Tourisme et loisirs>Découverte>A la découverte du karaté

A la découverte du karaté

Les enfants peuvent commencer le karaté dès 7 ans. Un bon sport pour développer leur souplesse, leur équilibre et surtout leur concentration. Les enfants peuvent commencer le karaté dès 7 ans. Un bon sport pour développer leur souplesse, leur équilibre et surtout leur concentration. © Sandrine Bavard

On peut venir au karaté par goût du combat, de la technique, ou tout simplement pour apprendre à se défendre en cas d’agression. Mais comme tout art martial, c’est aussi une école de la vie, où l’on apprend à se maîtriser, comme au club de karaté-do de Kingersheim.

La discipline

Le karaté-do, « l’art de la main vide », est comme tout art martial, un sport à part entière mais aussi une philosophie de vie. Le « do » renvoie à la voie de la connaissance, et enseigne le comportement juste à avoir envers son partenaire ou envers soi-même. « C’est un sport de défense, en aucun cas d’attaque. Ce n’est pas un sport de contact, même s’il arrive qu’on se touche quand on fait un blocage ou une riposte », précise d’emblée Jean-Luc Collot, instructeur fédéral de karaté, ceinture noire 4e dan au Karaté do Kingersheim (KDK).

Un sport où l’on doit maîtriser les techniques de combat sans forcément combattre, comme dans le kata : « C’est une sorte de chorégraphie très codifiée, où l’on part dans tous les sens, en pratiquant des techniques et des postures dans le vide, avec des blocages, des attaques. Il existe une quarantaine de katas différents », informe le coach. Ce kata doit permettre d’acquérir des automatismes et de viser le geste parfait.

Puis il y a le combat, où toutes les techniques apprises dans le kata sont mises à exécution, mais « où tout est contrôlé, au moins dans un dojo ». Ces techniques peuvent bien sûr resservir en cas d’agression : « Une fois qu’on est arrivé à un certain niveau, on se sert rarement de que l’on a appris dans le dojo à l’extérieur, parce qu’on a une telle assurance qu’on évite la confrontation », remarque Jean-Luc Collot.

La pratique

L’enseignement du karaté est basé sur des techniques de combat à mains nues, utilisant différentes parties du corps : doigts, poings, avant-bras, pieds, coudes, genoux, tibias… On y apprend selon son niveau des parades, des esquives, des balayages, des projections et de clés.

Les débutants apprennent d’abord à se déplacer avec des positions de base, puis quelques blocages, le premier étant le gedan barai, un balayage au niveau des bras pour parer une attaque. « Il faut compter un an pour acquérir toutes les positions de base pour un adulte, mais il en connaît très vite 5 ou 6 », déclare Jean-Luc Collot

Lors de la première saison, le pratiquant apprend à se déplacer et à réaliser des gestes techniques dans le vide. Des petits combats sont aussi organisés, de façon très codifiés et à assez grande distance.

La parole du coach

Le karaté développe une grande souplesse : il n’y a qu’à regarder les pratiquants lever leurs jambes jusqu’à la tête de leur partenaire pour s’en convaincre ! Il améliore les réflexes, l’équilibre, la concentration.Il entretient bien sûr la condition physique puisque toutes les parties du corps sont mobilisées, et aussi le système cardiaque.

Et comme tout art martial, il a ses codes et ses valeurs, qui est aussi une philosophie de vie. Un sport qui libère l’esprit et forge le caractère : « Le karaté est une bonne école, qui sert dans la vie quotidienne et professionnelle. Il faut canaliser son énergie, apprendre à rester zen, à gérer des situations brûlantes. Il y a une discipline dans le karaté qu’il n’y a pas forcément dans la vie de tous les jours, et cela permet aussi de recadrer certains jeunes un peu turbulents. Il faut vraiment de la rigueur et de la persévérance pour avancer », note Jean-Luc Collot.

Bon à savoir

• Dans un dojo, on ne coupe pas au kimono. A partir de 12€ environ pour un enfant, 25€ environ pour un adulte.
• Pour trouver un club, il y a le site de la Fédération française de karaté www.ffkarate.fr

Voir aussi notre annuaire sur les lieux en Alsace
proposant l'enseignement des arts martiaux

Infos pratiques

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • L\'été au Pays Rhin Brisach
    L'été au Pays Rhin Brisach

    Découverte

    Office de Tourisme du Pays Rhin-Brisach - Neuf-Brisach

    Cet été, l'Office de Tourisme du Pays Rhin Brisach vous a concocté tout un programme d'activités de proximité ! Vols en hélicoptère au-dessus des fortifications de Neuf-Brisach, tour en petit train, visites insolites, dégustations, art... Il y aura de quoi faire ! Neuf-Brisach vu du ciel Quoi de plus magique que de découvrir le […]

  • Funny-World : découvrez les nouveautés 2020 !
    Funny-World : découvrez les nouveautés 2020 !

    Découverte

    Funny World - Kappel-Grafenhausen

    Le Parc d'attractions Funny-World, situé à Kappel-Grafenhausen en Allemagne (à seulement quelques kilomètres d'Europa Park), saura séduire petits et grands avec ses nombreuses attractions en plein air et en intérieur.  Funny-World a réouvert ses portes le 29 mai dernier, accueillant dans un premier temps uniquement les visiteurs venus […]

  • Ecotourisme : une nouvelle façon de voyager près de chez vous !
    Ecotourisme : une nouvelle façon de voyager près de chez vous !

    Découverte

    Voir, toucher, ressentir, écouter, sentir et goûter la nature du Grand Est, ses paysages, son histoire et ses savoir-faire : l’écotourisme vous invite à découvrir autrement ces trésors, entre expériences sensorielles, rencontres inattendues et aventures responsables. Prêt pour une nouvelle façon de voyager et découvrir des […]

  • La patrouille de France dans le ciel de Montbéliard !
    La patrouille de France dans le ciel de Montbéliard !

    Manifestations>Festival

    Du Vendredi 13/09/2019 au Dimanche 15/09/2019

    Montbéliard

    Pendant 3 jours, l’aérodrome du Pays de Montbéliard accueille la course Gordon Bennett, une compétition aéronautique réputée à travers le monde. Dès vendredi, les visiteurs pourront assister à la préparation des montgolfières pour la grande épreuve. Le principe ? La même quantité de gaz est […]

  • Essor du MMA dans le Haut-Rhin
    Essor du MMA dans le Haut-Rhin

    Découverte

    Il y a une dizaine d’années, on disait au ludovicien Richard Wery qu’il était fou de vouloir monter une école de MMA (Mixed Martial Arts) dans le Haut-Rhin. Aujourd’hui, il dénombre plus d’une centaine de licenciés et sent bien que la discipline est en plein boom en France. Photos et texte Mike Obri « On a longtemps voulu nous […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !