Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Formation>Droits des salariés>Reprendre ses études en cours du soir dans le Haut Rhin

Reprendre ses études en cours du soir dans le Haut Rhin

        

Que vous souhaitiez prendre votre carrière en main, qu’il s’agisse d’une démarche personnelle ou d’un enrichissement intellectuel, les cours du soir représentent un véritable tremplin. Mais attention, cette solution requiert force de volonté pour assumer de front responsabilités professionnelles et études car étudier en dehors de ses heures de travail demande une volonté de fer. Cet effort supplémentaire s’ajoute à celui de ses obligations professionnelles, même si la plupart des établissements s’adaptent aux horaires des salariés, avec des cours en soirée et le week-end.

Les cours du soir demandent de l\'effort mais peuvent devenir un vrai tremplin professionnel. © Lulu Berlu - Fotolia.com Les cours du soir demandent de l'effort mais peuvent devenir un vrai tremplin professionnel.

Il y a autant de possibilités de formations pour adultes qu’il existe de situations personnelles. Il faut être conscient qu’elles ne débouchent pas toutes sur un diplôme ou directement sur de nouvelles opportunités professionnelles mais elles permettent d’acquérir un plus : des compétences, des savoirs, et donc une valeur ajoutée à son CV mais également des contacts glanés durant cette formation. Pour ajouter une corde à son arc, au cas où…

Avant de se lancer dans des cours du soir, il convient de clairement définir vos objectifs et vos motivations. En effet, suivre des cours à la sortie du travail implique de pouvoir quitter son poste assez tôt.

Sans compter le travail personnel qui s’ajoutera au fur et à mesure. Cependant, si votre projet professionnel est suffisamment précis et que la formation s’adapte à vos ambitions comme à votre emploi du temps, n’hésitez pas !

Des horaires aménagés pour les salariés

Pas de panique, l’organisation de l’enseignement a été conçue pour faciliter son suivi : les étudiants du soir bénéficient le plus souvent de cursus rallongés, permettant de gérer cours et impératifs professionnels.

Dans le même ordre d’idée, il existe des solutions encore plus arrangeantes : les cours par correspondance ou à distance sont acceptés dans les situations où la mobilité est un problème, ou si la formation se trouve spécifiquement dans une autre région. Mais attention, il faut une motivation à toute épreuve et une véritable rigueur pour suivre ce type de cours !

Des solutions adaptées pour petits budgets

Autre difficulté : le financement qui peut être lourd pour les cursus les plus longs. Bien sûr, on peut y voir un investissement à long terme, surtout pour l’obtention des diplômes de haut niveau. Dans des cas très exceptionnels, l’entreprise prendra en charge ce coût (si elle y trouve un intérêt, évidemment). Les aides de la Région sont une autre possibilité même si, en pratique, elles favorisent surtout les demandeurs d’emploi (qui sortent des statistiques du chômage pendant cette période d’apprentissage...).
Quoi qu’il en soit, des droits à la formation ont été légiférés ces dernières années, avec des moyens débloqués par l’Etat en conséquence.

Des dispositifs pour favoriser la formation continue :

Selon votre secteur professionnel et l’objectif visé, vous pourrez vous inscrire auprès de mairies, associations, universités, ou autres organismes de formation. Mis à part dans le cas d’un congé individuel de formation (CIF) qui vous oblige à négocier avec votre employeur, ces cours n’engagent que vous.

Les formations continues concernent également les personnes à la recherche d’un emploi ou bien les salariés profitant d’un CIF ou d’un droit individuel à la formation (ou DIF).

En décrochant un diplôme, titre professionnel ou autre module de formation, vous pourrez donner un nouveau tournant à votre carrière. Tout en vous enrichissant personnellement.

Les étapes à suivre :

1. Choisir sa formation

Si vous souhaitez un conseil pour votre orientation, contactez l’établissement concerné, qui vous apportera une aide individuelle.

2. L’inscription

L’admission posera en général peu de problèmes si vous avez un projet recevable, les diplômes requis ou admis en équivalence.
Dans le cas contraire, vous pouvez demander une validation de vos expériences professionnelles et de vos acquis personnels (voir par ailleurs) pour un accès dérogatoire à la formation retenue.

3. Le financement

Plusieurs méthodes de financement existent, que vous soyez salarié ou non.

Si vous êtes demandeur d’emploi, inscrit à l’ANPE, l’ASSEDIC dont vous dépendez vous dira si vous remplissez les conditions pour bénéficier du PARE et pour prétendre à l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi ARE.

Si vous êtes salarié, soit vous partez dans le cadre du plan de formation, soit vous partez en congé individuel de formation.

Voir également notre article :

Validation des acquis de l'expérience et cours du soir dans le Haut Rhin





  Commentaires

A voir également

  • Droit individuel à la formation : un droit pour tous !
    Droit individuel à la formation : un droit pour tous !

    Droits des salariés

    Vous souhaitez maîtriser les nouveaux outils technologiques, améliorer votre anglais trop hésitant ? Depuis six ans, vous pouvez prétendre au Droit individuel à la formation (DIF) qui permet à tous les salariés de se former tout au long de la vie. Ces formations, indemnisées ou rémunérées, peuvent être […]

  • Apprendre les langues étrangères dans le Haut Rhin
    Apprendre les langues étrangères dans le Haut Rhin

    Droits des salariés

    Que ce soit à but professionnel, touristique ou pour la culture générale, les bonnes raisons de se remettre à l’apprentissage des langues ne manquent pas. Comment solder son capital DIF en joignant l’utile à l’agréable ? Les organismes de formation à Mulhouse et Colmar ne sont pas à cours de propositions. La […]

  • La formation diplômante
    La formation diplômante

    Droits des salariés

    Le Serfa est un organisme de formation professionnelle continue adossé à l’Université de Haute-Alsace. Il développe l’un des catalogues les plus riches des environs en terme de formations, qu’elles soient diplômantes ou non, de courte durée ou réalisées sur plusieurs années. Rencontre avec son directeur, José […]

  • C\'est décidé, je parle anglais !
    C'est décidé, je parle anglais !

    Droits des salariés

    Les collègues se moquent de votre accent ; vous avez fait rater un contrat international important à votre boss ; vous avez planifié un séjour d'un mois en Australie, mais vous répondez « yes » quand on vous demande « what time is it? ». C'est sûr, il est temps de prendre des cours d'anglais, et ce, peu importe votre niveau. Que […]

  • Guide pratique du Droit Individuel de Formation (DIF)
    Guide pratique du Droit Individuel de Formation (DIF)

    Droits des salariés

    Le Droit Individuel à la Formation (DIF) bénéficie à tous les salariés, sur la base de 20h de droit à la formation par an (cumulables sur 6 ans) pour un temps plein en CDI. Le bénéficiaire du DIF peut choisir librement la formation qui l’intéresse, sous réserve d’acceptation de l’employeur. Les heures de […]

Le QUIZ de la semaine Fête de la Carpe Frite Fête de la Carpe Frite

On vous invite cette semaine à la Fête de la Carpe Frite à Munchhouse ! Le JDS vous offre 20 entrées + repas pour la soirée Années 80 animée par les Challenger (20€/entrée+repas, le 11 août 2018).

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 310

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS