Médecins déportés

Exposition temporaire sur deux médecins déportés, Adélaïde Hautval et Robert Élie Waitz, pour rendre hommage à tous les médecins et étudiants en médecine déportés de l'Université de Strasbourg.

Cette exposition retrace les itinéraires de deux médecins : Adélaïde Hautval (1906-1988), née au Hohwald, en Alsace annexée par l’Allemagne, qui a fait ses études de médecine et s’est spécialisée en psychiatrie à Strasbourg, fut déportée à Auschwitz et à Ravensbrück, et fut la première femme médecin française nommée Juste parmi les Nations en 1965 ; et Robert Élie Waitz (1900-1978), nommé professeur agrégé en médecine en 1935 à l’Université de Strasbourg, reconnu pour ses travaux en hématologie et transfusion sanguine, déporté à Auschwitz et à Buchenwald, artisan de l’ensemble hématologique de Strasbourg après la guerre.

Au début du conflit, tous deux se sont engagés, l’une au service des malades, l’autre dans la Résistance, avant d’être faits l’un et l’autre prisonniers et d’être déportés dans les camps d’extermination nazis. Tous deux ont laissé des témoignages de leur vie de déporté, de leur pratique médicale en camp de concentration, ainsi que des actes de résistances qu’ils y ont menés.

À la Libération et après la guerre, ils ont poursuivi leurs engagements pour soigner ceux qui, comme eux, ont enduré la déportation et pour honorer la mémoire de ceux qui n’en sont jamais revenus.

Infos pratiques

Palais Universitaire de Strasbourg Aula du Palais Universaire de Strasbourg 67000 Strasbourg

Renseignements :

03 68 85 00 00
www.unistra.fr

Horaires :

Du Mercredi 25 Novembre 2015 au Vendredi 4 Décembre 2015

Tarifs :

Entrée libre

Université de Strasbourg (UDS - Unistra) Hall de la Faculté de Médecine, 4 rue Kirschleger 67000 Strasbourg

Renseignements :

Horaires :

Jusqu'au Lundi 13 Juin 2016, du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h

Tarifs :

Entrée libre

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !