Eglise de Saint-Hippolyte

Pour leur calme comme leur architecture, les églises sont des lieux intéressants à visiter © PackShot - fotolia.com

Un précédent lieu de culte a été bâti à Saint-Hippolyte. Celui-ci faisait partie d’un ancien monastère construit à l’époque de l’abbé Fulrad (710-784).

En 1287, le sire Anselme de Ribeaupierre, originaire de Ribeauvillé, décide d’attaquer la ville. La plupart des bâtiments, ainsi que l’église, ont été détruits. L’église actuelle a été construite au cours du XIVème siècle. Il subsiste encore aujourd’hui des vestiges de l’ancien chœur. Des travaux d’agrandissement sont engagés le 13 octobre 1819, et sont achevés en 1823.

En 1944, le chœur de l’édifice est touché par un obus américain. Les vitraux ont été détruits, puis restaurés grâce aux paroissiens, en 1947. Les restaurations ont été confiées à l’atelier Albert Gerrer, de Mulhouse. Il est possible d’admirer une fresque réalisée en 1911, par Franz Chilling, peintre originaire de Fribourg-en-Brisgau. Elle symbolise le pape Etienne II, remettant à Fulrad les reliques de Saint-Hippolyte. L'église a été classée parmi les monuments historiques depuis le 11 mai 1932.

Infos pratiques

Commentaires

Eglise de Saint-Hippolyte, archives

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !