Shopping>Mode>Le jean mulhousien : c'est nouveau, ça vient de sortir !

Le jean mulhousien : c'est nouveau, ça vient de sortir !

Le souriant Franck Perring, créateur du \ Le souriant Franck Perring, créateur du "Beau Jean" © Mike Obri

C'est le premier jean pour homme made in Mulhouse : il s'appelle "Le Beau Jean" et est disponible depuis le 25 avril en trois coupes adaptées aux morphologies des hommes. Nous avons rencontré Franck Perring, le créateur de ces pantalons haut de gamme. ? Mike Obri

On a la bière de Mulhouse. La course caritative Les Mulhousiennes... maintenant, on a aussi le jean conçu à Mulhouse : c'est "Le Beau Jean", une marque lancée depuis moins d'un mois par l'ingénieur textile Franck Perring et ses trois partenaires. Installé au Trident, il a monté sa boîte de négoce de tissus il y a quinze ans, Il vend les matières premières textiles à de grandes enseignes nationales et internationales comme Carhartt, Celio, Gstar ou encore la marque japonaise haut de gamme Edwin...

Trois coupes savamment étudiées

« Il y a environ cinq ans, cette envie de créer mon propre produit a commencé à germer. C'est venu d'un constat personnel : j'ai un peu de fesses et de cuisses, et j'ai toujours du mal à trouver un jean qui me va bien. Autour de moi, et peu importe leur morphologie, mes potes me le disaient aussi. Je me suis dit : il y a un truc qui ne va pas ! », annonce Franck Perring, tout sourire.

« On a tous du mal à trouver le bon jean. Il faut faire du picking : aller à droite, à gauche, pour finir par tomber par hasard sur une coupe où tu n'as pas l'air d'un sac. Les grandes marques, que je connais bien, se basent sur un modèle de morphologie qui convient à environ 70% de la population. Ils n'ont pas d'intérêt financier à s'embêter plus que ça sur les coupes. »

Arrive donc "Le Beau Jean", jean haut de gamme décliné en trois silhouettes. Ces trois coupes de pantalon ont été arrêtées après un épluchage en règle d'une base de données contenant les mensurations d'en échantillon représentatif de 12 000 personnes. En sont ressortis : le galbé (bonnes cuisses, bonnes fesses), le filifesse (cuisses assez fines, pas de fesses) et le classique (pour tous les autres). Pour des raisons de coûts, les pantalons sont fabriqués en Tunisie.

Seulement pour les hommes, et seulement sur le web... pour l'instant

« Trois silhouettes en trois coloris classiques, pas de trucs kitsch, de couleurs moches ou de coupes délirantes impossibles à porter ! Le Beau Jean, c'est bien conçu et facile à porter, pour les 25-55 ans », détaille Franck Perring. Il évoque une qualité de confection comparable à la marque Diesel. Et quand on lui demande pourquoi seulement un jean pour les hommes, il répond sans tergiverser : « Le jean pour femme, c'est beaucoup plus compliqué ! Il y a une plus grande diversité de morphologies ».

Pour le démarrage de la marque, notre ingénieur textile mise tout sur la vente en ligne. Il n'exclut pas de proposer ses produits à Mulhouse, dans une boutique haut de gamme qui lui proposerait un corner, ou dans un pop-up store éphémère. Il espère vendre entre 300 à 500 jeans en 2019. Comptez 175€ pour un exemplaire, envoyé dans un Tote Bag en tissus recyclés, avec un petit mot de remerciement manuscrit. Mais vos fesses méritent bien cet investissement, non ?

www.lebeaujean.fr

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Mélanie M fait les soldes
    Mélanie M fait les soldes

    Mode

    Salut les filles. De mi janvier à mi février, si on nous cherche, on est en boutique de fringues. Notre société parait-il manque de repères alors ne comptez pas sur moi pour rompre avec la tradition des soldes. J’ai appris que c’était un mot masculin mais toujours pluriel et c’est ça qui est important. L’année […]

  • La doudoune
    La doudoune

    Mode

    La doudoune est aujourd’hui un incontournable de notre penderie. Mais dans les années 60, l’idée de mettre un duvet d’oie ou de canard sur le dos pour sortir un ville était pour le moins saugrenue. Il a fallu près de 50 ans pour que la doudoune descente les pistes de ski pour arriver sur les podiums de haute couture. La doudoune dans les années […]

  • Les 5 conseils pour être sur son 31
    Les 5 conseils pour être sur son 31

    Mode

    Le réveillons du Nouvel an approchant, c’est l’inquiétude dans le dressing ! Encore « plus rien à se mettre » pour briller en société et épater ses convives. Voici quelques solutions pour être pile dans la tendance en cette fin d’année. Tout ce qui brille Ne boudons pas le look bling bling, puisqu’il est […]

  • La laine, ça pique ou pas ?
    La laine, ça pique ou pas ?

    Mode

    Qui n’a pas connu le cauchemar du "pulkipik" ?? Et pourtant, la pure laine reste un incontournable de l’hiver. Les matins d’hiver, l’idée de devoir enfiler ce doux lainage tricoté avec amour par une personne qui vous veut forcément du bien... suffit à mettre de mauvais poil quiconque s’était pourtant levé du bon pied ! […]

  • Customiser ses vêtements (2/2)
    Customiser ses vêtements (2/2)

    Mode

    Julie Lacour, créatrice à Mulhouse, n’hésite pas à «mixer plusieurs vêtements ensemble». Un motif d’une chemise imprimée, qu’on découpe aux ciseaux cranteurs pour plus de fantaisie, peut par exemple venir égayer un débardeur uni. «Pour varier les effets, on peut coudre en zig zag ou en […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !