Tourisme et loisirs>Actu Tourisme et Loisirs>Rentrée sportive des enfants : 4 sports dans le vent

Rentrée sportive des enfants : 4 sports dans le vent

© Fotolia

Les exploits des sportifs tricolores sur petit écran ne manquent jamais d’éveiller les vocations, à l’heure de se choisir une activité pour la rentrée. Certes, la déconfiture des Bleus ne risque pas de compromettre la position du foot comme premier sport national. Mais parions sans risque sur un regain d’intérêt autour de l’athlétisme ou de la natation... Zoom sur quelques sports qui ne se pratiquent pas à onze contre onze.

Le hockey sur glace

 Même s’il ne jouit pas en France de la même médiatisation que dans d’autres pays, le hockey sur glace a pourtant la faveur des petits Mulhousiens. La popularité de l’équipe des Scorpions, dont les matchs rameutent toujours la foule des grands jours à la patinoire, n’y est certainement pas pour rien ! A vrai dire, les inscriptions chez les enfants marchent si bien que la saturation est proche, paraît-il...

Le hockey sur glace est pourtant un sport assez impressionnant, pour les non-initiés : équipés de la tête aux pieds de protections, les joueurs évoluent sur la glace avec puissance. Une réputation assez «rentre-dedans», à relativiser. «Bien sûr, c’est un sport qui a un aspect très physique, qui développe l’endurance... Ni plus ni moins que d’autres sports collectifs, souligne Christer Erickson, l’entraîneur des Scorpions. On peut commencer dès 4 ans. C’est très ludique au début, les premières compétitions, sur un terrain réduit, commencent au niveau U9 (8-9 ans) et le passage en championnat régional à U11 (10-11 ans)».

L’entraîneur nous invite aussi à faire fi des préjugés sur l’image plutôt virile du hockey. «Il y a une quinzaine de filles dans les différentes équipes mulhousiennes, elles y sont très bien intégrées ! D’ailleurs, les plus âgées de Mulhouse et Colmar vont se réunir pour créer une équipe à même d’évoluer dans les championnats féminins.»

Patinoire de  Mulhouse, 47 boulevard Stoessel
Plus d’infos et inscriptions sur www.adhm.info

Consultez l'annuaire des patinoires

L’athlétisme

Avis à tous ceux qui rêvent d’égaler les exploits commis par nos athlètes lors des championnats d’Europe : s’initier à l’athlétisme ne pose aucun problème dans le Haut-Rhin, grâce à un vaste réseau d’une trentaine de clubs disséminés dans toutes les villes du département. Dès 6-7 ans, les initiations ludiques donnent l’occasion aux enfants de découvrir les différents sports compris dans la discipline : le sprint, l’endurance, le saut en longueur et en hauteur, le lancer...

Un éclectisme qui fait la force de l’athlétisme : l’endurance et la puissance sont sollicités. «Mais aussi l’éthique, le respect des autres et de soi-même... On dit qu’en athlétisme, le principal adversaire, c’est soi-même, ajoute Rémi Blanchemanche, président de la section athlétisme de l’ASPTT Mulhouse. On prend les enfants tels qu’il sont, notre but est de les emmener à leur niveau maximum, chacun révèle ses atouts.» Il est toujours possible d’essayer quelques cours à la rentrée avant de se décider ! Compter 100 à 150€ environ pour la cotisation annuelle.

Consultez l'annuaire de l'athlétisme

liguealsace.athle.com

La natation

 Puisque Mulhouse dispose avec le MON d’un club de référence, préparons la relève ! Toutes les piscines proposent des cours collectifs ou des cours individuels avec un maître-nageur.

L’âge idéal pour commencer à vraiment nager est de 6 ou 7 ans. L’apprentissage acquis, place au sport à proprement parler, hautement bénéfique puisque la natation fait travailler tout le corps.  La puissance, l’endurance, la coordination et le souffle sont bien sollicités. La nage limite aussi les risques de scoliose et autres problèmes de dos, ce qui n’est pas négligeable pour des corps en pleine croissance.

Consultez l'annuaire de la natation

Le volley

 Les succès des filles de l’ASPTT Mulhouse dans les championnats nationaux et européens éveille les vocations : le volley est l’un des rares sports d’équipe autant prisé des filles que des garçons ! En effet, l’esprit d’équipe, la précision ou la rapidité importent plus que la puissance pour y briller. «C’est un sport sans aucune violence, puisqu’il n’y a pas de contact, souligne Martin, entraîneur à l’AS Mulhousienne. On noue des liens forts dans l’équipe, dans le jeu. Comme c’est un sport de loisirs très populaire, on peut prendre du plaisir à jouer avec tout le monde. Et même si la grande taille est un avantage au filet, les plus petits font de bons liberos !»

 Dès 3 ans, le «baby-volley» permet de s’y initier de manière ludique, avant de passer aux choses sérieuses à partir de 7 ans : les compétitions commencent immédiatement après, chez les poussins. Le volley étant l’un des sports les plus pratiqués en France, il n’y a pas de difficulté à trouver un club : on en dénombre une bonne quarantaine dans le département.

Consultez l'annuaire du volley

www.liguealsacevolleyball.com

Rentrée des enfants : quelques idées de loisirs

Galerie photos

  •  © Fotolia
  •  © Fotolia
  •  © Fotolia

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !