Tourisme et loisirs>Découverte>A la découverte de la boxe thaï

A la découverte de la boxe thaï

La boxe thaï, très physique, fait perdre quelques kilos à ses pratiquants La boxe thaï, très physique, fait perdre quelques kilos à ses pratiquants © Sandrine Bavard

La boxe thaï est un sport de combat où tous les coups (ou presque) sont permis : coudes, genoux, tibias… Très complet physiquement, on en sort lessivé et relaxé, tout en gagnant en puissance musculaire et en capacités cardio-vasculaires. On a rencontré ses adeptes au club Mulhouse Muaythai.

La pratique

La boxe thaï est un sport ancestral qui était pratiquée par les militaires thaïlandais dès le XVe siècle. « C’est le sport pied-poing le plus perfectionné, avec 8 armes : deux poings, deux coudes, deux tibias, deux genoux, et la possibilité de saisir, c’est-à-dire attraper la jambe de l’adversaire quand celui-ci lance un coup de pied », explique Karim Rouami, président du club Mulhouse Muaythai.

Comme tous les coups (ou presque) sont permis, ce sport souffre d’une mauvaise image que réfutent les pratiquants : « J’ai souvent entendu dire que la boxe thaï est un sport dur et violent, alors que c’est dans cette discipline que j’ai appris le mieux à contrôler mes coups, et à construire un combat », souligne Olivier Banocay, licencié au club Mulhouse Muaythai et champion du monde Wako pro en 2008 en 68 kg.

Prévenons de suite le débutant qu’il n’encoure aucun risque : on ne « joue » pas des coudes en loisirs, mais seulement en compétition. « On n’est pas là pour se faire mal, simplement pour se défouler et progresser », rassure Karim Rouami.

Les progrès

Lors des premières séances, vous apprendrez le positionnement des jambes, du bassin qui fait face à l’adversaire (contrairement à la boxe anglaise où l’on est en diagonale par rapport à lui). Vous apprendrez à tenir votre garde bien haute, même quand vous balancerez un coup de poing à l’adversaire.

A chaque séance, une technique est approfondie, par exemple les blocages pour saisir la jambe de l’adversaire, les enchaînements pour travailler la coordination entre les bras et les jambes. On finit par un ou deux assauts libres pour assimiler les gestes, mais pas de match pour ceux qui pratiquent en loisirs.

« Les progrès sont rapides en boxe thaï, contrairement à d’autres sports comme l’aïkido où il faut se servir de la force de son adversaire ou le krav maga où il est plus long d’acquérir les techniques. C’est un sport plus direct : on est en opposition, on appréhende tout de suite le travail des bras, des jambes », note Karim Rouami.

La parole du coach

« La boxe thai est un sport complet, qui fait travailler tous les muscles du corps : les deltoïdes, biceps, triceps pour les bras, beaucoup les tibias pour les jambes. Il est très bon pour l’appareil cardio-vasculaire, et renforce l’explosivité, la puissance, la rapidité », indique Karim Rouami. La tête joue également un rôle important, notamment la concentration, la volonté, la détermination.

« Comme je dis souvent aux pratiquants, il faut qu’il garde de l’oxygène pour leur cerveau : il faut penser au mouvement que l’on va faire, le décomposer, jusqu’à ce qu’il devienne un automatisme à force d’entraînement », poursuit le président du club.

Dans le jeu, vous apprendrez à visualiser les déplacements et les attitudes de votre adversaire, à prendre des bonnes décisions rapidement, à esquiver si besoin…Dans la vie, cela peut vous aider à prendre confiance en vous et à être plus calme et détendu face à des situations stressantes.

L’avis du pratiquant

A notre gauche, Daniel Jenn, 48 ans, boxeur amateur, un an d’expérience : « C’est un sport complet, très physique. Moi qui suis fumeur, je trouve que c’est très bon pour le cœur. A mon âge, je suis venu retrouver ici la forme physique que je n’avais plus, j’ai perdu de la graisse et même deux tailles de pantalon, j’ai retrouvé de la souplesse. C’est bon pour le mental aussi : je suis quelqu’un de nerveux, stressé, et ici je peux vraiment me défouler. Au début, on peut avoir une appréhension au milieu des jeunes, mais il y a un respect total, une belle diversité et une bonne ambiance.»

A notre droite, Olivier Banocay, 37 ans, ancien professionnel et champion du monde WAKO pro en 2008 en 68kg : « Ce sport m’a donné une philosophie de vie. Chaque jour est un nouveau combat, il faut se surpasser pour avoir de la réussite : plus tu t’entraînes dur, plus le combat sera facile ! Sur un ring, on partage la sueur, le sang, la douleur avec ses coéquipiers et cela créé des liens très forts, on devient comme une famille. Pour ceux qui pratiquent en loisirs, ça développe des aptitudes physiques et morales, ça vous forge un caractère ! »

Bon à savoir

- La boxe thaï se pratique pieds nus, mais certains préféreront mettre des chevillières. Il faudra vous équiper de gants, coquilles, éventuellement de protège-dents et de protège-tibias. Pour la tenue, un t-shirt et un short feront l’affaire.

- Au club Mulhouse Muaythai, la cotisation adulte est de 170€ par an pour trois entraînements par semaine. Il existe un créneau pour les filles, pour les enfants (6-12 et 12-16 ans), avec des tarifs adaptés. Renseignements au 06 25 99 11 30.

Pour aller plus loin

Consultez l'annuaire de la boxe en Alsace

Infos pratiques

Renseignements :

06 25 99 11 30

Galerie photos

  • La boxe thaï, très physique, fait perdre quelques kilos à ses pratiquants © Sandrine Bavard
  • A Mulhouse Muaythai, les pratiquants ont trois entraînements possible par semaine © Sandrine Bavard

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • La patrouille de France dans le ciel de Montbéliard !
    La patrouille de France dans le ciel de Montbéliard !

    Manifestations>Festival

    Du Vendredi 13/09/2019 au Dimanche 15/09/2019

    Montbéliard

    Pendant 3 jours, l’aérodrome du Pays de Montbéliard accueille la course Gordon Bennett, une compétition aéronautique réputée à travers le monde. Dès vendredi, les visiteurs pourront assister à la préparation des montgolfières pour la grande épreuve. Le principe ? La même quantité de gaz est […]

  • Essor du MMA dans le Haut-Rhin
    Essor du MMA dans le Haut-Rhin

    Découverte

    Il y a une dizaine d’années, on disait au ludovicien Richard Wery qu’il était fou de vouloir monter une école de MMA (Mixed Martial Arts) dans le Haut-Rhin. Aujourd’hui, il dénombre plus d’une centaine de licenciés et sent bien que la discipline est en plein boom en France. Photos et texte Mike Obri « On a longtemps voulu nous […]

  • A la découverte du touch rugby
    A la découverte du touch rugby

    Découverte

    Touch Atout Coeur - Colmar

    Le touch rugby est un tout jeune sport qui a tout pour conquérir le public : physique mais sans contact violent, stratégique mais sans se prendre la tête. C’est surtout un des rares sports collectif à être mixte! Pour essayer ce sport, rendez-vous au stade de la Mittelharth à Colmar vendredi 20 septembre à 19h30 avec l'association Atout Touch […]

  • Circuit de marche permanent à Wattwiller
    Circuit de marche permanent à Wattwiller

    Randonnées, marches>Marche, randonnée

    Salle Krafft - Wattwiller

    Pratiquée à son rythme, la marche est une activité sportive accessible pour tous, que l'on soit jeune ou moins jeune. Elle est excellente pour la santé et permet de découvrir des endroits sympathique dans une ambiance qui l'est tout autant ! C'est l’occasion de passer un bon moment entre amis ou en famille lors d’une balade en forêt et […]

  • Jardin zoologique : Promenade au zoo de Mulhouse
    Jardin zoologique : Promenade au zoo de Mulhouse

    Découverte

    Zoo de Mulhouse : parc zoologique et Botanique

    Depuis son ouverture en 1868, le zoo de Mulhouse associe la faune et la flore. Une originalité dont les charmes évoluent au fil des quatre saisons, pour offrir une promenade toujours surprenante. Printemps, été, automne, hiver... Quelle que soit la saison, une promenade au zoo de Mulhouse est un spectacle toujours renouvelé ! Plus de mille deux cents animaux […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !