Magazine>Le match>La Saint-Patrick vs la Saint-Jean-Baptiste

La Saint-Patrick vs la Saint-Jean-Baptiste

Le match

La Saint-Patrick

https://www.jds.fr/medias/image/la-saint-patrick-vs-la-saint-jean-baptiste-38868 © Kar - Fotolia.com

À notre gauche, la Saint-Patrick
Le 17 mars, c’est la Saint-Patrick ! Ce n’est pas stricto sensu la fête nationale irlandaise, mais c’est tout comme ! Elle a d’ailleurs réussi à s’importer jusqu’en France. Mais qu’est-ce qu’on fête, au juste ?

① C’était qui, ce Patrick ? : Il y a fort longtemps, Saint-Patrick est apparu en Irlande pour y prêcher le concept catholique de la Sainte-Trinité : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Afin de symboliser les trois entités, il définit le trèfle (à trois feuilles, forcément) comme nouvel emblème de l’Irlande. « Ahhh... ça vient de là ! » La journée du 17 mars fut arrêtée autour du XVème siècle, pendant la période du Carême, soit les 46 jours qui précèdent Pâques.

② Pourquoi et comment fête-t-on ce jour ? : Hors de l’Irlande, on pense souvent que la Saint-Patrick est la fête nationale irlandaise, mais c’est une erreur. C’est strictement une fête religieuse - et un rendez-vous pas plus festif, débridé et déconnant que le Dimanche des Rameaux, par exemple. Mais les traditions se perdent, et par simplification, on célèbre surtout « l’esprit » irlandais le 17 mars. Comment ? En s’habillant de vert. Et surtout, en buvant de l’alcool (il faut bien dire ce qui est...)

③ Quelles sont les répercussions en Alsace ? : On fête aussi la Saint-Patrick en Alsace, mais « assez curieusement », surtout dans les bars. Qui voient là, sans doute, une belle opportunité de vendre de la bière... un mardi soir.

④ Comme il ne se passe pas grand chose au mois de mars, on leur a piqué la Saint-Patrick : Il est vrai que le mois de mars n’est pas le plus excitant de l’année. C’est encore l’hiver... mais il n’y a plus de neige, le soleil reste bien discret, les soldes sont finies, le Carnaval aussi... Du coup, une fête ce mois-là, peu importe laquelle, on en profite

La Saint-Jean-Baptiste

https://www.jds.fr/medias/image/la-saint-patrick-vs-la-saint-jean-baptiste-1-38869 © Wikimedia Commons - Montrealais

A notre droite, la Saint-Jean-Baptiste
Voilà une autre fête nationale avec un « Saint-quelque chose » dans son titre... Mais d’où nous provient la Saint-Jean-Baptiste ? Du Québec ! D’accord. Mais qu’est-ce qu’on fête, au juste ? On vous explique tout.

① C’était qui, ce Jean-Bat’ ? : Saint Jean le Baptiste est le Saint Patron des Canadiens français. A l’origine, la fête est religieuse et célébrée en France au mois de juin, à l’occasion du solstice d’été. Elle est importée par les colons sur le territoire canadien au XVIème siècle. La légende veut que les colons débarquèrent en Terre-Neuve un 24 juin. Le jour est resté.

② Pourquoi et comment fête-t-on ce jour ? : La Saint-Jean-Baptiste devient le symbole de l’union des Canadiens français. Dans les années 60, la jeunesse rejette les traditions religieuses liées à cette célébration. Puis, ça se complique : au Canada, qui est Canadien français ? Les Acadiens ? Les Québécois ? Oui, mais tous les Québécois ne sont pas d’origine française, ni catholiques, etc... On décida donc d’en faire une fête nationale du Québec, tout court.

③ Quelles sont les répercussions en Alsace ? : Il n’y en a pas, à l’inverse de la Saint-Patrick. Vous avez déjà fêté la Saint-Jean-Baptiste le 24 juin ? Non ? Nous non plus. Mais cela doit changer. Nous allons essayer d’obtenir un jour de congé le 24 juin. Nous allons de ce pas demander au chef. (Ndlr : nous revenons à l’instant de son bureau, il a dit non).

④ Alors, au final, c’est laquelle, la meilleure fête ? : Nous votons pour la Saint-Patrick. Parce que la Saint-Jean-Baptiste ressemble un peu à la présidence de la CGT. Beaucoup ont voulu se l’accaparer, il y a eu des dissensions... et au final, elle ne s’est pas exportée.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !