Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Formation>Droits des salariés>Reconversion : les étapes pour rebondir

Reconversion : les étapes pour rebondir

        

Cette fois, c’est décidé, il faut changer : que ce soit pour porter un projet personnel, pour remédier à une situation professionnelle non adaptée ou suite à un licenciement, il est de plus en plus rare de ne pas passer par la case «reconversion» au cours de sa carrière. Quelques pistes pour bien franchir un cap jamais facile.

Cette fois, c\'est décidé, il faut changer de vie © © Mat Hayward - Fotolia.com Cette fois, c'est décidé, il faut changer de vie

Une reconversion, pourquoi ?

Pourquoi on veut changer, c’est la première question qu’il faut se poser pour construire un projet solide. «Le plus souvent, les personnes que je reçois se posent des questions sur leur avenir professionnel, ne se sentent plus en phase avec leur métier, ne supportent plus leur environnement de travail», note Lydia Pelloux, conseillère en orientation professionnelle à l’Orientoscope à Mulhouse.

Les reconversions édifiantes de salariés qui plaquent tout pour se mettre à leur compte, un projet bien solide en main, ou qui choisissent de rompre une brillante carrière pour vivre un rêve, restent nettement moins courantes... Il n’en reste pas moins que la perspective de se mettre au vert, de prendre son indépendance, de se donner finalement les moyens de vivre une vie plus équilibrée et plus en accord avec sa personnalité, sont toujours des rêves ancrés dans le coeur de bien des actifs stressés !

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’être au clair avec soi-même : quand on se demande pourquoi on veut changer, on peut découvrir qu’une évolution interne à l’entreprise, ou la poursuite du même travail dans une autre entreprise, peut remédier au problème sans avoir à tout changer.

Une reconversion, comment ?

«Il ne faut pas cacher qu’une reconversion, c’est beaucoup d’efforts... Je  dois toujours mettre les gens face aux réalités, reconnaît la conseillère. Les salariés connaissent mal les dispositifs comme le CIF et le DIF, qui peuvent leur faire bénéficier de formations. Ce sont des droits : quand on est motivé et bien informé, il n’y a aucune raison qu’ils leurs soient refusés». D’où l’importance de bien s’informer... Tout en discernant sa voie dans l’afflux d’infos.

Inutile de préciser que l’assistance d’un spécialiste s’impose : si des conseils peuvent être librement donnés dans des lieux comme l’Orientoscope (qui dépend de la CCI), les dossiers ne peuvent être réellement suivis que par le Pôle Emploi.

Dans le cas d’une création d’entreprise, c‘est la CCI ou la Chambre des Métiers (pour l’artisanat) qui prennent en main les dossiers et sont à même de donner des éclaircissements sur les aides et les différents statuts existants.

La formation, un passage obligé ?

«Souvent, pour concrétiser leur projet, les gens ont besoin d’un socle de connaissances et de diplômes, poursuit Lydia Pelloux. Chaque cas est différent et nécessite de trouver une logique à mettre en oeuvre...» Par exemple, décrocher une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) pour accéder au niveau bac+2 nécessaire pour entrer dans telle ou telle formation ! «La reconversion, ce n’est pas un long fleuve tranquille, il faut souvent l’aborder à moyen ou long terme. Et si la formation est souvent nécessaire, c’est que le diplôme est plus que jamais une clé pour l’embauche».

Bien vivre sa reconversion

D’où viens-je ? La reconversion est l’occasion d’un bilan personnel indispensable pour savoir ce dont on est capable, ce qu’on peut mettre en avant. Il s’agit de faire le point sur ses compétences, son potentiel... et ses limites ! Outre une indispensable remise à jour du C.V - c’est fou, tout ce qu’on peut acquérir comme expériences, au cours d’une vie professionnelle -, un bilan de compétences peut être établi pour être au clair avec soi-même.

Où vais-je ? Pour mieux se rendre compte de là où l’on s’engage, et par là même consolider son projet, il est toujours bon de tâter le terrain, notamment en rencontrant des professionnels, futurs confrères potentiels. De quoi remettre à plat certaines idées fausses que l’on se fait, entre le rêve et la réalité, mais aussi mieux se rendre compte des moyens à mettre en oeuvre pour suivre leur voie.

Gare aux effets de mode. Lydia Pelloux nous invite à prendre garde à ne pas se laisser aveugler par certains engouements médiatiques qui ne correspondent pas à la réalité sur le terrain. Bien se renseigner, une fois encore, avant de foncer tête baissée...De même, s’il est aisé de devenir auto-entrepreneur, il ne faut pas oublier que cela n’implique pas de rentrée d’argent immédiate et sans effort, bien au contraire...

Ne pas craindre les parcours sinueux. Il n’est pas anormal de reconsidérer son projet en cours de démarche, de s’adapter à la réalité du terrain ou de ses propres capacités : la reconversion, c’est un chemin qui ne mène pas toujours là où l’on s’y attendait, mais au parcours toujours riche en enseignements. N’oublions pas que les profils atypiques, issus de carrière non linéaires, peuvent être très appréciés pour la diversité des expériences et des compétences qu’ils supposent.

Guide des métiers en Alsace

  Commentaires

  • Valérie Spaeth | 28/04/14 | 16h18

    Bonjour,
    Il existe un site qui peut vous aider: www.cap-coherence.fr.Ce site donne des conseils pour savoir comment choisir sa voie, mais propose aussi de l'accompagnement jusqu'au changement, et même du coaching.

  • Céline de jds.fr | 01/04/14 | 9h48

    Bonjour, pour vous aider dans votre démarche je vous invite à lire cet article autour de la réorientation professionnelle et du bilan de compétences : http://www.jds.fr/formation/droits-des-salaries/avant-de-se-reorienter-le-bilan-de-competences-54155_A

    Pour plus d'informations et pour un accompagnement personnalisé, l'idéal est encore de se rendre chez Pole Emploi ou dans des organismes de formation comme le Greta de Haute-Alsace.

    En espérant avoir pu vous aider un peu dans votre démarche, bonne journée !

  • BELLMONT Jean-Marie | 28/03/14 | 17h39

    Je souhaiterais changer de profession mais je ne sais pas dans quelle branche,

  • Marie-Françoise Leroy | 19/02/14 | 16h07

    Une réorientation professionnelle n'est pas un chemin facile, mais celle-ci s'impose quelquefois au détour de notre vie.
    Celà demande un travail sur soi,mais aussi celà suppose d'être correctement accompagnée.


A voir également

Formation
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS