Tourisme et loisirs>Découverte>Les plus beaux cimetières d'Alsace

Les plus beaux cimetières d'Alsace

Les cimetières font partie de l’identité d’une commune, en abritant les sépultures de personnalités qui ont contribué à l’émergence et au développement de cette dernière. Certains brillent par leur aspect esthétique, par la qualité architecturale des monuments qu’ils abritent et par l’harmonie de l’agencement et des installations végétales. Découvrez les plus beaux cimetières d’Alsace, les plus propices à la contemplation.

Les plus beaux cimetières d\'Alsace Les plus beaux cimetières d'Alsace © DR

Le cimetière central de Mulhouse

Le cimetière central de Mulhouse est d’abord exceptionnel par le fait qu’il se divise en trois secteurs permettant d’accueillir trois confessions différentes, à savoir des Catholiques, des Protestants et des Juifs. Mais outre cet aspect, ce cimetière est également exceptionnel par la qualité architecturale des constructions qui s’y trouvent et qui y ont pris place depuis le début de son élaboration en 1869. A commencer par l’oratoire qui se situe dans la partie israélite, ainsi que les pavillons. La partie catholique abrite quant à elle une chapelle en grès rose, qui arbore un style néo-roman initial. L’entrée de la chapelle est encadrée par une arcade portée par deux colonnes avec un couronnement à frise d’arceaux en relief, et un fronton triangulaire. Sans oublier les allées du cimetière, contenant des ronds-points aux intersections et plantées d’arbres, de tilleuls et érables.

Le Ladhof de Colmar

Créé le 23 juin 1805, le cimetière du Ladhof de Colmar a été étendu pour atteindre actuellement les 11 hectares. Mais ce qui attire l’attention dans ce cimetière, c’est l’harmonie entre les allées arborées qui bordent le lieu, et le nombre impressionnant de monuments érigés à la mémoire de grandes personnalités d’époques révolues, qui témoignent de l’Histoire riche de la ville de Colmar. Ces monuments, tous parfaitement entretenus, agrémentent le cimetière de sculptures délicates, de matières nobles, de formes voluptueuses et de volumes majestueux. Des monuments que l’on doit pour certains à de grands sculpteurs, tel que le Monument Voulminot, une œuvre de l’artiste Auguste Bartholdi.

L’extension écologique du cimetière d’Eguisheim

Autrefois très minéral, le cimetière d’Eguisheim fait peau neuve et devient plus végétal, plus naturel. La création d’un jardin du souvenir dans l’extension du cimetière initial permet désormais de disperser les cendres des défunts après une crémation, et l’aménagement d’arbres et de jachères fleuries multicolores rendent l’atmosphère du lieu particulièrement accueillant. Le cimetière, qui a déjà engagé des opérations d’embellissement, arbore un visage harmonieux, arboré et paisible.
A ce titre, l’installation d’une plaque funéraire esthétique et personnalisée permet de redonner une identité au cimetière et de valoriser les sépultures.

Le cimetière Saint-Louis de Strasbourg

Situé au cœur du quartier Robertsau à Strasbourg, le cimetière Saint-Louis émeut d’abord par son ancienneté, puisqu’il s’agit du plus ancien cimetière de la ville, créé au 14e siècle. S’il s’agit également du plus petit, il a cependant su conserver une grande élégance, notamment à travers son agencement harmonieux et son aspect arboré. Mais également par la présence de sépultures de personnalités liées à l’Histoire, qui lui donnent des allures de musée à ciel ouvert. A titre d’exemple, la sépulture de l’imprimeur et éditeur Heinrich Ludwig Kayser, celle de l’éditeur Karl Trubner ou encore celle du professeur de médecine Friedrich Daniel Von Recklinghausen, impressionnent par leur élégance. Enfin, on y retrouve le vestige de l’ancien monument aux morts de la Robertsau, conçu par Alfred Marzoff.

Le cimetière Nord de Strasbourg

Également situé à la Robertsau, le cimetière Nord est le plus grand cimetière de la capitale alsacienne. Élaboré sous forme d’un jardin à la française, le cimetière Nord arbore en son centre une grande pièce d’eau. De splendides bâtiments de style néo-classique, une petite et une grande Chapelles ainsi qu’un pavillon d’entrée agrémentent également le lieu, et ont été réalisés par l’architecte et peintre Fritz Beblo. Autre singularité qui accroît la splendeur du cimetière Nord : ce dernier est notamment bordé par le canal du Muhlwasser. On y retrouve les noms de grandes familles qui ont contribué au développement de Strasbourg et de ses alentours depuis plusieurs siècles, tels que ceux du docteur Pierre Bucher, fondateur du Musée alsacien, Hans Haug, directeur des misées de Strasbourg et fondateur du musée de l’Œuvre Notre-Dame, ou encore Robert Forrer, archéologue et conservateur du Musée archéologique de Strasbourg.

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !