Formation>Métiers>Témoignage : le CAP patisserie en alternance dans le Haut Rhin

Témoignage : le CAP patisserie en alternance dans le Haut Rhin

Le témoignage de Marie, apprentie pâtissière à la pâtisserie Ringenbach à Thann

Transmettre des gestes, un métier, une passion : Marie est à la bonne école Transmettre des gestes, un métier, une passion : Marie est à la bonne école DR

Quand on se destine à l’artisanat, l’apprentissage est un passage essentiel pour apprendre les bases du métier, les us et coutumes de la vie active... Marie, apprentie pâtissière, nous fait part de son expérience.

Elle n’aurait jamais imaginé en faire son métier, et pourtant... «Après mon bac, je voulais changer de voie, travailler, je me suis donc renseigné à la Chambre des Métiers... Et j’ai choisi la pâtisserie, tout simplement parce que j’ai toujours adoré préparer des gâteaux.» Quelques mois après ses premiers stages courts et le début de son apprentissage à la pâtisserie Ringenbach à Thann, Marie est une apprentie pâtissière plus passionnée que jamais, même si l’adaptation à la réalité d’un métier n’est rarement qu’une partie de plaisir !

Un CAP en deux ans

C’est qu’il ne s’agit plus de mitonner tranquillement une poignée de gourmandises pour la famille. «C’est parfois speed, quand il faut renflouer les stocks en permanence, par exemple au moment des fêtes, reconnaît-elle. Mais au moins, quand tu rentres chez toi, tu sais pourquoi tu es fatiguée !» Stéphane, son maître d’apprentissage, veille au grain avec patience pour rectifier les gestes, transmettre le petit plus qui va rendre ses éclairs irrésistiblement alléchants...

Vérification faite, ils sont succulents, merci ! Nous voilà confiants pour l’avenir de Marie, qui souhaite continuer en brevet de maîtrise de chocolatier. Elle doit d’abord réussir son CAP, préparé en deux ans suivant une alternance de trois semaines à la pâtisserie, une semaine au CFA Roosevelt. «La pratique, c’est important, mais les cours nous permettent d’assimiler les compositions, les règles d’hygiène... Et surtout, d‘échanger les expériences avec les autres apprentis : on découvre que les habitudes varient beaucoup, d’une entreprise à l’autre !»

Une formation théorique et pratique

A ceux qui vont entrer en apprentissage, Marie recommande une motivation sans faille, on s’y attendait. Elle précise qu’«il faut aussi savoir accepter les critiques, c’est nécessaire pour progresser, et puis ça forge le caractère». Fabrice, son patron, est quant à lui heureux de contribuer au renouvellement de la profession. «L’apprentissage, on est tous passés par là ! Bien sûr, ça nous prend du temps de former les jeunes, mais les avantages financiers sont aussi à prendre en compte». Gagnant-gagnant pour la cause pâtissière.

Témoignage :

Témoignage  : se former en alternance dans le Haut Rhin

Témoignage : le BEP Installation sanitaire et thermique dans le Haut Rhin

Témoignage  : les apprentis haut-rhinois, étudiants et déjà pros !

Témoignage  : l'apprentissage en alternance à l'école Pro Format de Mulhouse

Voir également nos articles :

L'artisanat dans le Haut Rhin : une voie d'avenir

Des études supérieures en alternance dans le Haut Rhin

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Performance de l’organisation : LE MATCH entre le sport collectif et l’entreprise

    Métiers

    Dans le sport comme en entreprise, l’organisation est un moyen et non une finalité, qui génère au moins la moitié de la performance de l’équipe. Elle n’est pas bonne ou mauvaise dans l’absolu : elle présente des avantages et des inconvénients au regard du projet qu’elle sert et des caractéristiques propres […]

  • Devenir trader à domicile sans diplôme
    Devenir trader à domicile sans diplôme

    Métiers

    Le trading en ligne vous fascine et vous souhaitez vous lancer sans diplôme spécifique ? Sachez que cette activité reste accessible à tous et peut s’avérer bénéfique, pour peu que l’on soit prêt(e) à apprendre en autodidacte, et que l’on s’organise pour que les conditions de trading soient […]

  • L\'Armée de Terre recrute : plus qu\'un simple métier, une autre vie !
    L'Armée de Terre recrute : plus qu'un simple métier, une autre vie !

    Métiers

    Afin d'entretenir une armée active et bien entraînée, le recrutement de jeunes gens est nécessaire en permanence. En 2015 et 2016, le nombre de recrutements a nettement augmenté, passant à plus de 15 000 jeunes chaque année. Ce n'est pas toujours un réflexe. Mais l'Armée offre elle aussi de nombreuses possibilités de formation […]

  • Le Cnam : redonner du sens  à sa vie professionnelle !
    Le Cnam : redonner du sens à sa vie professionnelle !

    Métiers

    Le Cnam Alsace possède trois antennes à Mulhouse, Colmar et Strasbourg. Depuis plusieurs décennies, il propose des formations supérieures et des cours du soir permettant aux salariés de s'épanouir dans leurs trajectoires professionnelles et aux étudiants de se former tout en ayant déjà un pied en entreprise. Crée en 1794 […]

  • La formation diplômante : la philosophie du Serfa à Mulhouse
    La formation diplômante : la philosophie du Serfa à Mulhouse

    Métiers

    Le Serfa est un organisme de formation professionnelle continue adossé à l’Université de Haute-Alsace. Il développe l’un des catalogues les plus riches des environs en terme de formations, diplômantes ou non, de courte durée ou réalisées sur plusieurs années. Rencontre avec son directeur, José Martins. Le Serfa, […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !