements dans le square en été, il en faudrait plus : le beach-volley à l’époque, le marché des arts ou le tango maintenant, souligne-t-elle. Je regrette que le Café Rey, où j’ai aussi travaillé, soit fermé, malgré trois reprises qui ont toutes échouées... ».

Arcades en friche

La vitrine du fameux Rey annonce une « fermeture ce week-end » visiblement plus longue que prévue. Sous les arcades, côté tram, les affiches annonçant les déménagements de l’Office du Tourisme ou de la Loge du Temps sont toujours en place, des années après, au milieu d’une longue suite d’autres friches commerciales et d’agences d’intérim. « Le quartier est beau, mais beaucoup se plaignent de la fréquentation, des incivilités, entend-on au Café des Arcades. Les vélos qui passent au milieu de notre terrasse sur le trottoir, c’est insupportable et la mairie ne fait rien ». Côté République, la fermeture récente d’Au Temps des Cerises fait jaser, même si un projet serait déjà en vue à la place. « Je dirais que jusqu’au mois de décembre, ça allait bien pour les commerçants, depuis tout a plongé, la période de Noël n’a pas permis de redresser la barre, commente François Reitzer depuis son emblématique kiosque à jeux, à café et à journaux. On sent peut-être une petite reprise depuis deux semaines... ». Mais ne positivons pas trop vite : « le secteur a plutôt tendance à mourir, depuis les années 70-80 ce n’est plus pareil, selon Jean-Paul d’Orelli, co-gérant du magasin d’instruments de musique du même nom, sur la place depuis 107 ans - « et moi depuis 52 ans », précise-t-il. « Ce n’est plus une place, c’est une voie de passage. La clientèle des villes alentours ne vient plus à Mulhouse, elle va sur internet ou dans les zones périphériques ». Timide rayon de soleil : « le Conservatoire au centre-ville, c’est une bonne chose, mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions... ».

Parfaite Harmonie

Autour de ce qui serait l’une des seules places triangulaire d’Europe, traversée par l’Allée de la Parfaite Harmonie menant à la Société Industrielle, on croise pourtant des habitués heureux, des commerçants qui y ont trouvé leur bonheur : « c’est un choix stratégique, on est en ville tout en profitant d’un espace plus grand, plus accessible, face à la verdure », commente Patrick Schwob, gérant de la quinquagénaire enseigne de serrurerie PTM, qui a emménagé sous l’arcade cet automne. « Des boutiques ferment d’autres ouvrent, ça bouge et c’est normal, observe Philippe, vendeur dans la boutique de vêtements Tommy Hilfiger. Ici, on est bien desservi, la clientèle de Colmar ou Saint-Louis tombent naturellement sur nous en allant à la gare, tout est bien agencé, on peut se garer... Quand on sort, on se dit souvent « on se rejoint place de la République » et ça arrange tout le monde ! » ? S.F

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Achat d\'un instrument de musique sur un site en ligne : nos conseils pratiques
    Achat d'un instrument de musique sur un site en ligne : nos conseils pratiques

    Actu Magazine

    C'est décidé, vous vous mettez à la musique ou vous prévoyez l'achat d'un nouvel instrument ! Une question se pose : où allez-vous acheter votre instrument de musique ? Si vous n'avez pas le temps de parcourir les allées d'un magasin, reste l'option de l'achat d’un instrument de musique sur un site en ligne. Est-ce la bonne solution ? Comment bien […]

  • Noël 2021 - Shop\'In Witty
    Noël 2021 - Shop'In Witty

    Manifestations>Noël

    Décembre 2021

    Centre commercial Shop'In Witty - Wittenheim

    De nombreuses animations sont au programme pour entrer dans la magie de Noël au cœur du Centre Commercial Shop'In Witty à Wittenheim. Les 50 boutiques, restaurants et services de la galerie vous accueillent pendant tout le mois de décembre pour préparer les fêtes de fin d'année, dans une ambiance magique. Le détail des animations de Noël […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !