Publicité

Pourtant chacun tue ce qu'il aime

Compagnie Li(luo)

Pour la création de ce spectacle, Camille Mutel s’est rendue à la rencontre des habitants afin de découvrir les rituels qui souvent appartiennent au patrimoine rural.

© © Katherine Longly

Elle transforme les gestuelles paysannes, notamment celles de tuer pour se nourrir – « cueillir le vivant » – en actes chorégraphiques, les honore comme faisant partie d’un cycle qui va de la naissance à la mort en passant par le fait de prendre soin. Les deux danseurs tantôt chasseurs, cueilleurs ou semeurs, tantôt bêtes, tissent une relation ténue à l’animal, plurielle et respectueuse. Parfois bourreaux, parfois complices, sauvages ou apprivoisés, ils dessinent un espace au fil de leur passage, marqué par leurs empreintes et leurs traces. Les scènes se composent comme autant de variations qui saluent la possibilité d’un renouvellement, la métamorphose ; l’animal et son potentiel de résurrection. Un rituel d’automne aussi puissant que délicat qui rend hommage à l’animal et au vivant.

Porteur du projet : conception et chorégraphie Camille Mutel

Age minimum indicatif : À partir de 16 ans

Durée : 45 mn

Générique :

Interprétation : Kerem Gelebek et Philippe Chosson

Travail sonore : Jean-Philippe Gross

Lumières : Philippe Gladieux

Costumes : Kaspersophie

Scénographie : Kasper Hansen

Assistante à la scénographie / construction accessoires : Violette Graveline

Conseil dramaturgique : Thomas Schaupp

Régie générale et régie lumières : Gildas Goujet

Assistante à la chorégraphie : Caroline Simonin

Administratrice : Estelle Saintagne

Directrice de production : Aurélie Martin

Communication : Michèle Gentil

Graphisme : Antoine Caquard

Vidéo : Pierre Linguanotto

Production Compagnie Li(luo)

Co-productions : CCAM — Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy ; Le Carreau — Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan ; Pôle Spectacle Vivant/CA Saint-Dié-des-Vosges ; 3 bis f. Centre d’arts contemporains d’intérêt national, Aix-en-Provence ; Klap maison pour la danse, Marseille

Avec le soutien à la résidence des Ateliers du Milieu – Atelier de fabrique artistique et l’aide à la recherche en arts du geste de la DGCA

Dans le cadre du dispositif accueil studio :CCN de Mulhouse — Ballet de l’Opéra national du Rhin en résidence croisée au Théâtre du marché aux grains, Bouxwiller ; CCN Nancy – Ballet de Lorraine en résidence croisée au CCAM – Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy ; VIADANSE, Direction Fattoumi-Lamoureux CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort

Avec le soutien de Scènes Vosges – Communauté d’agglomération d’Épinal ; Le Conseil départemental des Vosges ; Mairie de Hadol

Spectacle ayant bénéficié de l’aide de l’Agence culturelle Grand Est au titre du dispositif « Résidence de coopération ».

La compagnie bénéficie de l'aide au conventionnement 2021-2023 de la région Grand Est et 2022-2024 de la DRAC Grand Est.

Remerciements : Manufacture d'orgues Bauer – Sarralbe, Emilie Loison, Dairik Amae, Zen Takai et tou.te.s les habitant.e.s qui de près ou de loin, anonymes ou non ont partagé généreusement leur savoir-faire pour la mise en place du spectacle.

Crédit Photo : Katherine Longly

Renseignements

Salle Europe - Colmar 68000 Colmar

+33 3 89 30 53 01
salle.europe@colmar.fr
salle-europe.colmar.fr/
Facebook
Sur réservation

Dates et horaires :

  • Jeudi 16 Mai 2024 à 20h

Tarifs et billetterie :

18 € (tarif plein), 15 € (tarif réduit), 9 € (tarif réduit + et moins de 18 ans), 6 € (carte Culture)

Dans la même rubrique

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Publicité

Abonnez-vous à la newsletter du JDS Colmar

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties à Colmar


Publicité