Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace

Les Français

        

De Marcel Proust, mise en scène Krzysztof Warlikowski, en polonais surtitré en français.

C’est l’événement théâtral de l’année à la Filature : l’adaptation très libre d’A la recherche du temps perdu de Proust par le célèbre metteur en scène polonais, Warlikowski. Il l’a baptisé Les Français, et ce n’est pas franchement flatteur...

Les Français, un spectacle qui s\'inspire de la Recherche du temps perdu de Marcel Proust © Tal Bitton Les Français, un spectacle qui s'inspire de la Recherche du temps perdu de Marcel Proust

On le dit provocateur, tourmenté, fascinant. Lui se dit plein de contradictions. La réputation de Krzysztof Warlikowski, metteur en scène polonais de théâtre et d’opéra, directeur du Nowy Teatr de Varsovie depuis 2008, a depuis longtemps franchi les frontières de la Pologne.

Son éducation théâtrale, il l’a en partie faite en France, où il est venu étudier dans les années 80 à la Sorbonne et où il est devenu l’assistant de Peter Brook au théâtre des Bouffes du Nord. A 18 ans, il lisait déjà Proust et son roman fleuve, A la recherche du temps perdu, qu’il a déjà monté deux fois, visiblement des adaptations pas assez abouties à son goût puisqu’il s’attaque de nouveau à ce monument de la littérature française.

Proust, comme un "reporter"

Le pari est osé, déjà par l’ampleur de l’œuvre, 7 tomes et ses 1.5 millions de mots, qui, même raccourcie au théâtre, nous amène à quelques 4h30 de spectacle. Et surtout par son aura. Krzysztof Warlikowski désacralise le geste, voyant Proust comme un « reporter » qui a décrit avec une précision presque documentaire la vie parisienne à son époque et a prédit l’effondrement d’un monde alors que se profilait la Première guerre mondiale.

Pour cette nouvelle adaptation, le metteur en scène polonais a taillé dans la masse, piochant différentes séquences du livre, sans suivre la chronologie. On y retrouve tous les grands personnages du roman et leurs jeux cruels : Swann, Charlus, Odette, Albertine, Robert de saint-Loup, Charles Morel, Oriane de Guermantes…

En revanche, pas de costumes et de décors de la Belle époque : nous voici dans un bar de boîte de nuit, avec des acteurs enfermés dans une cage en verre, avec un mur vidéo qui projette des images suggestives et une bande-son électronique.

Un parrallèle avec le monde d'aujourd'hui

Warlikowski met en scène un monde décadent en se focalisant sur deux aspects : l’antisémitisme en révéillant le fantôme du capitaine Dreyfus, et l’homosexualité, objet de fascination et de répulsion dans une société hypocrite. Il y est question de la peur de l’autre, du repli sur soi, d’intégrisme...

Avec cette histoire d’hier, Warlokowski nous parle évidemment d’aujourd’hui, et de cette intolérance qui gagne du terrain en France, en Pologne et dans toute l’Europe.

Infos pratiques

  • Agrandir la carte
    La Filature 68100 Mulhouse

    Renseignements :

      03 89 36 28 28
      billetterie@lafilature.org
      www.lafilature.org

    Horaires :

    Vendredi 2 Décembre 2016 à 19h et Samedi 3 Décembre 2016 à 17h

    Tarifs :

    6/10/22/27€

  Commentaires

A voir également

Agenda
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS