Magazine>Le match>Le sportif compulsif vs Le sportif de Coupe du Monde

Le sportif compulsif vs Le sportif de Coupe du Monde

Le match

À notre gauche, le féru de sport

https://www.jds.fr/medias/image/le-sportif-compulsif-vs-le-sportif-de-coupe-du-mon-31887 © dacasdo - Fotolia.com

Du soir au matin, notre ami sportif ne pense qu’à se dépenser. Il lui faut se bouger pour survivre. Vélo, course, natation, muscu... vite, de la sueur !

① Jogging du matin = ce sportif a un grain : De la pure folie. Le réveil affiche 7h30. Même pas encore l'heure d'aller au boulot. Et le sportif est déjà en legging et coupe-vent pour aller courir, qu'il vente, pleuve ou fasse encore à moitié nuit. Comment fait-il pour fournir un effort physique si important là où le commun des mortels ne pense qu'à se retourner dans son lit et à se rendormir ?!

② Une barre, il s'accroche : N'importe quel élément d'architecture qui dépasse et hop ! le sportif s'accroche et nous réalise une petite série de tractions. Juste « pour être chaud ».

③ Du vélo tous les dimanches : Le dimanche, c'est fait pour ne rien faire, mais notre ami est encore une fois debout aux aurores, en legging et coupe-vent, pour affronter les pires cols vosgiens. Quand il fait beau, vous les croisez sur la route, ces cyclistes qui galèrent dans les montées, et vous vous demandez bien pourquoi ils n'ont pas pris la voiture comme vous, et pourquoi ils se compliquent autant la vie.

④ Un emploi du temps chronométré : Certains décident de pratiquer si régulièrement qu'ils doivent calquer leur emploi du temps sur leur entraînement. Chercher la petite dernière à la maternelle à 16h ? Pas possible, le cours d'aquabike est de 15h30 à 16h30. Elle n'aura qu'à rentrer à pied. Les courses ? En courant, sans caddie, tout en soulevant les packs d'eau par séries de dix pour faire bosser vos épaules, à la rigueur... Un repas chez la belle-mère samedi ? Ah non, elle cuisine trop gras, il faudra faire quatre heures de vélo pour tout reperdre. Le sportif doit penser à tout.

A notre droite, celui qui regarde le sport

https://www.jds.fr/medias/image/le-sportif-compulsif-vs-le-sportif-de-coupe-du-mon-1-31888 © Sergey Peterman - Fotolia.com

Le sport, il adore ça. Oui, mais surtout à la télévision. Dès qu’il s’agit de pratiquer lui-même, il n’y a plus personne...

① Du sport, oui, mais sans bouger du canapé : Pas question de se fatiguer à courir après un ballon. Surtout que d'autres sont payés des millions pour le faire, alors à quoi bon s'acharner à sprinter, à se donner des crampes aux guiboles, si c'est juste pour la beauté du geste. Et puis le sport, le foot par exemple, on le voit bien mieux à la télé qu'en vrai.

② La Coupe du Monde, c'est dans un mois : Vous l'aviez peut-être oublié, mais dans quelques semaines, tout le monde ne va plus parler que de ça : la Coupe du Monde de football au Brésil ! Et les sujets inévitables. Les matchs de l'équipe de France, ce génie/cet incapable de Didier Deschamps (selon résultats), l'Espagne d'Iniesta (ce génie du ballon rond/ce traître... là aussi selon résultats). Vous n'allez pas y couper.

③ Les "perles" du Mondial : Quelques phrases inévitables vont bien sûr alimenter le tout-venant des conversations des amateurs de foot. « Pourquoi ils n'ont pas rappelé Zizou ? » ; « Benzema s'en est toujours pris plein la poire, mais moi je l'ai toujours soutenu » ; « Notre groupe, c'est Honduras, Equateur, Suisse, France : l'itinéraire classique des stups ! » ou encore « 16h au Brésil, ça nous fait quelle heure en France ? »

④"Ah, si j'avais été à leur place" : C'est un peu le crédo du sportif non-pratiquant, mais qui a toujours un avis sur tout. Et qui aurait fait mieux s'il avait été sur le terrain, malgré le fait que courir trois minutes lui soit déjà impossible. Heureusement, le sportif de Coupe du Monde, en cas d'échec de la France, a toujours des origines italiennes ou espagnoles. Une technique ancestrale qui permet d'avoir deux fois plus de chances de supporter la bonne équipe.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !