Magazine>La rencontre>Sophie Julien, des Vitrines de Mulhouse : « Les Vitrines, c'est mon bébé ! »

Sophie Julien, des Vitrines de Mulhouse : « Les Vitrines, c'est mon bébé ! »

Sophie Julien, dans les rues du centre-ville de Mulhouse Sophie Julien, dans les rues du centre-ville de Mulhouse © M.O.

Sophie, c'est la pétillante directrice des Vitrines de Mulhouse, l'association des commerçants du centre-ville. Elle nous explique ses missions et ses réussites.  Par Mike Obri

Sophie Julien a été aux premières loges de l'évolution du centre-ville de Mulhouse. Avec un papa commerçant et un tonton président du Marché de Mulhouse, elle arrive en 2006 aux Vitrines, association de commerçants nouvellement créée. « Les Vitrines ont vu le jour au sortir des travaux du tram au centre-ville. Le commerce était alors vraiment dans une période de fragilité... en convalescence », détaille la trentenaire, qui nous reçoit dans son bureau à deux pas de la Place de la Réunion.

« L'image du centre-ville n'était pas bonne... et au même moment, la zone commerciale de Wittenheim mettait en avant le message : "Wittenheim, l'autre centre-ville". Il a fallu mettre en place un plan d'action pour qu'on aille tous dans le même sens ! » En 2008, Sophie Julien est promue directrice des Vitrines de Mulhouse. « C'est ma vie, les Vitrines... Je peux vraiment dire que c'est mon bébé ! »

Donner envie de revenir au centre-ville

« Entre le plan d'action Mulhouse Grand Centre, l'Office de Tourisme, l'arrivée du manager du commerce Frédéric Marquet et les Vitrines, il y a eu une vraie synergie. On a su collaborer pour revitaliser la ville », explique Sophie Julien. « Il y a 15 ans, les relations entre les différents acteurs étaient bien plus compliquées... », glisse-t-elle. En quelques années, les Vitrines passent d'une soixantaine... à plus de 280 adhérents. Ce qui n'est pas rien !

La jeune femme et sa collègue Audrey mettent sur pied un site internet, des chèques cadeaux ou encore des animations grand public au centre-ville : au total, une quinzaine d'événements comme Mulhouse Cité Gonflée, la Saint-Valentin, le Bal des Années 80, la Light Run... Autant d'occasions d'aller flâner au cœur de la Cité du Bollwerk. « Mulhouse Cité Gonflée en mai, c'est 3 000 enfants en ville, avec leurs parents. Même les non-adhérents restent désormais ouverts le Jeudi de l'Ascension ! »

L'énorme carton des chèques cadeaux

Sophie Julien a de quoi être plus particulièrement fière du succès immense des chèques cadeaux des Vitrines : « Mulhouse est la première ville de France en termes de vente de chèques cadeaux, avec chaque année 1,2 million de chèques vendus. J'ai été invitée à des séminaires partout en France pour présenter les chèques et leur fonctionnement. 80 villes en France ont adopté notre solution, 100% mulhousienne, développée par une entreprise d'ici, TDE Informatique ! » Les entreprises qui offrent des chèques cadeaux à leurs salariés en fin d'année bénéficient d'exonérations ; celui qui en offre n'a pas à se casser la tête pour faire plaisir... et celui qui dépense peut se targuer de faire tourner le commerce local (fringues, articles de sport, restos, bien-être...). Bref : tout le monde est gagnant.

Après 15 années aux Vitrines de Mulhouse, Sophie Julien en a-t-elle un peu ras-le-bol ? « Pas du tout, j'ai encore plein de projets à réaliser... refaire des défilés de mode en pleine ville, ou imaginer une plateforme de marketplace mutualisée en ligne pour les commerces ! », sourit-elle.

Une chanson en boucle ? 
« I'll Never Love Again » de Lady Gaga, tirée du film « A Star is Born » !

Une personnalité que vous appréciez ?
Des mecs comme Sardou ou Gainsbourg, engagés, qui ne changent pas d'avis selon l'interlocuteur en face d'eux.

Un film ou une série qui vous a marqué ?
Je suis fan des Disney... c'est fou comme c'est intergénérationnel : mes parents regardaient, puis moi, et ma fille à son tour.

Un resto dans le coin ?
Le LC2 à midi, La Quille pour boire un verre et Le Nomad pour manger le soir !

Ce qui vous émerveille dans la vie ?
J'aime bien les gens en général. Depuis mon bureau, en laissant la fenêtre ouverte, je les entends papoter dans la rue et c'est souvent pas triste.

Votre dernière grosse colère ?
La bêtise sur les réseaux sociaux, il y a de quoi se fâcher parfois ! J'ai peu de patience en voiture, aussi...

Le truc que vous adorez en Alsace ?
Les Marchés de Noël.

A voir également

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier 2017. « La photo a toujours été […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    Le Chambard ** - Kaysersberg-Vignoble  -  Kaysersberg-Vignoble

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview par Mike Obri. Propos recueillis en décembre 2012. Olivier Nasti, votre parcours de chef […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez Haeberlin à l’Auberge de l’Ill, […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim  -  Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer l’aventure et maintenir le niveau d’excellence […]

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    La rencontre

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    La rencontre

    Le Chambard ** - Kaysersberg-Vignoble

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview par Mike Obri. Propos recueillis en […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    La rencontre

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    La rencontre

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer […]

  • Jipé, le taulier du Gambrinus : « Pour être emmerdé et rien gagner : programme du live »
    Jipé, le taulier du Gambrinus : « Pour être emmerdé et rien gagner : programme du live »

    La rencontre

    A Mulhouse, on ne le présente plus... c'est Jipé, le patron super sympathique de l'incontournable bar le Gambrinus. Le bougre est une figure locale depuis 15 piges !  Par Mike Obri Du côté de Mulhouse, tout le monde le connaît. Sauf peut-être ceux qui ne sortent jamais, qui ne vont jamais boire des coups, qui n'aiment pas la bière ou qui ne […]

Le QUIZ de la semaine Loge du Temps

4 cartes cadeaux pour La Loge du Temps (escape game)

Participer au jeu concours
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !