Magazine>Le match>Saint-Valentin VS. Saint-Valentin

Saint-Valentin VS. Saint-Valentin

Le match

Saint-Valentin

https://www.jds.fr/medias/image/tiens-prends-toi-ca-17945 © Bernd Leitner - Fotolia.com

A notre gauche,
la St-Valentin
... Oui, mais vu par madame. La fête des amoureux au féminin, c'est une vision... romantique, romanesque, passionnée !

Deux jours avant : Comment ça, deux jours avant ?! Vous voulez rire. Une belle Saint-Valentin, ça se prépare des semaines en amont, se dit-elle. Il faut réserver le plus beau restaurant de la ville (et le plus cher, elle le vaut bien, non ?), préparer les surprises, acheter une jolie parure... Quand madame vous parle, elle a tendance à se figer un instant, puis reprend la conversation, en vous demandant de répéter. Oui, vous avez vu juste. Elle vient d'imaginer que le beau Viggo Mortensen viendra la chercher à dos de cheval à la sortie du boulot le 14.

Deux heures avant : L'excitation est à son comble. Elle n'arrive plus à se concentrer au travail. Sous le bureau, ses pieds trépignent. Où allez-vous l'emmener ce soir ? Et surtout : vous êtes vous souvenu que la semaine dernière, devant une vitrine, elle vous avait montré une magnifique lampe décorative d'intérieur, tout en lançant de façon tout-à-fait désintéressée un petit « Oh, elle est trop belle, mais ce n'est pas raisonnable, oh, tant pis, c'est dommage » ?

Pendant : Elle feint la surprise à la découverte du cadeau. Tiens donc, une lampe décorative d'intérieur...

Deux jours plus tard : Deux options. A/ Vous avez assuré : madame vous le rendra au centuple. Elle va vous couvrir de doux baisers, de mots tendres et n'hésitera pas à vous concocter votre plat préféré ce week-end. B/ Vous avez raté le coche : la vengeance est un plat qui se mange froid, messieurs. Vous êtes bon pour aller dormir sur le canapé et vous préparer votre propre repas pendant une bonne semaine. Micro-ondes, vous voilà.

Pour aller plus loin

Drague traditionnelle ou par Internet ?

Saint-Valentin

https://www.jds.fr/medias/image/mais-arrete-pupuce-17946 © Bernd Leitner - Fotolia.com

A notre droite,
la St-Valentin
... Oui, mais vu par monsieur. La fête des amoureux au masculin, c'est une vision... enfin... c'est une certaine vision des choses.

Deux jours avant : Vous avez systématiquement oublié toutes les Saint-Valentin depuis 1994. Pour être parfaitement franc, vous n'êtes même pas sûr de connaître la date de la Saint-Valentin, même si c'était Jean-Pierre Foucault qui vous posait la question pour 100 000 euros. S'ils avaient voulu qu'on se rappelle de la date, ils auraient pu la mettre un jour dont on se souvienne plus facilement, comme Noël, le 1er de l'an ou le 14 juillet ! C'est pas compliqué, quand même !

Deux heures avant : Heureusement que votre gentille collègue de bureau vous a demandé à l'instant ce que vous comptiez faire ce soir pour la Saint-Valentin. Vous aviez encore oublié ! Vous décrochez votre combiné en catastophe et appelez le restaurant favori de madame, « A la Bonne Fourchette ». Bien évidemment, c'est complet. Du coup, vous laissez tomber.

Pendant : Vous êtes un sacré petit malin. Vous le connaissez, vous, le restaurant qui n'affiche jamais complet, même à la Saint-Valentin. Votre moitié se décompose dans la voiture, en voyant que vous démarrez la queue au Drive du Quickdonald. Vous esquissez un sourire gêné et concluez par un magnifique : « Bien sûr, je t'invite, ma pupuce ».

Deux jours plus tard : Vous vous jurez de ne plus jamais oublier la Saint-Valentin de votre vie. Quoique pour l'année prochaine, ça ne sera pas utile, puisque vous venez d'apprendre que vous étiez à nouveau sur le marché des célibataires.

Pour aller plus loin

Drague traditionnelle ou par Internet ?

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !