Traboules - Lyon

La Tour Rose, exemple de traboule de Lyon La Tour Rose, exemple de traboule de Lyon © Chris 73

Des innombrables monuments historiques dont dispose la ville de Lyon, les traboules sont certainement parmi les plus typiques. Si ces petits passages traversant les cours d’immeubles sont propres au sud-est de la France, celles de l’agglomération lyonnaise sont les plus connues et les mieux préservées.

Qu’est-ce qu’une traboule ?

Historiquement, les premières traboules de Lyon remontent au IVe siècle et servaient aux habitants vivant au pied de la colline de Fourvière (sur laquelle trône la basilique Notre-Dame de Fourvière) à rejoindre la Saône pour s’approvisionner en eau. Petit à petit, leur nombre a augmenté et leur usage s’est diversifié. De nos jours, elles font office de ruelles reliant de plus grandes artères entre elles. En traversant les endroits typiques de la Ville des Lumières, ces chemins de traverses permettent de découvrir des merveilles culturelles et historiques invisibles à première vue. Ainsi, ce sont des immeubles vieux de plusieurs siècles qui se découvrent aux visiteurs, dont certains comme la Tour Rose ou le passage Thiaffait sont devenus emblématiques. 

Visiter les traboules de Lyon

500 traboules sont à recenser dans la ville de Lyon, dont la moitié environ dans le quartier du Vieux-Lyon. Si l’immense majorité d'entre elles peuvent être visitées à l’aide d’un guide, une quarantaine sont accessibles gratuitement et librement au public.

Si les le patrimoine historique vous intéresse, le site antique du théâtre gallo-romain de Lyon est un autre lieu incontournable de la ville qu'il vous faut également visiter.

Infos pratiques

  • Traboules69000  Lyon

    Renseignement - Horaires - Tarifs :

    Voir le site web
  • Tarifs :

    Environ 40 traboules sont ouvertes gratuitement. Si vous souhaitez trouver un guide, il vous faut passer par une agence de tourisme.

Vous aimerez aussi

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !