Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Déco Maison>Extérieur>Jardin : à la Sainte-Catherine, tout prend racine

Jardin : à la Sainte-Catherine, tout prend racine

        
Jardin : à la Sainte-Catherine, tout prend racine DR Jardin : à la Sainte-Catherine, tout prend racine

Ce dicton ne se dément jamais et les professionnels se hâtent généralement de mettre en terre les espèces les plus fragiles avant la date fatidique du 25 Novembre. Ce mois est crucial pour les jardins et le travail ne manque pas.

Nettoyage pré hivernal

Votre jardin fait grise mine en cette période : les feuilles s'amoncellent, les dernières fleurs se fanent. Un ménage s'impose. Non seulement pour préserver l'esthétique mais aussi pour ne pas donner un abri à tous les nuisibles qui vous remercieraient ensuite en s'attaquant dès les beaux jours à vos plantations. Cette putréfaction peut également devenir vectrice de maladies. C'est la grande opération de ramassage de feuilles mortes et de branchages. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, il vaut mieux brûler les feuilles mortes que de les composter. Cette opération nécessite de la prudence, surtout si votre jardin jouxte une route ou des voisins tatillons. Vous pouvez également confier vos feuilles mortes à votre déchetterie habituelle. Un bac est réservé à cet effet.

Précautions avant les premières gelées

Les espèces sensibles, en fait celles qui ne sont pas originaires de notre région, seront remisées dans un abri hors gel. Vous les connaissez bien, ce sont celles qui poussent dans vos grands pots. L'avantage peut devenir un inconvénient car il faut retenir que si elles sont plus rapides à déménager avec ce contenant elles sont également plus exposées aux risques car la terre en pot gèle plus vite que le vrai sol.
Pas une minute à perdre ! Les possesseurs de bassins profiteront de cette période pour nettoyer le fond. Ici aussi les feuilles en décomposition risquent de modifier l'équilibre de l'eau et de nuire à son oxygénation. Vos poissons vous remercieront. Dès à présent, vous arrêterez de les nourrir et anticiperez le souci de la glace qui bientôt se formera à la surface. Soit vous disposez déjà d'une végétation suffisante qui « dépasse de l'eau » et vous n'aurez aucun souci, soit vous créerez ce contact avec l'extérieur en faisant flotter un petit fagot par exemple de paille. Souvenez-vous qu'il ne faut à aucun prétexte briser la glace d'un petit bassin habité. N'ayez pas trop peur : en période de gel maximale, l'épaisseur de glace ne dépassera jamais une vingtaine de centimètres et vos poissons survivront en somnolant.

Racines nues ou conteneur ?

En novembre, tout se plante. Les magasins spécialisés vous proposent très souvent les deux formules. Prenons l'exemple des groseilliers. A partir du 15 novembre, lorsque la végétation commence à bien ralentir, il est inutile de les choisir en conteneur. Vous les payeriez juste plus chers sans autre bénéfice (souvenez vous de Sainte Catherine). Le seul avantage du conteneur c'est la possibilité de planter toute l'année, donc aussi en dehors de cette période bénie. CQFD.

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Musée du Jouet à Colmar Musée du Jouet à Colmar

Cette semaine le JDS vous offre vos entrées pour le Musée du Jouet de Colmar. 10 lots de 2 entrées à gagner !

Participer
Le QUIZ de la semaine Mouton Mouton

Cette semaine le JDS vous propose de gagner vos places pour la représention du conte musical Mouton au Théâtre de la Sinne à Mulhouse, le samedi 27 janvier 2018. 10 lots de 2 entrées à gagner !

Participer
Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS