Magazine>Le match>Vacances de rêve VS. Vacances en Alsace

Vacances de rêve VS. Vacances en Alsace

Le match

Vacances de rêves

https://www.jds.fr/medias/image/vacances-de-reve-vs-vacances-en-alsace-1-133989 DR

1) Une revanche sur les évènements

Souvenez-vous, ces semaines entières où vous êtes resté chez vous, calfeutré, ne tentant, au mieux, qu'une chevauchée expéditive à l'Intermarché le plus proche pour vous acheter des Danette, des patates et des lingettes désinfectantes (en rupture de stock). Tout cela est derrière nous. Vous vous l'étiez juré durant le confinement : « si tout s'arrange... cet été, direction les Îles ! Et pas les Îles Kirch ! Les vraies Îles ! »

2) Luxe, calme et volupté

Bon, finalement, il ne sera pas possible de réserver un transat pour une plage à l'autre bout du monde, la situation internationale restant encore assez incertaine. Aucune importance, la France regorge de coins magnifiques : Lisieux, Vesoul, Solliès, Staffelfelden, Berck... Et cela vous arrange, à l'étranger, ils ne parlent pas le Français, et en fonction du pays, ils ne parlent jamais le même étranger non plus, alors...

3) Partir un jour... sans retour...

Que va-t-on chercher à l'autre bout du monde au final ? De la chaleur ? L'été en Alsace, il fait 38° sans air, ce n'est donc pas cela. Des plages paradisiaques ? Nous avons la base nautique de Colmar-Houssen. Le contact avec des peuples autochtones isolés ? Pour ça, vous pouvez aussi aller dans le Pays Welche, sur les hauteurs de Fréland. « Le voyage est la seule chose qu'on achète et qui nous rend plus riche », disait le philosophe. Méditez là-dessus.

Vacances en Alsace

https://www.jds.fr/medias/image/vacances-de-reve-vs-vacances-en-alsace-133988 DR

1) Soutenir l'économie locale

Pour ces vacances d'été, il n'est pas question de sortir de l'Alsace. Nix ! Les Vosges, à la rigueur, mais c'est tout ! Entre peur de rester bloqué loin de chez vous et volonté farouche de soutenir l'économie régionale, cette année, les vacances, ça sera à la maison ! T'heim. L'Alsace est belle et il y a tant de choses à y voir, surtout dans le Haut-Rhin - et c'est Stéphane Bern qui l'a dit.

2) Luxe, calme et volupté aussi...  mais en pas pareil

Les merguez et les saucisses gourmandes avec le fromage qui fond dedans sont déjà achetées depuis longtemps. Le barbecue Weber a été lavé. La piscine à boudins a été remplie au schlüch et vous avez vaincu l'algue verte du mois de juin avec huit seaux de chlore. Vous avez balayé la terrasse et celle-ci sera au cœur du dispositif de vos vacances alsaciennes. En vieux roublard de la vie en lotissement, vous avez installé astucieusement un énorme brise-vue vert pendant le confinement pour que les voisins ne puissent pas mater chez vous cet été. La base.

3) Moralité

Et si la plage, les palmiers, les animaux et les maladies exotiques vous manquent... souvenez-vous de ces quelques mots d'un chef d'entreprise que l'on a connu dans une autre vie : « Rien de tel que des vacances ratées pour se réconcilier avec une vie de labeur ». Ja ja, c'est ça.    Mike Obri

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !