Soirées>La bataille des ondes

La bataille des ondes

La bataille des ondes La bataille des ondes © Tatjana Rittner - Fotolia.com

Antennes locales de radios nationales ou radios 100% locales, la bande FM regorge de programmes de proximité idéaux pour s’informer et se divertir en gardant l’œil sur ce qui se passe près de chez soi. Des programmes particulièrement appréciés des auditeurs de tous profils, qui ont chacun une radio toute formatée pour leur convenance à portée d’antenne… Les rois des FM haut-rhinoises nous dévoilent tout !

Les Alsaciens et la FM, c’est une bonne vieille histoire d’amour... Alors que les radios périphériques régnaient sans partage dans toute la France ou presque, les transistors d’ici s’égayaient déjà d’entraînantes mélopées venus d’Allemagne ou de Suisse. Au moment de la libéralisation des ondes, en 1981, l’habitude de se caler sur les fréquences moyennes était déjà bien ancrée dans les moeurs, et la radio reste aujourd’hui un média particulièrement prisé dans le Haut-Rhin.

Revers de la médaille, lesdites ondes étrangères continuent de squatter la bande FM locale, réduisant ainsi l’offre de programmes disponibles. Il est néanmoins possible d’écouter toutes les chaînes publiques et les "périphériques", ainsi que la plupart des grandes radios musicales (mais pas toutes) : entre le son pop-rock de RTL2 et de Virgin Radio, les hits généralistes de NRJ et les bons vieux succès de Radio Nostalgie, il y a de quoi accompagner agréablement les journées de la plupart des tranches de la population. Une petite poignée d’antennes 100% locales parviennent à s’intercaler, les plus écoutées - ECN, Dreyeckland Mulhouse et Florival - parvenant d’ailleurs à enregistrer des audiences égales à celles des "mastodontes" nationaux.

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !