Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Enfant>Théâtre>Je vous jure que je peux le faire

Je vous jure que je peux le faire

        

Théâtre et vidéo, création par Le Munstrum Théâtre.

Dans ce seul en scène, Alexandre Ethève incarne un ado angoissé qui se réfugie dans l’imaginaire. Le metteur en scène et comédien nous en dit plus sur cette production du Munstrum Théâtre, qui sera présentée notamment au Festival Momix et Compli’Cité.

© Munstrum Theatre

Le point de départ de ce spectacle est la B.D Joe l’aventure intérieure de Grant Morrison. Qu’est-ce qui vous a séduit dans cette B.D ?

C’est le concept même d’aventure intérieure. L’histoire se focalise sur un seul personnage et nous invite dans son imaginaire. Ca m’intéresse de voir comment un personnage se raconte des histoires à lui-même, avec tous ses jouet qui prennent vie dans sa chambre. Mon envie était de mettre en scène l’intimité d’un enfant qui joue.

A quel point restez-vous fidèle à l’univers de la B.D ?

La B.D est une inspiration, mais on s’en est très vite éloigné. J’ai fait part de mes improvisations, basées sur mes propres souvenirs d’adolescent, à Kévin Keiss, auteur de la pièce, qui est lui-même parti vers d’autres mythologies : sur le monde qui flambe, qui vole… Au final, notre histoire est complétement originale. Pour l’image, on ne s’est pas référé à cette B.D en particulier mais à la B.D en général.

Vous présentez cette pièce comme une histoire sur le manque. Le manque de quoi ?

Cet enfant, il lui manque un père et bientôt une maison, il a aussi un manque d’amitiés énorme parce qu’il est repoussé. On vit dans une société où l’on pense manquer de choses alors qu’on a tout. Je ne parle pas des choses matérialistes, je parle de l’âme de l’être humain. On a tout ce qu’il faut pour créer des choses magnifiques. C’est comme au théâtre où l’on fait feu de tout bois. Ici, je suis seul en scène, je n’ai pas grand-chose autour de moi mais je fais travailler l’imaginaire du spectateur.

Que nous dit cette pièce sur le passage délicat de l’enfance à l’adolescence ?

Plein de choses. Moi, j’ai 35 ans, je suis papa, je suis un adulte avec des responsabilités mais je suis toujours un enfant. Quand je joue sur scène, je suis un enfant. Quand je joue avec mon fils, je suis un enfant. Je m’interroge : est-ce qu’un adulte doit absolument perdre son âme d’enfant ? J’ai envie de la garder mais je sens que je la perds au fil du temps. Cela traverse le spectacle. L’imaginaire est un refuge, il peut-être une arme pour les enfants pour affronter les épreuves du quotidien, mais il peut aussi être une prison comme ceux qui s'enferment dans les jeux vidéos. Je ne vois pas tout noir, tout blanc. Je me pose aussi la question : comment on invite les enfants à faire un pas dans la réalité ?

Vous serez présent au festival Momix à Kingersheim, une date importante pour vous ?

Oui, le Munstrum théâtre est basé à Kingersheim, alors on joue à la maison. C’est important de participer à des grands festivals comme Momix à Kingersheim ou Compli’Cité à Huningue. Notre but, c’est de briller sur le territoire français et pourquoi pas à l’international, car Momix peut nous permettre ça.

☛ Propos recueillis par S.B.

Infos pratiques

 Galerie photos

  •  © Munstrum Theatre
  •  DR

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Festivitas 2018 Festivitas 2018

Cette semaine jds.fr vous invite au salon Festivitas, qui se déroule du 2 au 4 février au Parc Expo de Mulhouse. 25 lots de 4 entrées à gagner ! 2 lots de 2 diner spectacle au Paradis des Sources en partenariat avec le Parc Expo de Mulhouse !

Participer
Le QUIZ de la semaine Giselle au Parc Expo de Colmar Giselle au Parc Expo de Colmar

Participez à notre quiz et gagnez vos billets pour le ballet Giselle au Parc Expo de Colmar. Organisateur : Music For Ever 5 lots de 2 places à gagner !

Participer
Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS