Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>Elsass Cola : un cola bien de chez nous

Elsass Cola : un cola bien de chez nous

Jacques Sérillon... monsieur Elsass Cola ! Jacques Sérillon... monsieur Elsass Cola ! © Mike Obri

Jacques Sérillon est le directeur des Sources de Soultzmatt et l'instigateur du cola made in Alsace : l'Elsass Cola.

Il en parle comme d'un grand vin. Avec amour et truculence. L'Elsass Cola, c'est à Jacques Sérillon, directeur des Sources de Soultzmatt, qu'on le doit. L'entreprise haut-rhinoise commercialise également l'eau de source Lisbeth, Nessel ou encore des limonades à l'ancienne. Mais l'Elsass Cola, c'est un peu le bébé de Jacques Sérillon. Et le bébé se porte bien, merci. Dans l'univers concurrentiel des colas, il rafle environ 7% de part de marché en Alsace. Un chiffre stable depuis sa création en 2004.

« A l'époque, les Bretons avaient lancé leur cola, rapidement suivis par les Corses. On a eu envie de créer un cola local aussi, d'autant plus qu'il y a une identité régionale très forte en Alsace », explique Jacques Sérillon. « On a travaillé ce cola comme un vin. On voulait quelque chose de rond en bouche et qui ne laisse pas de goût désagréable sur le palais. La qualité gustative était au centre de tout. Que tout soit fait en local aussi. La recette utilise notre eau minérale Lisbeth et du sucre d'Erstein ». Aujourd'hui, un million de bouteilles d'Elsass Cola sort de l'usine de Soultzmatt chaque année. 20% de ces bouteilles partent dans les 300 cafés et restaurants d'Alsace qui ont l'Elsass Cola à leur carte, le reste est écoulé en grande distribution, de Wissembourg à Saint-Louis.

Le deuxième cola le plus vendu en Alsace

L'hyper-hégémonie du géant américain Coca-Cola n'est pas étrangère à la difficulté de lancer un nouveau produit sur le marché. « La stratégie commerciale de Coca est super agressive. J'ai déjà vu des commerciaux de chez eux planquer les bouteilles d'Elsass Cola dans les supermarchés, histoire d'être les seuls dans le rayon », analyse-t-il.

« On se bat un peu contre la World Company, avec mes 32 salariés. Mais on est quand même le deuxième coca vendu en Alsace, devant Pepsi. Coca, c'est toujours 80% du marché. Souvent, les gens mettent en avant le goût Coca-Cola. On fait très régulièrement des tests à l'aveugle, avec plusieurs colas. Sur 50 personnes, 95% se plante et ne retrouve pas la marque correspondante. C'est ce qu'on appelle le pouvoir de l'étiquette et de la pub. Alors, à qualité égale, pourquoi ne pas être un peu chauvins et consommer alsacien ?! » Voilà ce qui s'appelle ne pas perdre le nord dans le Grand Est !

Elsass Cola : un cola bien de chez nous :
Renseignements

Les Sources de Soultzmatt à Soultzmatt
03 89 47 00 06
www.sourcesdesoultzmatt.fr

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !